L'autobiographie au féminin

De
Publié par

L'autobiographie présentée, selon l'auteur, comme "un genre transgressé par excellence", se trouve sous l'emprise d'une double transgression quand on analyse des textes de femmes, qui remettent en question les théories dominantes de l'autobiographie. L'originalité de cette étude réside dans la rencontre de Duras et Al-Zayyat (écrivaine égyptienne) et, à travers elles, de cultures et littératures différentes dont l'auteur souligne les points de rencontre.
Publié le : vendredi 1 février 2013
Lecture(s) : 72
Tags :
EAN13 : 9782296515680
Nombre de pages : 506
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lautobiographi ea  uéfiminn eCrvilésene prn trte u luavaiad  uotruaue nrgeraogbito ,euqihp etiusnesea tuueuaotrud sies, Mares choiruD e saeugretirl- AyyZaLat fatigoarotibLuata .ée, sent préphie ,ruetual nolesreen gun« e coce elle ecns ,»ra tgrnsséesar perpsi ednu eode trouve sous ldnauq nolana no ra tleubsiesgrnsse eef ier ,uqdes yse es dtetéothesrin ios leq netseutte tnegraphie.autobioet sedl d oninarée udéte ttcee d étilanigiroL ras e Dure dcontr ne sald naisedul cde, ets retuttil ed serutarél-Zaet A et,yyatarevà t llsesre e gns leinpo dtser enocn.ertseL  différentes don tluaetrus uoilsel éulové tno ss le s reeuut al iseà ettc noquel desieurntéruq sllevirceniavedeesnu sest onuleel sefseq et les éont été ettru suœrvse ,éatia cre leon dartnec el snad lenou  ôl runt e ,agrnilase ,, par le fait êselaa ,a siissu uesquni, esnigébiogauto et sionrgsearsn,nt iinféu  atévitienAg .sevissergsnarte lautepensée dentnl  auq iodier ts e tesisroiov l àlhpar eies anièr der dess noq iu stenneé àésisiluti ict nad tneicse nob es souveur, teréi sap rtna sscoe quttli clatiriniéetsiiaréf eroirà l ilétigantain cerepose, rnu rus et esab eueiqorhée idol s snu eeltcru eud genre seué et g udernetil aréte.ire  Cavtrl,aine ecacfe nosiaarpcoe unt anis eéa l  steueer autdeules tre  sedlanatnes tnae,llré p aetuecttnse ,afp reitencises etyses préletad anenét.Dntneitpygérg ed ens èsencetres letd  eetrul ciedxuuvcor ri auctleetir ed riaféd es une écrivaine uesrf arcnpoohenriPaXs-tésie  dDD  à  ,nud et compcophoneslnuvireraeé s às detu éene èrstnarf seriaréttiln enatioéduc et  namd utp,eÉ ygafiltse orp ssefr euoadt in dautiétarrisea  uanada, Gasser Khad te ecntcod nun  eator lesudétvirelnud  eiséts-Pari ra ensniengmeadsnl eérience ngue expnu aol eet l  efypÉgén ui- éedsrtiinevl ues àçaisfranure taréttil te eugnlae  dntmetearépBN : 978-2-336-0enil arPméno.tSIveouurrtdee or Csulltart noic ed au e etdaIanaes sçniaygtpneÉ ratéit lra fretul ed tnete eugna   108/0NIN.inddIH-EEFIMBOOIRGPA54:7
Gasser KhALifA
L’autobiographie  au féminin Dans L’Amant de Marguerite Duras et Perquisition de Latifa Al-Zayyat
31/11   0917-948 RCTIAHK_FG_STUA_AFILLIS-UEIQREAIERTT
   
                   
    LAUTOBIOGRAPHIE  AU  FÉMININ Dans LAmant de Marguerite Duras et Perquisition de Latifa Al-Zayyat  
 
 
Critiques littéraires Collection dirigée par Maguy Albet   Dernières parutions
 Nicolas GELAS, Romain Gary ou lhumanisme en fiction. Saffranchir des limites, se construire dans les marges , 2012. Kahiudi Claver MABANA, Du mythe à la littérature  Une lecture de textes africains et caribéens , 2012.  Gérard DUPUY, Xie Lingyun,  Poèmes de montagnes et d'eaux . L'expérience poétique du paysage dans la Chine du V e siècle , 2012.  ZHAO Jia, Lironie dans le roman français depuis 1980. Echenoz, Chevillard, Toussaint, Gailly , 2012. Gilles GUIGUES, Rilke, lexistence en figures. Étude philoso-phique du poétique , 2012.  Jeanne-Marie CLERC, Etty Hillesum écrivain. Écrire avant Auschwitz , 2012.  Ali ABDOU MDAHOMA, Le roman comorien de langue française, 2012. Mehana AMRANI, La poétique de Kateb Yacine. Lautobiographie au service de lHistoire , 2012. Tommaso MELDOLESI, Textes et poèmes autour de laccident ferroviaire de Meudon, 1842. Une poésie de la catastrophe , 2012. Jean-Louis CLUSE, Saint-John Perse, le poète en ses miroirs. Le même, lautre et le multiple , 2012. Mamadou KALIDOU BA, Nouvelles tendances du roman africain francophone contemporain (1990-2010). De la narration de la violence à la violence narrative, 2012. S. SEZA-YILANCIOGLU (dir.), Nedim Gürsel. Fascination nomade , 2012.  Myriam TSIMBIDY et Aurélie REZZOUK (sous la dir. de), La jeunesse au miroir. Les pouvoirs du personnage , 2012. Richard Laurent OMGBA et Désiré ATANGANA KOUNA (dir.), Utopies littéraires et création dun monde nouveau , 2012. Jean-Louis CORNILLE, Les récits de Georges Bataille. Empreinte de Raymond Roussel , 2012. Samia SELMANI, Romans francophones et représentations du féminin , 2012. Laurence OLIVIER-MESSONNIER, Guerre et littérature de jeunesse (1913-1919). Analyse des dérives patriotiques dans les périodiques pour enfants , 2012. Ali CHIBANI, Tahar Djaout et Lounis Aït Menguellet. Temps clos et ruptures spatiales , 2012. Alexandru MATEI, Jean Echenoz et la distance intérieure , 2012. Mohammed-Salah ZELICHE, Mohammed Dib, Lhomme épris de lumière , 2012.
 
                                 
Gasser Khalifa         LAUTOBIOGRAPHIE  AU  FÉMININ
 
Dans LAmant de Marguerite Duras et Perquisition de Latifa Al-Zayyat  
 
                                      © LHarmattan, 2013 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-336-00917-9 EAN : 9782336009179  
 
DEDICACE
Je dédie ce livre à toutes les femmes dici et dailleurs, en espérant apporter ma contribution à une meilleure compréhension entre hommes et femmes.  
 
 
 
 
           
 
REMERCI E MENT
 Je tiens à remercier ma femme pour son dévouement, Rachel Bouvet et Martine Delvaux pour leur lecture et leur soutien et Cornelia Prémont pour lillustration de la couverture.
 
 
 
                                         
 
 
INTRODUCTION Les femmes écrivains et linstitution littéraire ont toujours été prises dans une dialectique subtile. Les femmes ont conscience de leur force subversive. Linstitution tente de lignorer, de la neutraliser ou de la récupérer. Les femmes sont prises entre le désir dêtre acceptées et le besoin daffirmer leur transgression 1 .  Que ce soit en Occident ou dans le monde arabe, la culture littéraire a longtemps été dominée par les écrivains masculins. Les spécialistes de lautobiographie ont élaboré les normes de ce genre littéraire en se basant sur les grands récits des hommes. Voici les noms des auteurs représentatifs qui ont été retenus en Occident : Saint Augustin, Montaigne, Rousseau, Leiris, Sartre, etc. Citons également dans le monde arabe : Al-Ghazaly, Fares Chidiaq, Taha Hussein, Ahmed Amin, Al-Aqqad, Mikhael Naiema Force est de constater que les noms des écrivaines sont absents ou très peu cités dans les études théoriques sur le genre autobiographique. Et pourtant, les femmes, à travers les siècles, ont écrit des récits personnels dignes dêtre étudiés et analysés. Leurs textes sopposant au discours dominant du genre autobiographique, elles ont longtemps été marginalisées. Certaines écrivaines à lépoque contemporaine, tant en Occident que dans le monde arabe, ont souhaité sortir de lanonymat où les reléguait lhégémonie masculine; elles se sont ainsi démarquées, par leur écriture, du discours théorique qui dominait au sein de ce courant littéraire.  Sappropriant lécriture autobiographique, elles y ont affirmé des qualités novatrices certaines, modifiant la perception et la réception jusqualors accordées à lécriture féminine. Leur écriture témoigne, selon les mots de Maurice Blanchot, dune volonté « de détruire le temple quont édifié les anciens 2 ».  Quoique représentatives de cette tendance subversive de lécriture autobiographique traditionnelle, Marguerite Duras et Latifa Al-Zayyat présentent toutes deux, dans LAmant  et dans Hamlit taftich , awraq                                             1  Béatrice Slama, « De la "littérature féminine" à "lécriture-femme". « Différence et institution », Littérature , no 44 (décembre 1981), p. 51.  2 Maurice Blanchot, Le livre à venir , Paris, Gallimard, 1959, p. 303.
 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.