L'écriture du visage dans les littératures francophones et anglophones

De
Publié par

Le visage, objet littéraire disséminé le long de la ligne d'écriture, semble se constituer dans une oscillation perpétuelle entre construction et déconstruction, dans un langage qui, dans le même temps, le figure et le défigure. Les auteurs de ces articles ont étudié l'art du portrait littéraire et les effets de présence qu'il génère, la transition de la description réaliste vers une esthétique moderniste et enfin les phénomènes d'effacement du visage dans l'écriture même.
Publié le : lundi 15 février 2016
Lecture(s) : 15
Tags :
EAN13 : 9782140002113
Nombre de pages : 276
Prix de location à la page : 0,0157€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
F a b i e n n e GA S P A R I
L’écriture du visage dans les littératures francophones et anglophones e De l’ âge classique au XXI siècle
Espaces LE Littéraires
L’écriture du visage dans les littératures francophones et anglophones
e De l’âge classique au XXI siècle
Espaces Littéraires Collection fondée par Maguy Albet Dernières parutions Yulia KOVATCHEVA,Modernité esthétique chez André Malraux,2015. Hanétha VETE-CONGOLO (dir.),Léon-Gontran Damas : Une Négritude entière,2015. Naïma RACHDI,L’art de la nouvelle entre Occident et Orient, Guy de Maupassant et L’Égyptien Mahmûd Taymûr, Influence de la littérature française sur la littérature arabe moderne, 2015. Augustin COLY,Duplications et variations dans le roman francophone contemporain, 2015. Marie-Denis SHELTON,Eloge du séisme, 2015. Marie-Antoinette BISSAY et Anis NOUAIRI,Lorand Gaspar et la matière-monde,2015. Thierry Jacques LAURENT, Le roman français au croisement de l’engagement et du désengagement,2015. Moussa COULIBALY et Damien BEDE, L’écriture fragmentaire dans les productions africaines contemporaines,2015. Jean Xavier BRAGER, De l’autre côté de l’amer, Représentations littéraires, visuelles et cinématographiques de l’identité pied-noir,2015. Isabelle CONSTANT,Le Robinson antillais. De Daniel Defoe à Patrick Chamoiseau, 2015. Tiannan LIU,L’image de la Chine chez le passeur de culture François Cheng, 2015. Jakeza LE LAY, Le Parnasse breton. Un modèle de revendication identitaire en Europe, 2015.Servilien UKIZE,La pratique intertextuelle d’Alain Manbanckou. Le mythe du créateur libre, 2015. Elena BALZAMO,suis un vrai diable ». Dix essais sur« Je Strindberg, 2014. Fatima AHNOUCH,Littérature francophone du Maghreb. Imaginaire et représentations socioculturelles, 2014.
Fabienne GASPARI
L’écriture du visage dans les littératures francophones et anglophones
e De l’âge classique au XXI siècle
Ouvrages du même auteur
Contraintes et pesanteurs du corps dans les romans de George Moore. Villeneuve d’Ascq : Presses Universitaires du Septentrion, 1999.
Fabienne Gaspari, Catherine Mari (dir.).Formes allogènes dans le discours : imbrication et résonance. Rives, 6. Paris : L’Harmattan, 2011. « Morsels for the Gods » : l’écriture du visage dans la littérature britannique. Paris : Michel Houdiard, 2012. Michel Brunet, Fabienne Gaspari, Mary Pierse (dir.). George Moore’s Paris and his Ongoing French Connections.Oxford : Peter Lang, 2015. Publié par le CRPHLL, Centre de Recherche en Poétique, Histoire Littéraire et Linguistique (EA 3003)
Université de Pau et des Pays de l’Adour
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08277-6 EAN : 9782343082776
COMITÉ DE LECTURE
Nos remerciements à :
Christian ANGELET, Université Catholique de Louvain Sandrine BEDOURET, Université de Pau et des Pays de l’Adour Stéphane BIKIALO, Université de Poitiers Laurence CONSTANTY, Université de Pau et des Pays de l’Adour David DIOP, Université de Pau et des Pays de l’Adour Lawrence GASQUET, Université Jean Moulin – Lyon III Sebastian HUSCH, Université d’Aix-Marseille
Caroline MARIE, Université Paris VIII
Jocelyn ROYÉ, Université de Pau et des Pays de l’Adour Arnaud SCHMITT, Université Montesquieu – Bordeaux IV Isabelle SERÇA, Université Jean Jaurès – Toulouse le Mirail
SOMMAIRE
Introduction ..............................................................................11
Première Partie Art du portrait, effets de présence et « faire image »
Alex Bellemare La représentation et son double. Critique de la « portraiture » chez Charles Sorel ....................................................................21
Élodie Ripoll Il devint « rouge comme une cerise ». Rougir dans les romans e français du XVIII siècle, entre analyse psychologique et description chromatique ...........................................................41
Salwa Ben Sassi-Taktak e L’écriture du visage au XVIII siècle : le cas deJulie ou la Nouvelle Héloisede J.-J. Rousseau ..........................................57
Alice Labourg Entre peinture et écriture : figuration et défiguration du visage dans les romans gothiques d’Ann Radcliffe .............................79
Deuxième Partie De la description réaliste à son refus : vers une esthétique moderniste
Romain Girard Une phrénologie littéraire : enjeux de l’écriture du visage dans les nouvelles de Conan Doyle et Wilkie Collins ....................109
Florence Marie La « décriture » du visage à l’époque moderniste : Katherine Mansfield et Virginia Woolf...................................................127
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi