Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus
ou
Achetez pour : 12,99 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

La rencontre qui a changé mon destin

De
173 pages
Cet essai biographique décrit l'environnement de l'enfance de l'auteur dans une Likouala-aux-herbes aux paysages féériques où abondaient les ressources fauniques, la préparation à son destin de paysan qui est le lot de tous les jeunes de la contrée, puis sa rencontre avec le père Gérard Destombes qui lui permet de faire des études, changeant ainsi son destin.
Voir plus Voir moins
Gabriel B
La rencontre qui a changé mon destin Récit
La rencontre qui a changé mon destin
La rencontre qui a changé mon destin
Gabriel Bokoumaka La rencontre qui a changé mon destin
Récit
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr ISBN : ͻ͹ͺ-ʹ-͵Ͷ͵-ͳͲͶ͸͵-ͺ EAN : ͻ͹ͺʹ͵Ͷ͵ͳͲͶ͸͵ͺ
A mes parents : Honoré et Claire pour leur amour infini source d’inspiration de toute ma vie A ma sœur Thérèse la première à m’avoir alphabétisé Au Père Gérard Destombes, l’homme providentiel qui a changé mon destin
Avant-propos A l’époque de mon enfance dans les années 50, la Likouala-aux-herbes était vraiment un paradis sur terre. Sur la majeure partie de son parcours de plus de 500km, depuis son embouchure jusqu’au confluent avec la Bailly, elle offrait des sites naturels féériques. La prairie alentour s’étendant sur environ 2 km de chaque côté du cours d’eau, un parcours sinueux, des eaux noires et nonchalantes, une forêt aux terres fertiles et giboyeuses où fourmillaient les grands mammifères tropicaux. On admirait à longueur de journée des troupeaux de buffles qui paissaient. On ramenait, de la moindre partie de pêche et en abondance, des poissons variés (mbotos, mayanga, ntsinga, mabundu, mikonga, nsouni, mbénga, ndzanda, mbèsi, makoko etc.). Après chaque pluie matinale les pirogues accostées sur la berge se remplissaient de poissons frétillant à la faveur des variations de la température. Pendant les crues qui inondaient la prairie, celle-ci devenait un lieu de chasse aux buffles où se mesurait l’héroïsme des hommes. Cet héritage naturel a été peu à peu détruit par les effets des échanges marchands à partir des années 1960. Le commerce illicite, les armes à feu y compris les armes de guerre et les fortes migrations des décennies 1990 et 2000 sont en train d’achever la destruction de ce patrimoine naturel. A leur arrivée sur la Likouala-aux-herbes en 1998, les vagues des migrants économiques venant de la RDC ont donné le nom d’Edenau site qui les avait accueillis à Kalanga aux environs de Youmba. C’est dire combien elles avaient été impressionnées par la richesse naturelle des lieux. Cela ne les empêcha pas de les saccager en l’espace de 5 années. Venu au monde dans cet environnement, mon destin n’était guère différent de celui de la grande majorité des
9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin