Le désir d'anonymat chez Blanchot, Nietzsche et Rilke

De
Publié par

La poésie est une espèce d'évasion. On peut ajouter à cette affirmation d'Artaud que l'expérience poétique engage celui qui s'y consacre à un abandon radical, celui de son propre moi. La création devient l'ennemie, un obstacle douloureux à la réalisation de soi, et pousse le créateur à préparer l'avènement de sa propre mort, une fois son oeuvre devenue indépendante. Julien Dugnoille conduit ici l'analyse du dénominateur commun, rapprochant Blanchot, Nietzsche, et Rilke et leurs diverses affiliations, dans ce qu'il nomme le désir d'anonymat.
Publié le : mardi 1 février 2005
Lecture(s) : 34
Tags :
EAN13 : 9782296385900
Nombre de pages : 190
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Tsylla

de coedition-nena-editions-salamata

Lettre à Ménécée

de editions-flammarion