Le franchissement du Mur dans la littérature postsoviétique

De
Publié par

La chute du Mur et l'effondrement de l'URSS ont popularisé en Occident la littérature postsoviétique. Nous connaissions Soljenitsyne ou Grossman mais, depuis l'éclatement soviétique, d'autres voix censurées, venues du fond des peuples opprimés, nous parviennent, du détroit de Behring, d'Estonie, de Hongrie, d'Ukraine ou d'Allemagne de l'Est, clamant par l'écriture, le droit humain fondamental et universel de choisir soi-même son destin.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 22
Tags :
EAN13 : 9782296507593
Nombre de pages : 140
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le Franchissement du Mur dans la littérature postsoviétique
La chute du Mur et l’effondrement de l’URSS ont popularisé en Occident la littérature postsoviétique. Ainsi, le romancier A. Makine met en scène, dansLa Vie d’un homme inconnuetLa Musique d’une vie, des personnages dont le destin a été broyé par le système soviétique. En effet, comment survivre dans une société où la moindre insubordination équivalait à la mort ? L’écriture s’est révélée être une arme de survie privilégiée capable de déjouer la censure. C’est ce qui a permis à de rares ouvrages d’ouvrir dans les murs des brèches par où a Iltré l’horreur de l’inhumanité. Nous connaissions Soljenitsyne ou Grossman mais, depuis l’éclatement soviétique, d’autres voix censurées, venues du fond des peuples opprimés, nous parviennent, du détroit de Behring, d’Estonie, de Hongrie, d’Ukraine ou d’Allemagne de l’Est, clamant, par l’écriture, le droit humain fondamental et universel de choisir soi-même son destin.
Le Franchissement du Murest une publication de l’Association Européenne François Mauriac. Réunissant des membres venus de dix-neuf pays, elle s’intéresse à l’expression de la spiritualité dans la littérature européenne contemporaine. Pour plus de renseignements sur ses activités et publications, consulter le site :associationeuropeennefrancoismauriac.blogspot.com
Ont contribué à la rédaction de ce recueil : S. Badré, J. Bernard, M. Grandjean, F. Hanus, C. Hecham, T. Ivassioutine, M.-L. Jacquet, R. Liiv, N. Nazarova, M. Parry, M. L. Scheidhauer.
14,50ISBN: 978-2-336-00556-0
AEFM
viétique
Association Européenne François Mauriac Rencontres de la Cerisaie
Le Franchissement du Mur dans la littérature postsoviétique
Textes réunis par Le Franchissement du Mur dans la littérature postso Françoise Hanus, Margaret Parry et Marie Louise Scheidhauer
Le Franchissement du Mur dans la littérature postsoviétique
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.f ISBN : 978-2-336-00556-0 EAN : 9782336005560
Textes réunis parFrançoise Hanus, Margaret Parry et Marie Louise Scheidhauer
Le Franchissement du Mur dans la littérature postsoviétique Andreï Makine et les auteurs du bloc de l’Est I. Kertész, J. Kross, M. Ivassiouk, Y. Rytkhèou…
ASSOCIATION EUROPÉENNE  FRANÇOIS MAURIAC
Ouvrages de l’Association Européenne François Mauriac François Mauriac, écrivain de Malagar Bichelberger, un éveilleur d’aurore Les Villes d’Europe inspiratrices des écrivains Littérature européenne et spiritualité La Quête du Graal chez les écrivains européens contemporains Enracinement et dépassement chez les écrivains européens contemporains L’Expression du bonheur dans la littérature européenne d’aujourd’hui La Rencontre des cultures dans la littérature européenne contemporaine
Publiés chez l’Harmattan Masque et carnaval dans la littérature européenne Sylvie Germain, rose des vents et de l’ailleurs L’Enfance inspiratrice, éclat et blessures Andreï Makine :La Rencontre de l’Est et de l’Ouestla (dans collection “Rencontres de la Cerisaie”) Andreï Makine :Perspectives Russes(dans la collection “Rencontres de la Cerisaie”) Art et Littérature : Regards sur les auteurs européens contemporains Andreï Makine :Le sentiment poétique (dans la collection “Rencontres de la Cerisaie”) Terres mythiques du Nord de l’Europe L’Écriture singulière de François Cheng : un dialogue fécond
Ce recueil est le fruit des échanges qui ont eu lieu durant le Colloque de l’Association Européenne François Mauriac les 25 et 26 septembre 2010 au château du Tertre, ancienne demeure de Roger Martin du Gard et lieu de rencontre célèbre des écrivains de la NRF. Madame Véronique de Coppet, petite fille de Roger Martin du Gard nous y a reçus avec chaleur et amitié. Qu’elle en soit ici vivement remerciée.
Cet ouvrage est le dernier de la série Rencontres de la Cerisaiedont la publication a commencé en 2004 Il est dédié àJoe Parryqui avec son épouse Margaret, l’organisatrice des Rencontres, nous a reçus dans ce beau domaine où les cerisiers fleurissaient vraiment et pas seulement au verger. Joe Parrynous a quittés mais il reste très vivant dans nos cœurs. « Il n’a jamais encore vu d’un seul regard tant de ciel. » A. Makine,La vie d’un homme inconnu,Seuil, 2009 La cerisaie renvoie bien sûr à Tchekhov et au domaine dont il fallait se séparer et qui ne cesse de ressusciter. Ainsi en est-il de « notre cerisaie » où le saule pleureur continue à murmurer en français, en russe, en anglais, les paroles ailées que lui susurrent maintenant comme naguère les abeilles. Elle ne saurait nous être ravie.
Introduction L’expression « Franchissement du Mur » est bien entendu métaphorique. Le champ sémantique du mot « mur » est analysé finement par Monique Grandjean, au début de son article. Il en ressort qu’en écriture c’est la fissure du mur qui importe, sa faille, sa brèche. En effet, qu’il s’agisse de mur protecteur ou d’enfermement, d’un mur extérieur ou intérieur, le défi de l’écriture littéraire consiste à le franchir. C’est en ce sens que Margaret Parry a parlé du « défi de l’expérience soviétique tel qu’il a retenti au plus profond de l’âme humaine soumise au béton massif du régime ». On sait la férocité et l’inconséquence de la censure sous les régimes totalitaires. On peut cependant admettre que cette censure, à son insu, reconnaît le pouvoir du mot. On sait par ailleurs que tout art est rebelle parce qu’en quête d’autre chose. Aussi, la vigilance des censeurs ne se relâche-t-elle pas. Il est donc pertinent de se demander comment une littérature de qualité peut naître, se développer et se maintenir sous un régime d’oppression. Il est certes des écrivains qui choisissent l’exil pour écrire. Ce sont les dissidents dont Makine ou Kundera. C’est par l’intermédiaire de leurs œuvres qu’ils rendent compte des difficultés d’existence de la littérature et des arts sous un régime totalitaire et surtout de l’ostracisme et des condamnations qui frappent les écrivains et artistes qui résistent. A. Makine écrit en français pour des lecteurs français, dans un premier temps, avant que ses écrits ne soient traduits. Le personnage d’Alexeï dansLaMusique d’une vieest ainsi exemplaire. Il choisit d’être ce qu’il est, c’est-à-dire un pianiste génial et aussitôt il est envoyé au bagne. Le personnage de l’homme inconnu est
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.