Le martyr de l'autoroute

De
Publié par

Contre toute attente, Jean-Brice Gogoné, jeune universitaire de 22 ans fraîchement diplômé, a été victime d'un braquage fatal sur l'autoroute du nord en Côte d'Ivoire lorsqu'il se rendait à Yamoussoukrou le 16 septembre 2009, avec son père et son frère cadet, tous les deux blessés. Ce drame relate l'ampleur des coups assenés à la famille Gogoné. Le cours de l'histoire de cette famille a soudainement changé par le fait de l'insécurité en général et de la délinquance routière en particulier.
Publié le : dimanche 6 mars 2016
Lecture(s) : 10
EAN13 : 9782140004193
Nombre de pages : 248
Prix de location à la page : 0,0150€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
MarieChristine ANIMANGOGONÉ
LE MARTYR DE L’AUTOROUTE Le sourire d’une mère au cœur meurtri
Le martyr de l’autoroute Le sourire d’une mère au cœur meurtri
Marie-ChristineANIMAN GOGONÉ Le martyr de l’autoroute Le sourire d’une mère au cœur meurtri
L'HARMATTAN
© L’Harmattan, 20165-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08558-6 EAN : 9782343085586
À notre fils bien-aimé Jean-Brice Gogoné
DÉDICACELa dédicace est une petite fleur jetée à celui qui la reçoit en signe d’affection de gratitude et de considération. Cettedédicace s’adresse :À notre filsJean-Brice GOGONEpour la grande joie dont il nous a comblés À ses grands-parents et à nous ses parents. Àses frères et sœurs Marie-Claude Joëlle, Andrée-Marlyse, Robert-Arthur, Laetitia Marie-Astrid et spécialement à Christian-Eric. À ses Oncles et tantes paternels et maternels. Aux grandes Familles Yah-bi Gogoné, Animan, Akasson et Gooh-bi et aux familles alliées. À M. le Ministre Rémi Allah-Kouadio et à son épouse. À ses cousins et cousines, neveux et nièces. À ses cousins et cousines germains qui lui étaient proches : Franck-Xavier, Patrice, Édith, Frédérique, Thierry, Nadège, Paule-Marie Désirée, Cyriak, David, Josette, Vitalis et à son neveu-pote Emmanuel-Cédric. À Mgr Alexis Touably YOULO, Évêque de la Cathédrale Saint Jean-Marie Vianney du Diocèsed’Agboville.Aux familles Michel Mian Sodjiédo, Francis Gnui, et Edmond Koffi. M. et Mme Georges et Nora Angama. A MM. Honoré Bobo, Roland Adiko, Abdon Gouao, Au Curé François-Xavier Mando, de la Paroisse Saint Pierre de Blockhaus. Au Vicaire Patrick Aristide Bienguy, de la Paroisse Saint Ambroise Ma Vigne Ma Vied’Angré.A ses frères et amis Malick Kouané, Bamba Bakary, Bilé Michael, Boua David, Constance Sodjiédo, Gouado Fabrice, Gnango Fabiola,Ekissi Franck, Kouassi Amanda, Kokogni André-Marie, Ouattara Seydou,N’Goran Désiré,Yao Frédéric. e Àl’association MSTCF et à sa 21promotion. Auxmembres de l’ONG SolidaritéJean-Brice Gogoné.
7
Aux amis de Robert-Arthur Affi Arnaud, Bagou Yann-Marie, Djou Priscilia, Edoukou Frédéric, Koman Privat, Kouyo Jonathan Ivan et Kouassi Yohann. À Mme Marie-Rose Rimer Aux jeunes cadres, à la jeunesse estudiantine etscolaire d’ici et d’ailleurs.À toutes les personnes qui ploient sous le poids de la souffrance du fait d’autrui et spécialement.Aux victimes de guerre,de la violence et de l’insécurité de notre pays et du reste du monde.
8
REMERCIEMENTS Dire merci à Dieu,c’est créer une passerelle entre le Ciel et la Terre. Dire merci aux hommes, c’est poser un acte convenable et fructueux. Jean-Bricejoint à nous pour adresser des remerciements se sincères à : Son Eminence Bernard Cardinal AGRE. Mme et MM. les Ministres Gilbert Bleu Lainé, Christine Nebout Adjobi, Joachim Danon Djédjé, Patrick Achi. Mmes les Ministres Danièle Boni Claverie Présidente del’URD,et Léopoldine Tiézan Koffi. Son Excellence l’Ambassadeur Boubakar Koné. Aux Députés, aux personnels de l’Assemblée Nationale et aux membres de l’URD. M. le Maire de Bonon Raymond Thibet et à son épouse Aux différents Maires du District d’Abidjan.Aux autorités administratives, politiques, auxcadres d’Aboisso, d’Agboville, deDaloa, de Gonaté, de Zuénoula Aux Colonels Célestin Djian Séri-Bi et Emile Vanié. MM. Ludovic Kouamé et Rémi Kodo. M. Michel Tchin Touboui-Bi et M. Denis Irié Tra-Bi. À la Fraternité Saint Dominique de Cocody. Au Curé Hervé Djézou de la Cathédrale Saint-Augustin et au Curé Jean-Marie Rustil de la Paroisse Saint Félix de Yamoussoukro. Au Curé Philibert Ako, aux Vicaires, aux Séminaristes, aux Enfants de Chœur, aux fidèles et au Conseil Paroissial de la Paroisse Sainte Cécile des II Plateaux Vallon. Au Clergé, à la Coordination des Chorales, aux fidèles et au Conseil Paroissial de la Paroisse Saint Ambroise Ma vigne Ma Vie des II Plateaux Angré. La Communauté de la Chapelle Notre-Dame-de-Lourdes et à sa Chorale au quartier Zinsou. Aux Pères : Gabriel Béda, Michel Passey et aux Scouts Catholiques du Diocèsed’Agboville.Au Père André Allou Ahokoun, Vice-Doyenà l’UCAOAu Père janvier Kébé, Vicaire à Saint Pierre de Yopougon Niangon
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.