Magasin de Zoologie : d'anatomie comparée et de palaeontologie

De
Publié par

s
c^uo
.
/?.^
,H^^-
k
ifj^ioUù^


/fJl-/fJ/.
iH
y
V>ï5
V
—4
-^^^
'^X^^^'v '^^
v^v*b*vV:^
a
-^*^
s^^^.
V^V^v
V\
\\
»kA:v^vVV"^ V^"VK^\':^.u
^:^
t
cscischa!
ClASSB
m.
Tl.
1.
ABLEPHARIS.
L'on rencontra dans
Ablepiiaris. Fi/zinger.
la famille
des Scincoïdes des indi-
vidus qui se distinguent par un caractère anatomique bien sensible par l'absence de paupières mobiles : chez eux
,
l'œil est protège'
par une lame épidermique mince, transpa-
rente, en forme de segment de sphère, fixe, et adhe'rente par tous les points de sa circonférence au pourtour de Tor-
Sans doute cette disposition particulière de l'appareil palpébral doit entraîner quelque modification dans lenxe'bite.
canisme de la vision et dans la structure des voies lacxymales; peut-être aussi cette conformation des paupières, qui rappelle, au moins en apparenc^, celle des Onhidiens, coïncide avec quelque particularité' dans les habitudes et
la
l'histoire
manière de vivre des espèces où elle s'observe; mais de ces animaux commence, et l'on n'a pas encore
les divers points
pu examiner
qui se rattachent à l'étude
de ces considérations.
L'on doit, à ce qu'il paraît, la découverte de l'espèce de
<;e
genre qui a été connue la première à Kitaibel, professeur à Pesth (Hungarn), et célèbre dans la science surtout par la publication de la Flore de sa patrie. En 181 3, il
...
Publié le : mardi 11 janvier 2011
Lecture(s) : 43
Nombre de pages : 682
Voir plus Voir moins