Pausanias, Béotie-1, chapitre XIV

De
Publié par

PausaniasDescription de la Grèceédition bilingueDESCRIPTION DE LA GRECE: LIVRE IXΠΑΥΣΑΝΙΟΥ ΕΛΛΑΔΟΣΠΕΡΙΗΓΗΣΙΣ - ΒΟΙΩΤΙΚΑ Α' CHAPITRE XIV.ΚΕΦΑΛΑΙΟΝ IΔ'.1 1Τὰ μετὰ τὴν ἐν Λεύκτροις μάχην. Événements après la bataille de Leuctres.Ἐπαμινώνδας Μεγάλης πόλεως καὶ Épaminondas fonde la ville de Mégalopolis,Μεσσηνίων οἰλιστής. Νικᾶ τὸν repeuple celle des Messéniens ; estἸφικράτην. vainqueur d'Iphicrate.Καὶ μὲν δὴ παραυτίκα ὁ Ἐπαμινώνδας Épaminondas aussitôt après la bataille ayantμετὰ τὴν μάχην Πελοποννησίων τοῖς ordonné à tous Ies autres Péloponnésiens de seλοιποῖς ἀπιέναι προειπὼν ἐπὶ τὰ οἰκεῖα, retirer dans leur patrie, tint les LacédémoniensΛακεδαιμονίους ἐν τοῖς Λεύκτροις εἶχεν enfermés dans Leuctres ; mais ayant appris queἀπειλημμένους· ὡς δὲ ἤκουε τοὺς ἐκ les Spartiates restés dans la ville, venaient tousτῆς πόλεως Σπαρτιάτας βοηθήσοντας au secours de ceux qui étaient à Leuctres, il leurτοῖς σφετέροις ἐς Λεῦκτρα ἰέναι permit de s'en aller par capitulation, en disantπανδημεί, δίδωσιν οὕτω τοῖς ἀνδράσιν qu'il était beaucoup plus avantageux deἀπελθεῖν ὑποσπόνδους· ἔφη τε ἄμεινον transporter la guerre de la Béotie dans le paysἔσεσθαι τὸν πόλεμόν σφισιν ἐκ de Lacédémone.Βοιωτῶν ἐς τὴν Λακεδαίμοναἀπώσασθαι·2 2Θεσπιεῦσι δέ ὑφορωμένοις τήν τε ἐξ Pendant que cela se passait, les Thespiens quiἀρχῆς ἐκ τῶν Θηβαίων δυσμένειαν, καὶ redoutaient également la haine invétérée desτὴν ἐν τῷ παρόντι αὐτῶν τύχην, τὴν μὲν Thébains et leur fortune présente, jugèrent ...
Publié le : vendredi 20 mai 2011
Lecture(s) : 52
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Pausanias Description de la Grèce édition bilingue
ΠΑΥΣΑΝΙΟΥ ΕΛΛΑΔΟΣ ΠΕΡΙΗΓΗΣΙΣ - ΒΟΙΩΤΙΚΑ Α'
ΚΕΦΑΛΑΙΟΝ IΔ'.
1 Τὰ μετὰ τὴν ἐν Λεύκτροις μάχην. Ἐπαμινώνδας Μεγάλης πόλεως καὶ Μεσσηνίων οἰλιστής. Νικᾶ τὸν Ἰφικράτην. Καὶ μὲν δὴ παραυτίκα ὁ Ἐπαμινώνδας μετὰ τὴν μάχην Πελοποννησίων τοῖς λοιποῖς ἀπιέναι προειπὼν ἐπὶ τὰ οἰκεῖα, Λακεδαιμονίους ἐν τοῖς Λεύκτροις εἶχεν ἀπειλημμένους· ὡς δὲ ἤκουε τοὺς ἐκ τῆς πόλεως Σπαρτιάτας βοηθήσοντας τοῖς σφετέροις ἐς Λεῦκτρα ἰέναι πανδημεί, δίδωσιν οὕτω τοῖς ἀνδράσιν ἀπελθεῖν ὑποσπόνδους· ἔφη τε ἄμεινον ἔσεσθαι τὸν πόλεμόν σφισιν ἐκ Βοιωτῶν ἐς τὴν Λακεδαίμονα ἀπώσασθαι·
2 Θεσπιεῦσι δέ ὑφορωμένοις τήν τε ἐξ ἀρχῆς ἐκ τῶν Θηβαίων δυσμένειαν, καὶ τὴν ἐν τῷ παρόντι αὐτῶν τύχην, τὴν μὲν πόλιν ἔδοξεν ἐκλιπεῖν, ἀναφεύγειν δὲ ἐς Κερησσόν. Ἔστι δὲ ἐχυρὸν χωρίον ὁ Κερησσὸς ἐν τῇ Θεσπιέων, ἐς ὃ καὶ πάλαι ποτὲ ἀνεσκευάσαντο κατὰ τὴν ἐπιστρατείαν τὴν Θεσσαλῶν. Οἱ Θεσσαλοὶ δὲ τότε, ὡς ἑλεῖν τὸν Κερησσόν σφισι πειρωμένοις ἐφαίνετο ἐλπίδος κρεῖσσον, ἀφίκοντο ἐς Δελφοὺς παρὰ τὸν θεόν, καὶ αὐτοῖς γίνεται μάντευμα τοιόνδε·
3 Λεῦκτρά τέ μοι σκιόεντα μέλει καὶ Ἀλήσιον οὖδας, Καί μοι τὼΣκεδάσου μέλετον δυσπενθέε κούρα. Ἔνθα μάχη πολύδακρυς ἐπέρχεται· οὐδέ τις αὐτήν Φράσσεται ἀνθρώπων, πρὶνκούριον ἀγλαὸν ἥβην Δωριέες ὀλέσως´, ὅταν αἴσιμον ἦμαρ ἐπέλθῃ. Τουτάκι δ´ ἔστι Κερησσὸς ἁλώσιμος, ἄλλοτε δ´ οὐχί.
4 Τότε δὲ, ὡς Ἐπαμινώνδας Θεσπιεῖς καταφεύγοντας ἐς τὸν Κερησσὸν ἐξεῖλε, πρὸς τὰ ἐν Πελοποννήσῳ παραυτίκα ἔσπευδεν, ἅτε καὶ τῶν Ἀρκάδων προθύμως μεταπεμπομένων· ἐλθὼν
DESCRIPTION DE LA GRECE: LIVRE IX
CHAPITRE XIV.
1 Événements après la bataille de Leuctres. Épaminondas fonde la ville de Mégalopolis, repeuple celle des Messéniens ; est vainqueur d'Iphicrate. Épaminondas aussitôt après la bataille ayant ordonné à tous Ies autres Péloponnésiens de se retirer dans leur patrie, tint les Lacédémoniens enfermés dans Leuctres ; mais ayant appris que les Spartiates restés dans la ville, venaient tous au secours de ceux qui étaient à Leuctres, il leur permit de s'en aller par capitulation, en disant qu'il était beaucoup plus avantageux de transporter la guerre de la Béotie dans le pays de Lacédémone.
2 Pendant que cela se passait, les Thespiens qui redoutaient également la haine invétérée des Thébains et leur fortune présente, jugèrent à propos d'abandonner leur ville et de se retirer à Céresse, une des places fortes de leur pays, où ils s'étaient défendus jadis lors de l'expédition des Thessaliens contre eux. Les Thessaliens, à cette époque, ayant tenté de prendre Céresse et désespérant d'y réussir, allèrent à Delphes consulter l'oracle dont ils reçurent la réponse suivante :
3 J'ai sous ma protection Leuctres l'ombragée et les champs Alésiens ; je veille aussi sur les deux filles infortunées de Scédasus, vers le tombeau desquelles se livrera un combat qui fera verser beaucoup .de larmes, et nul n'en aura connaissance qu'au moment fatal où les Doriens perdront la fleur de leur jeunesse, lorsque ce jour fatal sera arrivé, on pourra prendre Céresse, mais autrement elle est imprenable.
4 A l'époque dont nous parlons, Épaminondas ayant fait prisonniers les Thespiens qui s'étainet réfugiés à Céresse, se mit aussitôt en marche pour le Péloponnèse d'après les invitations pressantes des Arcadiens; reçut en passant au
δὲ, Ἀργείους μὲν προσελάβετο ἑκουσίους συμμάχους, Μαντινέας δὲ κατὰ κώμας ὑπὸ Ἀγησιπόλιδος διῳκισμένους, ἐς τὴν ἀρχαίαν συνήγαγεν αὖθις πόλιν. Τὰ δὲ πολίσματα τὰ Ἀρκάδων, ὁπόσα εἶχεν ἀσθενῶς, καταλῦσαι πείσας τοὺς Ἀρκάδας, πατρίδα ἐν κοινῷ σφισιν ᾤκισεν, ἣ Μεγάλη καὶ ἐς ἡμᾶς ἔτι καλεῖται πόλις.
5 Ὁ μὲν δὴ χρόνος βοιωταρχοῦντι Ἐπαμινώνδᾳ διήνυστο· τεθνάναι δὲ ἐτέτακτο ἐπιλαβόντα ἄνδρα τῆς ἀρχῆς. Ὁ οὖν Ἐπαμινώνδας ὑπεριδὼν ὡς οὐκ ὄντα ἐν καιρῷ τὸν νόμον, ἐβοιωτάρχει· καὶ ἀφικόμενος τῷ στρατῷ πρὸς τὴν Σπάρτην, ὡς οὐκ ἀντεπῆγεν Ἀγησίλαος μαχούμενος, οὕτω πρὸς τὸν οἰκισμὸν τρέπεται Μεσσήνης· καὶ οἰκιστὴς Μεσσηνίοις τοῖς νῦν ἐστιν Ἐπαμινώνδας· καί μοι τὰ ἐς τὸν οἰκισμὸν ἐδήλωσε τὰ ἐς αὐτοὺς ἔχοντα Μεσσηνίους.
6 Ἐν τούτῳ δὲ οἱ τῶν Θηβαίων σύμμαχοι κατέτρεχον διασκεδασθέντες χώραν τὴν Λακωνικὴν, καὶ ἥρπαζον τὰ ἐξ αὐτῆς· τοῦτο Ἐπαμινώνδᾳ παρέστησεν ὀπίσω Θηβαίους ἐς Βοιωτίαν ἀπαγαγεῖν· καὶ ὡς προϊὼν τῷ στρατῷ κατὰ Λέχαιον ἐγίνετο, καὶ διεξιέναι τῆς ὁδοῦ τὰ στενὰ καὶ δύσβατα ἔμελλεν, Ἰφικράτης ὁ Τιμοθέου πελταστὰς καὶ ἄλλην Ἀθηναίων ἔχων δύναμιν, ἐπιχειρεῖ τοῖς Θηβαίοις.
7 Ἐπαμινώνδας δὲ τοὺς ἐπιθεμένους τρέπεται, καὶ πρὸς αὐτὸ ἀφικόμενος Ἀθηναίων τὸ ἄστυ, ὡς ἐπεξιέναι μαχουμένους τοὺς Ἀθηναίους ἐκώλυεν Ἰφικράτης, ὁ δὲ αὖθις ἐς τὰς Θήβας ἀπήλαυνε. Καὶ δίκην μὲν ἔφυγεν ὑπὲρ θανάτου, διότι ἐβοιωτάρχησεν ἐξήκοντος ἤδη τοῦ χρόνου· λέγονται δὲ οἱ δικάζειν λαχόντες οὐδὲ ἀρχὴν περὶ αὐτοῦ θέσθαι τὴν ψῆφον.
nombre de ses alliés les Argiens qui s'offrirent volontairement ; il rétablit ensuite dans leur ancienne ville les Mantinéens qu'Agésipolis avait dispersés dans les bourgs ; et ayant engagé les Arcadiens à détruire toutes celles de leurs petites villes qui étaient trop faibles pour se défendre il leur fonda une ville qui pût leur servir de patrie commune, et qu'on nomme encore maintenant Mégalopolis (la grande ville).
5 Dans ces entrefaites, le temps durant lequel il devait être Béotarque, était expiré, et les lois prononçaient la peine de mort contre celui qui en continuait les fonctions ; mais Épaminondas croyant que les circonstances étaient plus impérieuses que la loi, conserva soni autorité de Béotarque, et étant venu avec son armée jusqu'à Sparte, il vit qu'Agésilas n'osait pas sortir avec ses troupes pour combattre ; il tourna toutes ses pensées à la fondation de Messène, et les Messéniens actuels reconnaissent Épaminondas pour leur fondateur. J'ai dit dans mon livre sur la Messénie, tout ce qui se fit lors de cette fondation.
6 Dans ces entrefaites, les alliés des Thébains se débandant, parcouraient la Laconie et pillaient tout ce qu'ils trouvaient; ce qui obligea Épaminondas de ramener les Thébains dans la Béotie. Arrivé vers Lechée, il allait s'engager dans les défilés étroits et difficiles où passe la route, lorsqu'il se vit attaqué par Iphicrate, fils de Timothée; qui avait avec lui les Peltastes et quelques autres troupes d'Athènes ; Épaminondas les mit en déroute et alla jusqu'à la ville même d'Athènes.
7 Iphicrate n'ayant pas voulu laisser sortir les Athéniens pour combattre, il poursuivit son chemin jusqu'à Thèbes, où il fut obligé de se défendre d'une accusation capitale, pour avoir retenu l'autorité au-delà du temps prescrit par les lois ; on dit que ceux que le sort avait désignés pour être est juges, ne daignèrent pas même aller aux voix sur cette accusation.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.