Poésie de la première catastrophe ferroviaire

De
Publié par

Les suites tragiques du premier accident du rail en France (Meudon, 1842) suscitent des impressions très fortes dans l''imaginaire des hommes et des femmes de l'époque. Pour la première fois dans l'histoire, le rail rentre à plein titre dans les pages de littérature : onze poèmes composés en français entre 1842 et 1845 sont entièrement consacrés à l'accident de Meudon. Ils prennent la forme de lamentations, de satires, d'élégies. On y retrouve les fluctuations de l'opinion publique : le désarroi et l'angoisse face aux atrocités de l'accident mais aussi la volonté de réagir à la catastrophe.
Publié le : jeudi 1 novembre 2012
Lecture(s) : 11
Tags :
EAN13 : 9782296509160
Nombre de pages : 198
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Tommaso MELDOLESI
Espaces littéraires Poésie de la première catastrophe ferroviaire Meudon 1842 Analyse et anthologie de poèmes contemporains
Poésie de la première catastrophe ferroviaire Meudon 1842
Espaces Littéraires Collection dirigée par Maguy Albet Dernières parutions Ygor-Juste NDONG N’NA,La folie des discours identitaires dans les nouvelles littératures, 2012. Richard Laurent OMGBA, André NTONFO (dir.),Aimé Césaire et le monde noir, 2012. Milan BUNJEVAC,Lire la poésie d’Aleksandar Petrov, 2012. Fabrice BONARDI (sous la dir. de),LesNouvelles Moissons, 2012. Jean SÉVRY,Un voyage dans la littérature des voyages, 2012. Christine FRENOT,Théodore Monod, le poète itinérant, 2012. Anton PAVLOVITCH TCHEKHOV,Correspondant de guerre,2012. Ida JUNKER,Le monde de Nina Berberova, 2012. John BAUDE,Jean Giono, deCollineàQue ma joie demeure, Le temps suspendu, le Tout retrouvé, 2012. Éliane ITTI,Madame Dacier, femme et savante du Grand Siècle (1645-1720), 2012.Victor MONTOYA,Les contes de la mine. Conversation avec le Tio, Traduit de l’espagnol par Émilie BEAUDET, 2012. Nathalie AUBERT,Christian Dotremont, La conquête du monde par l’image, 2012. Claude FRIOUX,Le Chantier russe. Littérature, société et politique. Tome 3 : Ecrits 1969-1980, 2011 Ricardo ROMERA ROZAS,Jorge Luis Borges et la littérature française,2011. Deborah M. HESS, Palimpsestes dans la poésie. Roubaud, du Bouchet, etc., 2011. Alexandre Ivanovitch KOUPRINE (Traduit du russe, introduit et annoté par Françoise Wintersdorff-Faivre),Récits de vie dans la Russie tsariste,2011.Pascal GABELLONE,La blessure du réel, 2011. Jacques PEZEU-MASSABUAU,Jules verne et ses héros,2011.
Tommaso MELDOLESI
Poésie de la première catastrophe ferroviaire Meudon 1842
Analyse etanthologie de poèmes contemporains
Illustration de couverture : dessin d'Isabella Garofali.
© L'Harmattan, 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99372-3 EAN : 9782296993723
Je voudrais dédier ce livre à mon père Jacopo, dont les suggestions et les remarques scientifiques m’ont toujours été très chères. Il fut par ailleurs le premier, et au début peut-être le seul, qui pensa que l’ensemble de mes recherches au sujet de la mort sur le rail aurait pris un jour la forme d’un livre.
TM
POURQUOI 1842 ? L’accident du 8 mai 1842 entre Meudon et Versailles (le premier et le plus terrible dans l’histoire du rail en France, e au XIX siècle), marque l’un des moments importants de l’histoire sociale des hommes et des femmes de l’époque. Le nombre de morts et de blessés, le feu et les débris des convois ont un impact incroyable sur la population : tout un monde, encore agricole dans sa quasi-totalité, lié aux rythmes lents et cycliques de la campagne et habité par des paysans qui n’ont jamais franchi le seuil de leur bourg, jette pour la première fois son regard apeuré sur les acquis de la révolution industrielle. Les hommes n’ont connu jusque-là que des catastrophes liées à des phénomènes d’origine naturelle ou bien à des contrastes belliqueux. La collision de deux locomotives en pleine campagne inaugure un genre tout à fait nouveau : celui des accidents causés par une défaillance technique. On se rend compte, tout à coup, que la technologie est bien loin de jouer toujours un rôle bénéfique, et de contribuer au bonheur de ceux qui ont la chance et le privilège de s’en servir. Elle peut être, au contraire, une source de malheur, de désespoir et même de destruction, de mort ou de deuil pour tant d’hommes et de femmes inconscients, jusque-là, du danger qu’ils couraient en circulant sur des rails. Les séquelles de l’accident de 1842 ont eu un impact sur la littérature, surtout chez ces écrivains qui avaient été jusque-là favorables au progrès. A partir de ce moment beaucoup d’entre eux s’y opposent et même violemment. Ce phénomène concerne dans la plupart des cas des œuvres de littérature populaire témoignant des drames et des malheurs du quotidien : la poésie, genre plus immédiat que la prose et touchant à la sensibilité de tous, a souvent été le véhicule le plus éloquent pour que ces états d’esprit se manifestent. Ce livre voudrait en proposer quelques aperçus. 9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.