Publittératus

De
Publié par

Nous sommes chaque jour la cible de centaines de slogans publicitaires qui visent tous à nous faire acheter. Ces slogans s'emparent des procédés d'écriture littéraire et les détournent de leur fonction esthétique et spirituelle pour les utiliser à des fins mercantiles. Quels sont ces procédés, et comment agissent-ils sur nous ? Ce petit dictionnaire tente de répondre en nous livrant une réjouissante analyse critique de cette littérature particulière qu'est la publittérature.
Publié le : mardi 1 décembre 2015
Lecture(s) : 23
EAN13 : 9782336397313
Nombre de pages : 166
Prix de location à la page : 0,0097€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Hilario Silvio
Publittératus Petit dictionnaire d’analyse littéraire des slogans publicitaires
Publittératus
collection Amarante
12/11/2015 10:26
©L’Harmattan,20155Ȭ7,ruedel’Ecolepolytechnique,75005Parishttp://www.harmattan.frdiffusion.harmattan@wanadoo.frharmattan1@wanadoo.frISBN:978Ȭ2Ȭ343Ȭ07307Ȭ1EAN:9782343073071
Publittératus
AmaranteCettecollectionestconsacréeauxtextesdecréationlittérairecontemporainefrancophone.Elleaccueillelesœuvresdefiction(romansetrecueilsdenouvelles)ainsiquedesessaislittérairesetquelquesrécitsintimistes.Lalistedesparutions,avecunecourteprésentationducontenudesouvrages,peutêtreconsultéesurlesitewww.harmattan.fr
Hilario Silvio
Publittératus Petit dictionnaire d’analyse littéraire des slogans publicitaires
L’Harmattan
« Contre la normalisation publicitaire, la première défense est d’examiner concrètement son travail quotidien, ses grosses ficelles comme ses perverses subtilités. » François Brune,Le bonheur conforme
Ô Lecteur, Je m’adresse à toi avec la subtile délicatesse, avec la tendre et sincère pitié, avec toute la lucide compassion enfin, de celui qui sait la terrible nouvelle et qui vient l’annoncer à l’heureux insouciant qui ne la sait pas encore, et qui vaque gaiement et vaillamment à ses tâches quotidiennes, satisfait de son présent et souriant aux multiples promesses de l’avenir. En effet, tu ne t’en doutais nullement ce matin en te levant, et pourtant tu t’apprêtes, en cet instant solennel et décisif, à lever le voile de la pudeur et de l’ignorance qui masquait jusque là l’ignoble réalité à tes yeux farouches : Tu es unpublittérophage. Oh, rassure-toi, on vit très bien avec. D’ailleurs nous sommes tous publittérophages. À savoir que tous, autant que nous sommes, consommons chaque jour, en quantités variables selon l’endroit où nous vivons, de lapublittérature, cette vile et détestable excroissance, ce rejeton bâtard, que dis-je, cette pestilentielle mycose de la véritable, noble et immortelle littérature qu’est lalittérature publicitaire. Car oui, il faut bien le nommer, ce tsunami langagier qui déferle inlassablement sur toi, te remplit la bouche et les oreilles, t’aveugle, et finalement te noie et t’entraîne avec lui. Certes, il n’est que le vassal de l’image, fixe ou mouvante, qui a charge de te séduire et de susciter en toi l’Envie, mais une fois tes barrières abaissées, c’est bien la pointe -ô combien finement acérée ! - du texte, qui se fiche le plus durablement dans ta mémoire. Quel est le degré de pénétration de ton cerveau par ces insidieux et machiavéliques messages, et à quel point ton comportement d’animal social est-il influencé par la publittérature, c’est ce que tu ne pourras jamais vraiment quantifier. Mais, grâce à ce modeste dictionnaire qui te permettra de raviver joyeusement tes souvenirs de cours de français, tu sauras à nouveau mettre un nom sur les procédés d’écriture que lespublittérateurs volent quotidiennement
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.