Spectateurs sidérés

De
Publié par

À partir de cas exemplaires empruntés au théâtre, à la danse ou au cinéma, qui ont médusé et pétrifié nos contemporains, et tout en faisant l'étude critique du terme spectateur et en établissant la notion d'activité spectatrice du regardeur, cet ouvrage cherche à mieux comprendre : qu'est-ce que le spectateur ? Comment peut-on le concevoir et l'aborder à travers sa pratique concrète ? En quoi consiste le phénomène de sidération ? Et quels rapports entretient-il avec la métamorphose du spectateur d'aujourd'hui ?
Publié le : lundi 15 février 2016
Lecture(s) : 3
Tags :
EAN13 : 9782140002007
Nombre de pages : 124
Prix de location à la page : 0,0075€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
R
R
SPECTATEURS SIDÉRÉS ou L’Allégorie du Goéland
Spectateurs sidérés
Univers Théâtral Collection dirigée par Anne-Marie Green  On parle souvent de « crise de théâtre », pourtant le théâtre est un secteur culturel contemporain vivant qui provoque interrogation et réflexion. La collectionUnivers Théâtralcréée pour donner la est parole à tous ceux qui produisent des études tant d’analyse que de synthèse concernant le domaine théâtral.  Ainsi la collectionUnivers Théâtral entend proposer un panorama de la recherche actuelle et promouvoir la diversité des approches et des méthodes. Les lecteurs pourront cerner au plus près les différents aspects qui construisent l’ensemble des faits théâtraux contemporains ou historiquement marqués. Dernières parutions Hanan HASHEM,Emile Augier, Alexandre Dumas fils, et Victorien Sardou, Dramaturgie du savoir-vivre sous le Second Empire,2015. Elise VAN HAESEBROECK,Le théâtre de Claude Régy, l’érosd’une voix sans bouche,2015. Abdelmajid AZOUINE, Théâtre moderne et pratiques picturales, correspondances et confluences, 2015. Franck WAILLE et Christophe DAMOUR (dir.),François Delsarte, une recherche sans fin, 2015. François QUILLET,La scène mondiale aujourd’hui. Des formes en mouvement, 2015. François LASSERRE,L’inspiration de Corneille,2014.Christian ROCHE,Régine Lacroix-Neuberth.Le quatrième coup du théâtre,2014.Jean VERDEIL,La dramaturgie du quotidien. L’atelier-théâtre : une microsociété expérimentale, 2014. Alice GAUDRY,Le théâtre de marionnettes sur eau du Viêt Nam, 2014. Alberto GARCIA SANCHEZ,La scène provoquée, 2014.Marion BOUDIER, Alice CARRE, Sylvain DIAZ et Barbara METAIS-CHASTENIER,De quoi la dramaturgie est-elle le nom ?,2014.Krystyna MASLOWKI-BETHOUX,Witold Gombrowicz ou la mise en scène de l’homme relationnel, 2013.
Rabanel
SPECTATEURS SIDÉRÉS ou L’Allégorie du Goéland - Étude de l’activité spectatrice -
Ci-dessus,en haut -Éclipse sidérale-Réinterprétation colorée dela une deThe InternationalNew York Time s, 21-22 mars 2015©Clichéde Jean-Pierre Triffaux Ci-dessus, enbas -Programme du colloque « Les métamorphoses du spectateur», Académie royale deBelgique, 20-21 mars 2015©Cliché de Jean-Pierre Triffaux Image de couverture -Spectateursidéré face à M. B., danseuse macabre ,©Cliché de Jea20mars 2015n-Pierre Triffaux © L'HARMATTAN, 2016 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08207-3 EAN : 9782343082073
Au Professeur André Helbo, membre du Collège Bel-gique. À l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique. À mes étudiants de l’Université Nice Sophia Antipolis. Aux deux magnifiques Goélands que j’ai bien connus, boulevard Victor Hugo, à Nice. AVERTISSEMENTCe livre est aussi et encore, depuis les coulisses, un témoignage de l’armée des ombres. Ici, les loups sont furieux contre le théâtre, mais les sages vestales veillent sur le feu sacré. Jusqu’à quand pourront-elles le faire ? Dissimulés sous les habits de la naïveté perverse et sous le masque macabre de la duplicité, ce n’est pas sans risque individuel que les protagonistes, tenaillés par une ambition insatiable et maladive, et assoiffés de sang, se livrent à des attaques et à des manipulations, et troublent impunément le monde des signes et le destin. Mais on a vu parfois l’art drama-tique que l’on croyait trop vieux, se débarrasser des loups d’une manière délicate et inattendue : —Théâtre, quand reviendras-tu ?
Malgré l’activité des bourreaux, les prépa-ratifs du supplice ne purent être achevés avant le coucher du soleil. On consulta le jongleur qui défendit de troubler les Génies des ombres, et ma mort fut encore suspen-due jusqu’au lendemain. Mais dans l’im-patience de jouir du spectacle, et pour être plus tôt prêts au lever de l’aurore, les In-diens ne quittèrent pointle Bois du sang; ils allumèrent de grands feux, et commencèrent des festins et des danses. Chateaubriand,Œuvres romanesques et voyages, Atala,Paris, Éditions Galli-mard, Bibliothèque de La Pléiade, 1969, p. 53.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.