Surnoms et sobriquets dans la littérature arabe : extrait du Journal asiatique

De
Publié par

,
a
"«fc-r
"v

r
«*2:T#
*T •î*
*-4ï
«».*
ïLt?#r
*%
3*V
.**
*•-*
.
'*
***
PJ 7519 N2B3 1907
c.
1
ROBA

SURNOMS ET SOBRIQUETS
DANS
LA LITTERATURE ARABE
SURNOMS ET SOBRIQUETS
DANS
LA LITTERATURE ARABE
PAR
A.-G.
BARBIER DE MEYNARD
EXTRAIT DU JOURNAL ASIATIQUE
Mahs-Aviul, Mai-Juin, Juillet-Août et Sept.-Oct. 1907'
Wvr T
PARIS
-V\
IMPRIMERIE NATIONALE
MDCCCCVII
M.
J.
DE GOEJE
Témoignage de profonde estime
et
de sincère amitié
SURNOMS ET SOBRIQUETS
DANS
LA LITTÉRATURE ARABE.
9
"
-*."'»»•
AVANT-PROPOS.
La nomenclature, peut-être trop étendue
core bien incomplète,
nal asiatique
n'est
ijue je
la
et
pourtant en-
présente aux lecteurs du Jour-
que
mise en ordre de notes prises au
à la
hasard de mes lectures ou destinées
cours au Collège de France. Je
les
préparation de
mon
me
sois attaché à recueillir
à
surnoms
désert,
et
qualifications
donnés
des personnages de
tonte sorte, bédouins de l'âge d'ignorance (Djâhelyeh), poêles
du
ou
hommes
l'histoire
d'Etat,
grammairiens, traditionnistes
la
des premiers siècles de l'hégire, qui figurent dans
légende
takal
.
dans
musulmanes.
C'est
surtout
le
tantôt
surnom honorifique, tantôt sobriquet humoristique ou railleur, qui domine dans cette galerie où les illustres
les
coudoient
inconnus. Sauf de rares ...
Publié le : mardi 11 janvier 2011
Lecture(s) : 59
Nombre de pages : 300
Voir plus Voir moins
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.