//img.uscri.be/pth/4b327d8175c30805e216abdd4349f0a4c36110b3
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Bernard-Marie Koltès

De
202 pages
Par cet essai, l'auteur opère une lecture de quatre pièces majeures de la dramaturgie koltésienne : Combat de nègre et chiens, Quai ouest, Le Retour au désert et Roberto Zucco. La première partie est orientée vers l'analyse du texte écrit, puis la réflexion s'intéresse à la violence et aux modalités de sa mise en texte. A partir de la théorie du sacrifice élaborée par René Girard, voici une analyse du rôle et de la fonction du théâtre de Koltès, ayant à voir avec la violence, sa régulation, sa diffusion.
Voir plus Voir moins
JeanBenoit CORMIER LANDRY
Bernard-Marie Koltès
Violence, contagion et sacrifice
Bernard-Marie Koltès
Univers Théâtra Collection dirigée par Anne-Marie Green
On parle souvent de « crise de théâtre », pourtant le théâtre est un secteur culturel contemporain vivant qui provoque interrogation et réflexion. La collectionUnivers Théâtralest créée pour donner la parole à tous ceux qui produisent des études tant d’analyse que de synthèse concernant le domaine théâtral. Ainsi la collectionUnivers Théâtralentend proposer un panorama de la recherche actuelle et promouvoir la diversité des approches et des méthodes. Les lecteurs pourront cerner au plus près les différents aspects qui construisent l’ensemble des faits théâtraux contemporains ou historiquement marqués.
Dernières arutions
Nicole BERNARD-DUQUENET,La Comédie-Française en tournée ou le Théâtre des cinq continents – 1868-2011, 2012. Rafik DARRAGI,La société de violence dans le théâtre élisabéthain, 2012. Marianne NOUJAIM,Le théâtre de Michel Vinaver. Du dialogisme à la polyphonie, 2012. Caroline BARRIERE, Le théâtre de Koffi Kwahulé, 2012. Serpilekin Adeline TERLEMEZ,Le théâtre innommable de Samuel Beckett, 2012. Michel BOSC,Symbolisme et dramaturgie de Maeterlinck dans « Pelléas et Mélisande »,2011. Franck WAILLE (sous la dir.),Trois décennies de recherche européenne sur François Delsarte, 2011. Samar HAGE,Bernard-Marie Koltès. L’esthétique d’une argumentation dysfonctionnelle, 2011. Elise VAN HAESEBROECK,Identité(s) et territoire du théâtre politique contemporain, Claude Régy, le Groupe Merci et le Théâtre du Radeau : un théâtreapolitiquementpolitique, 2011. Françoise QUILLET,L’opéra chinois contemporain et le théâtre occidental, Entretiens avec WU Hsing-Kuo, 2011. Françoise QUILLET,Arts du spectacle, Identités métisses, 2011. Emmanuelle GARNIER,Les dramaturges femmes dans l’Espagne contemporaine, 2011. Françoise QUILLET,Le théâtre s’écrit aussi en Asie (Inde, Chine, Japon),2011.
Jean-Benoit Cormier Landry
Bernar-Marie Kotès
Violence, contagion et sacrifice
Cet ouvrage a été publié grâce au soutien duConseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH)
© L'HARMATTAN, 2012 5-7, rue e 'Écoe-Poytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-00489-1 EAN : 9782336004891
À ma grand-mère
Introduction
Comment faire vivre l’invivable, représenter ce qui s’évoque comme absence marquée ? Tenter de dire l’absence, de la jouer, c’est trahir, comme dit Derrida : « Y accéder, c’est la manquer ; la montrer, c’est la dissimuler ; l’avouer, c’est mentir. »
DONIAMOUNSEF Chair et révolte dans le théâtre de Bernard-Marie Koltès
Bernard-Marie Koltèsécritde NewYork àson amie Nicole, en 1981 : « J’adore cetteville, elle estplusbordélique quetout 1 ce que j’aivujusqu’à présent. » Voiciune étude qui croitavec Koltèsque le désordre, le « bordel » etletroublesont toutes chosesheureuses. Ellesménagentle lien paradoxal entre le fouillisde l’individuel etla charpente ducollectif et, ce faisant, ellesquestionnentlesprincipesd’une organisation, lavalidité d’un ordre, leslimitesd’unestructure. Ainsi, le déplacement qui ferait voiràtraverslarégularité de l’usage l’arbitraire de l’action, quirendrait visible letremblementquiune fois amplifié change l’équilibre desformesen baroque des volumes, le coup detête qui feraitpasserde la sûreté de l’itinéraire à la surprise descirconvolutions: ce pourraitêtre là le lieude Koltès. Toutefois, ce lieuquiseraitlesien estpeuttre moins un lieuquune posture,une perspective,un étatd’acuité, de réceptivité auxchosesqui puisserendre compte de ce qui lie la monstrueuse immensité de lastructure auxcaprices impondérablesde l’exrience particulière. Des ruinesMaya de Tikal, auGuatemala, Koltèsécritàson frère :
1 Bernard-Marie Koltès,Lettres, Paris, Éditionsde Minuit,2009, p. 439.