C'est la fin du monde ce soir

De
Publié par

Une femme trahie, et que la trahison a dépossédée d'elle-même, traverse la nuit. Elle marche dans la ville, puis s'effondre à même le sol. Elle rêve de sa vie déchirée, elle plonge au plus obscur d'elle-même. Si elle survit, si elle va jusqu'au matin et si le jour ensuite l'amène enfin au soir, isolée sur un rocher, brûlée par le soleil, submergée, éblouie, ouverte au monde, elle aura vraiment triomphé de la peur et de la solitude.
Publié le : mardi 11 mai 2010
Lecture(s) : 50
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782846829038
Nombre de pages : 148
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
C'estlafindumondecesoir
DUMÊMEAUTEUR
Chezlemêmeéditeur
MonsieurLeChevalier,1986 LeJardin,1987.
CatherinedeRichaud
C'estlafindumonde cesoir
P.O.L 8,villad'Alésia,Paris14e
@P.O.Léditeur,1992 ISBN2-86744-304-0
Ellemarchaitsouslesarcadesunaprès-midi quandelleaperçutAndrétrèsloindevant. Justeaumomentelleallaitcourirversluielle remarquaàsescôtésunefemmequisouriaiten luiparlant. Acetteheure-là,ilauraitêtreàsonbu-reau. Toutde suiteaprèselleressentitunesortede honte. Ellenevoulutpasvoirsileurscorpssetou-
chaientenmarchantnis'ilssetenaientparla mainetelles'éloignaencourant. Avantqu'Andréluiparledecettefemme et de sonamourpourelle,elleauraitdisparu. Elleseraitdéjàloinalorsqueluicroiraitavoir encoretoutàluidire. Cesoir-làpourtant,ellen'eutpaslecourage d'allerjusqu'auboutdesonprojet,peut-être parcequ'ellenesavaitpasallerouparce qu'elleétaittropbouleverséepourdéciderde quoiquecesoit. Pendantqu'ellemarchaitdanslesruesauhasard ellenepensaniàAndréniàcettefemmeavec lui. Chaquefoisqu'elleallaitdroitdevantelle,sans but,elleoubliaittout. Lavillecesoir-làétaitpresquedéserte. Elle vitquelquespassantsetmoinsdevoitures qued'habitudeà latombéede lanuit. Brusquement,elleeutlacertitudequesielle passaitunenuitentière dehors,elleseraitguérie detout. Lesjourssuivants,elleerradansdifférentsquar-tiers.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

La Coulée Douce

de eclats-d-encre

Belle

de tnt2077

La plaine (I)

de le-trimeur

suivant