Cagebird

De
Publié par

Yuri Kiriov a 22 ans. Et presque autant d’années de piraterie derrière lui. Formé par le pire d’entre tous, l’ordure des ordures, Vincenzo Falcone, qui en a fait son jouet mortel, sa créature — y compris sexuelle — façonnée depuis sa plus tendre enfance après que, à l’âge de quatre ans, sa colonie eut été réduite en cendres par les aliens ennemis, les Striviirc-na.Yuri Kiriov est sur Terre. à Kalaallit Nunaat. Une prison militaire. Où les Black Ops, le service secret humain opposé à toute idée de paix avec les Striviirc-na, lui proposent le pire des marchés. Retourner dans la piraterie et infiltrer Falcone… Falcone.Son père de substitution.Son maître.
Publié le : vendredi 16 novembre 2012
Lecture(s) : 48
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782843444487
Nombre de pages : 331
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
Karin Lowachee – Cagebird
Cagebird
Karin Lowachee
Extrait de la publication
2
Karin Lowachee – Cagebird
L e B é l i a l ’ v o u s p r o p o s e v o l o n t a i r e m e n t d e s f i c h i e r s d é p o u r v u s d e d i s p o s i t i f s d e g e s t i o n d e s d r o i t s n u m é r i q u e s ( D R M ) e t a u t r e s m o y e n s t e c h n i q u e s v i s a n t l a l i m i t a t i o n d e l ’ u t i l i s a t i o n e t d e l a c o p i e d e c e s f i c h i e r s . S i v o u s a v e z a c h e t é c e f i c h i e r , n o u s v o u s e n r e m e r c i o n s . V o u s p o u v e z , c o m m e v o u s l e f e r i e z a v e c u n v é r i t a b l e l i v r e , l e t r a n s m e t t r e à v o s p r o c h e s s i v o u s s o u h a i t e z l e l e u r f a i r e d é c o u v r i r . A f i n q u e n o u s p u i s s i o n s c o n t i n u e r à d i s t r i b u e r n o s l i v r e s n u m é r i q u e s s a n s D R M , n o u s v o u s p r i o n s d e n e p a s l e d i f f u s e r p l u s l a r g e m e n t , v i a l e w e b o u l e s r é s e a u x p e e r - t o - p e e r . S i v o u s a v e z a c q u i s c e f i c h i e r d ’ u n e a u t r e m a n i è r e , n o u s v o u s d e m a n d o n s d e n e p a s l e d i f f u s e r . N o t e z q u e , s i v o u s s o u h a i t e z s o u t e n i r l ’ a u t e u r e t l e s é d i t i o n s d u B é l i a l ’ , v o u s p o u v e z a c h e t e r l é g a l e m e n t c e f i c h i e r s u r n o t r e p l a t e f o r m e e . b e l i a l . f r o u c h e z v o t r e l i b r a i r e n u m é r i q u e p r é f é r é .
3
Karin Lowachee – Cagebird
O u v r a g e p u b l i é s u r l a d i r e c t i o n d e O l i v i e r G i r a r d . P u b l i s h e d i n a g r e e m e n t w i t h t h e a u t h o r , c / o B a r o r I n t e r n a t i o n a l , I n c . , A r m o n k , N e w Y o r k , U S A T r a d u i t d e l ’ a n g l a i s ( U S ) p a r S o n i a Q u é m é n e r . I S B N : 9 7 8 - 2 - 8 4 3 4 4 - 4 4 7 - 0 P a r u t i o n : n o v e m b r e 2 0 1 2 V e r s i o n : 1 . 0 — 1 4 / 1 1 / 2 0 1 2 I l l u s t r a t i o n d e c o u v e r t u r e © 2 0 1 2 , N i c o l a s F r u c t u s © 2 0 0 5 b y K a r i n L o w a c h e e © 2 0 1 2 , L e B é l i a l ’ p o u r l a t r a d u c t i o n f r a n ç a i s e
4
Un mot de l’éditeur en guise d’introduction
Karin Lowachee – Cagebird
Situé en dernière place dans un corpus de trois volumes, tant dans son ordre d’écriture que de parution, après les romansWarchild etBurndive, Cagebirddonc, en quelque sorte, le troisième tome d’une trilogie. En est quelque sorte, oui. Car plutôt qu’une trilogie, il convient ici de parler, selon l’expression même de l’auteure, de « série mosaïque », à savoir trois romans qui, sur fond d’événements communs — une guerre spatiale entre l’humanité, une race extraterrestre, les Striviirc-na, et une piraterie mafieuse extrêmement structurée —, présentent lesdits événements à travers trois points de vue différents exprimés par trois personnages tout aussi différents. De fait, les livres en question peuvent réellement se lire de manière autonome, même si, bien sûr, les événements et les personnages prennent un relief tout particulier pour qui les découvre au fil de la publication des volumes, la « mosaïque » transcendant de beaucoup chaque pièce qui la compose. Cette structure, basée sur des points de vue croisés alternant diverses époques de narration, ne manque pas de singularité et confère à l’ensemble une étonnante profondeur. Warchildainsi le point de vue alien, même s’il s’exprime par présente l’expérience d’un humain, Jos Musey. Burndivepropose la vision humaine des événements à travers la voix de Ryan Azarcon, héros insupportable de fatuité dont les certitudes seront balayées par le poids de sa propre histoire. Cagebird, enfin, sans doute le roman le plus sombre des trois, expose le point de vue pirate (« la voix de l’ennemi », d’après Karin Lowachee) à travers le parcours de Yuri Kirov. Le fait que ces trois personnages soient tous des enfants et/ou des adolescents ne doit bien sûr rien au hasard, la problématique de la jeunesse au cœur des conflits et la manière dont celle-ci en est victime irriguant l’ensemble de la saga. O. G.
Extrait de la publication
5
Karin Lowachee – Cagebird
À A m b e r v a n D y k e t N a n c y P r o c t o r , m u s e s c r é a t r i c e s d e Y u r i e t P i n s o n , m ê m e a u x o n z i è m e s h e u r e s ( e t i l y e n a e u ! ) .
Extrait de la publication
6
Remerciements
Karin Lowachee – Cagebird
Les membres duBlue Heaven pour la réunion de 2003. Tous ces formidables écrivains ont apporté leurs critiques et leurs encouragements bien au-delà des eaux autour de l’Île : Christopher Barzak, Tobias Buckell, Roger Eichorn, Charles Coleman Finlay, Paul Melko, Cathy Morrison, Nancy Proctor, Mary Rickert, Benjamin Rosenbaum, James Stevens-Arce et Amber van Dyk. Angela Boord Hannah Bowen Sue Glantz Yukiko Kawakami Jaime Levine Shawna McCarthy Derek « D’Ado » Molata le groupe d’auteurs Monkeylint (Sock Monkeys, Sporks et surtout Lint) Steve K.S. Perry Devi Pillai Matty Stawicki toute l’équipe à Warner Aspect Winifred Wong Mes lecteurs et commandos de rue (réseau de sympathisants et corps de soljets), de Mississauga à la Malaisie. Et toute ma famille et mes amis, eux qui me soutiennent et m’adorent même quand ce n’est pas évident de comprendre ce que je fabrique, même quand je me comporte en ermite grincheuse — quand je suis prise par le bouquin.
Extrait de la publication
7
Karin Lowachee – Cagebird
Ce que j’ai senti, demandez-vous… Pourquoi donc ? Qu’importent ce secours — pour l’instant —, votre don, Intrus posé entre moi, l’abysse et mon rêve. Sauvés ? Combien ? Qu’importe, nous finirons tous. « Avez-vous peur ? » Le ressac rugissant murmure : « Peur, pris avec vous ? La vie, non la mort, m’emmure. » Alfred, Lord Tennyson Désespoir, 1881
Extrait de la publication
8
Karin Lowachee – Cagebird
À quatorze ans j’ai attrapé la fièvre écarlate ; du moins je l’appelais ainsi à l’époque, et aujourd’hui encore je lui donne ce nom. Il ne s’agit pas de la scarlatine des fichiers d’histoire, mais d’un sentiment avec pour couleur l’écarlate. Le rouge. On ressent une chaleur qu’on doit relâcher, mais il s’agit de la chaleur d’une sueur glacée. Elle dévore de l’intérieur, on tremble comme en plein hiver, comme si on avait pour sang de l’eau gelée. Il faut la voir couler. On a besoin de la toucher, de s’y réchauffer — il faut bien qu’elle soit chaude. Personne ne peut être aussi mort en soi. Quand elle sort sur la peau il n’y a pas de douleur, on est soulagé. Ce ne sont que les petits ruisseaux rouges de la vie. On les voit, on peut de nouveau respirer, lever les yeux. Écarter les bras, toucher ses émotions, tout au bord ; peut-être qu’elles font de même, comme des êtres neufs, curieux. Ou très vieux, presque oubliés. Alors on se dit :Voilà qui tu es, Yurochka. Voilà de quoi tu es fait.
Extrait de la publication
9
Karin Lowachee – Cagebird
- MOI -
Extrait de la publication
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi