Catalogue de tableaux des écoles flamande et hollandaise appartenant à M. Favart... / [expert] Ferdinand Laneuville

Publié par

[s.n.] (Paris ; Bruxelles). 1860. 20 p. ; 21 cm.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Publié le : dimanche 1 janvier 1860
Lecture(s) : 6
Source : BnF/Gallica
Nombre de pages : 25
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

CATALOGUE
DE
TABLEAUX
DES ÉCOLES FLAMANDE ET HOLLANDAISE
appartenant à M. FAVART.
et dont la vente aux uiichkiis publitlll(R, finr cessation de (OIIlIllOrro, aura liei
A PARIS,
honl, DES IttUi litlCUIOt S tt,
SALLK N" 7.
le Samedi 24 fi for a taon, à troisi* heurês prtfciscx.
PAR I,f, MUi!"IIII DE ftJ" lu(j;'IU; ESCHIBE, COMMIRSAIItl -l'IlISM II.
nutfenw de Nil. RIDKIJ pi IHlHCHKT, hic S'-llonitrf, !I7.
assisté nM M. Fi nniHARD LANEUVILLE
l'IUMTBK-KM'KllT. 111' MÏCVH-III «~MATHI IIINH, Î!V
et de M. ÉTJEKNE LI ROt. expert,
cht>* Iptqufit* Il'' tll",.I"ffJ le fii'èiMil cntatoffUft
EXPOSITION PARTICULIÈRE
le Jeudi 22 Mars 1880, de midi à cinq heurts.
EXPOSITION PUBLIQUE
le Vendredi 28 Mars 1860, de midi à Cinq heum.
• i
.,.. -. --..,
*
PAUlS
HUiSAiNT-HOKORÊt 217
BRÙXtUE*
PLACE DU GRAm) SAftLON, 12
'tS6Œ!
sftrêw. »Wt#Kit4s, «wi rmim, M.
CATALOGUEE
DE
TA.BLEA.UX:
DES
ÉCOLES FLAMANDE & HOLLANDAISE,
APPARTENANT A M. F AV ART, A PARIS.
Bretelles. - lep. de I. (MOT. w il PitMn, 1 t.
CONDITIONS DE LA VENTE.
Elle sera folle au complant. ,
Les acquéreurs payeront, on sus des adjudications, cinq pour cent
applicable aux Trots.
Ln hauteur (H.) et III largeur (L.) sont indiquera, h la suite de In description
de chaque Tahleau, en mètres et en centimètres.
CATALOGUE
DE
TABLEAUX
DES ÉCOLES FLAMANDE ET HOLLANDAISE
appartenant à M. FAVART,
et dont la vente aux enchères publiqurs, par cessation de commerce, aura lien
A PARIS,
I10TKI. DES coMWtssttnEs pmaEttRa, RUE DROUOT, N° B.
SALLE N« 7,
le Samedi 21 Mars lfifirt, à trois heures précises,
imr 1." Mmsii.iii: DE. Me ll:(a':Na.:, KSCIV10L, < ()MMissAiut-i>Risi:in,
mmlm de IX. RIDEI. et POUCHET, rae St-gonoré, Il 7,
assisté DE M. FERDINAND, LANEUVILLE,
PEINTRE-EXPERT , RUB NEI'VE-DW-MATIH'IHNS, 73,
et de M. ÉTIENNE LE ROT, expert,
chmt Irtf/urlt ir diitribu» le prêtent catalogue.
EXPOSITION PARTICULIÈRE
le Jeudi 22 M, rs 1 Bfift, de midi h cinq heures.
EXPOSITION PUBLIQUE
le Vendredi 23 Mars 18GO, de midi à cinq heures.
§
PARIS
RUE SAINT-HONORÉ, 217
BRUXELLES
PLACE DU GRAND SABLON, 12
1800
Ivr ',1'ft pfq*
Dose 11
MMÊMMMNHMm:
A PARW, chn MM. BagtM iaerlba, Commliaalre-Priaeur, nie SvHonort, 117.
» • itimM Ular.Hâtel Raatadt, raa Nea»e-8«*At»|iiittn,M.
» » MrdteMl ImntIII Patata lipwt, rua Hme-d*-
nothorm, le.
« > TiMl fils, rue Thévenot, II.
„ Il favart, place de la Bourse, s.
A LILLE, ■ Tewé père, Marchand de Tableaut.
A MONTPILLIRR," lareala*adléBe*bemrd,Commlasnnnalreen librairie.
A LYON, » lelth, Marchand d'tatimposi rue MMmrtn, 9.
A MARSEILLE, • Mitra* Marchand d'Estampes, PlacoNoutelle boum,t.
A ROUEN, » Billard, Marchand de Curloiitde.
A RRUIILLI8, » BtlsaasLelay, place du Grand flablon, 4t.
A ANVIRI, lum. Marchand d'IMmpte.
ALIÉGK. * fai larak*. Marchand d'Iatampea, rue de l'Untoeralté.
A BRUGES, ■ lagaarti, Imprimeur-Libraire, rue l'hlllpetok,
A GAND, ftqum, J.lhralre, rue desChsmps, 81.
A LONDRES, » faner, New-Bond-Striet, 106.
« H etitubi, Marchand d'Estampes, Pall Mail Baat, 1t.
A AMSTERDAM, « leet, in ht Huit der Hoq".
A LA HAYE, • latknoit, Marchand d'Antiquités.
■ ■ Va* Itghi Marchand d'Estampes,
A ROTTERDAM, « A. Usm, Artiste Peintre, Hoo|atraat.
A COLOGNI, Il lébarlé, Marchand d'Antiquités.
A BONN, • las dtr Balk et Weter, Marchanda d'tatampea.
A MUNICH, Il t.Oberdorlkr, libraire-antiquaire, Piacedola Promenade,1.
A VIENNE, » Artaria et Compagnie.
A DR1801, • âneld, Marchand d'BaUmpea.
A BERLIN, Il Lepke, X.-L,, unter der Llnden.
A LEIPZIG, • Ineüau et Compagnie.
A FRANCFORT, Il JUMI, Libraire.
A HAMBOURG, * OeMaetar, Marchand d'Estampes.
A IIANNHIIII, » ArtarlaetFeatalne.
A B'.PÉTMBBOUM fil saieww.
A ROME, - Biraattai, Peintre.
A FLORENCE, » lieeleil
A GÈNIO, » laela, Peintre.
A MILAN, * Vallardl.
A TURIN, * HeBeten, Peintre.
A VENISE, laatatriH.
A GJNaVH, « laaaga frères, Marchanda d'Objeta d'Art.
A sitaxc, » Bvgdarftar, Marchand d'Eatampea.
A BALK, lehmm et Wtli, Marchanda d'Objeta d'Art.
AVANT-PROPOS.
Les tableaux que M. Favart met en vente aux enchères
publiques, par suite de sa résolution de se retirer des af.
faires, n'ont pas besoin de longs développements et de
minutieuses explications pour être signalés à l'attention
des connaisseurs.
Ces tableaux appartiennent aux écoles flamande et hol-
landaise, dont les peintres sont si généralement appréciés.
Aussi notre catalogue se renferme dans une description
rapide de chaque toile de manière à indiquer le sujet tout
en faisant pressentir la manière dont il est traité.
Chaque connaisseur pourra d'ailleurs par lui-même, à
l'aide des notions techniques développées par l'étude
et la réflexion, commenter cette description rapide, et
juger le mérite intrinsèque de l'œuvre.
Aujourd'hui, avec les ventes nombreuses qui se suc-
— s —
cèdent à Paris, et à la suite des fréquentes expositions qui
reviennent à date fixe, il s'est formé tout un cercle, sans
cesse agrandi, de personnes vraiment éclairées qui se pro-
noncent, en connaissance de cause, sur la valeur réelle
d'un tableau, sur son authenticité et sur les phases diverses
par lesquelles il a passé avant de figurer à la salle de vente
des commissaires-priseurs.
La mission de l'expert, qui rédige un catalogue de ta-
bleaux, se trouve donc simplifiée, tout en ayant pour con-
trôle la voix de l'opinion publique qui juge en dernier res-
sort : car il ne s'agit pas de mode ou de caprice sujets à
des réactions comme tous les engouements. Au fond, la
question d'argent se subordonne à la question d'art. C'est
ce que démontrera une fois de plus la vente prochaine des
tableaux de M. Favart, décrits dans ce catalogue.
CATALOGUE.
ÉCOLES FLAMANDE & HOLLANDAISE.
1. BACKHUYSEN (LUDOLF).
VCR eton MM M MM M ITALIE.
A gauche, auprès d'un monument en ruines, on voit un hangar
établi par des marchands et des Bohémiens occupés d'apprits de
cuisine. Au centre, un cavalier s'arréte pour remettre un beau
coq à une jeune femme ; et, près de ce groupe, se dirige vers le
spectateur un nègre tenant un chien en laisse.
Au fond, le quai se trouve animé par de nombreux ouvriers
transportant et chargeant à bord des marchandises. Un cavalier,
qu'entourent plusieurs personnages, semble donner des ordres.
Enfin, la mer, qui se prolonge à l'horizon, est sillonnée par dif-
férents navires qui se dirigent vers le port, en achevant de vi-
vifier cette riche composition.
H. 78 cent. 1/2. L. I m. 07 cent Toile.
— 4 —
t. BERCHEM (NICOLAS).
HITn »'iTAt.ia.
L'artiste hollandais, qui a si bien compris la nature méridio-
nale, nous représente ici un paysage accidenté; et, du milieu
d'une chaîne de rochers, s'élèvent des arbres de haute futaie. Au
premier plan, se trouve un pâtre appuyé sur son hûton ; il gurde
son troupeau composé de deux vaches et de plusieurs moutons.
: Une de ces vaches, à la robe brune, boit à une marc; l'autre
est en marche. Au fond, s'avance un muletier, conduisant une
mule.
Des montagnes terminent l'horizon ; et le ciel est à demi voilé
par de légers nuages.
H. 30 cpnl, L. 53 cent. 1/2. Bois.
3. LE MÊME.
LE .Aua.. M sué.
Dans un site montueux, présentant une espèce de défilé, un
berger et un pâtre, ce dernier monté sur un cheval blanc, s'ap-
prêtent, avec leur troupeau, à passer au gué une petite rivière,
qu'a déjà franchie un bouc, tandis qu'un chien précède deux
belles vaches, l'une brune, l'autre noire.
Remarquable par la puissance du coloris et la hardiesse avec
laquelle il est traité.
H. 39 cent. 1/2. L. 51 cent. Bols.
Ce tableau a fait partie de la collection de M. le oomte de
StkAVAimom.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.