Ce vertige lilas

De
« Ce vertige lilas » amène le lecteur à pousser plus loin sa rencontre avec le personnage fou de solitude qu'il avait rencontré au fil des pages de « Sans bagages dans ses frissons », publié en 2001. Cette créature, née d'une longue rêverie, n'avait cessé de réclamer encore l'espace qu'elle avait habité par son poids de désirs.
Publié le : jeudi 26 juillet 2012
Lecture(s) : 26
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782894236741
Nombre de pages : 102
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
MichelMuir Ce vertige lilas
PRISE DE PAROLE Extrait de la publication
CEVERTIGELILAS
DUMÊMEAUTEUR POÉSIEETPROSE Sans bagages dans ses frissons, Sudbury, Prise de parole, 2001. L’inépuisable tremblement des vivants, Ottawa, Éditions David, 2000. Innocent comme la foudre, Ottawa, Éditions du Vermillon, 1997. Les armes convoitées du cœur, Ottawa, Éditions David, 1994. L’impossible désert, choix de poèmes 1980-1992, Ottawa, Éditions le Nordir, 1992. Les fleurs du siècle à venir, Ottawa, Éditions le Nordir, 1991. L’enfant rebelle, Ottawa, Éditions le Nordir, 1988. Le rituel de l’éblouissement, Montréal, Louise Courteau Éditrice, 1987. Les jardins de l’aujourd’hui, Trois-Rivières, Les Écrits des forges, 1984. Les épées de l’hiver, Paris, Éditions Saint-Germain-des-Prés, 1983. L’étreinte des sources, Paris, Éditions Jean Grassin, 1983. Le magicien,suivi deÀ ma belle, Sherbrooke, Éditions Créations animées, 1981. J’adresse aux oiseaux, Sherbrooke, Éditions Sherbrooke, 1980. Rieuse, Sherbrooke, les Éditions Naaman, 1979. L’entre-lignes, Windsor, Les Auteurs réunis, 1970. ESSAIS À l’assaut de la poésie, Montréal, Éditions Varia, 2001. Les naufragés du ciel, Montréal, Éditions Fides, 1993. De la lumière des êtres, Montréal, Louise Courteau Éditrice, 1990. Poésie, la noblesse du réel, Montréal, Louise Courteau Éditrice, 1988. Plaidoyer pour une parole vivante, Montréal, Louise Courteau Éditrice, 1986. Poètes ou imposteurs?, Montréal, Louise Courteau Éditrice, 1985. Je suis le sexe de Dieu, Paris, Éditions De la pensée universelle, 1983. JOURNALETCARNETS L'errance féconde, Montréal, Éditions Varia, 2002 Mes mots, Ottawa, Éditions du Vermillon, 2000. Ma mémoire jusqu’à tes lèvres, tome II, Ripon, Éditions des Hautes-Terres, 1999. Ma mémoire jusqu’à tes lèvres, tome I, Ripon, Éditions des Hautes-Terres, 1998. Carnets intimes 1993-1994, Ottawa, Éditions David, 1995. Mondes avec éternité, Ottawa, Éditions le Nordir, 1993.
Cinquante exemplaires de cet ouvrage ont été numérotés et signés par l’auteur.
Extrait de la publication
Michel Muir
CEVERTIGELILAS
Récit poétique
Prise de parole Sudbury, 2003
Extrait de la publication
Données de catalogage avant publication (Canada) Muir, Michel, 1952-Ce vertige lilas: récit poétique / Michel Muir.
ISBN 2-89423-156-3
I. Titre.
PS8576.U35C4 PQ3919.2.M85C4
2003 2003
En distribution au Québec:
Prise deparole
C841'.54
C2003-902361-3
Diffusion Prologue 1650, boul. Lionel-Bertrand Boisbriand (Qc) J7H 1N7 (450) 434-0306
Prise de parole est une maison d’édition ancrée dans le nord de l’Ontario, engagée dans la création, la production et la promotion d’une littérature canadienne-française.
La maison d’édition bénéficie de l’appui du Conseil des Arts de l’Ontario, du Conseil des Arts du Canada, de Patrimoine Canada (Programme d’appui aux langues officielles, Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition et Partenariat interministériel avec les communautés de langue officielle) et de la Ville du Grand Sudbury. Œuvre en page de couverture: Lucie Lavallée,L'envol, acrylique  sur toile, 60 cm sur 90 cm, 1996. Photographie de l’auteur: Jules Villemaire Conception de la couverture: Olivier Lasser
Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.
Copyright © Ottawa, 2003 Éditions Prise de parole C.P.฀550,฀Sudbury฀(On)CANADAP3E฀4R2฀ www.prisedeparole.ca฀ 6 ISBN2-89423-156-3฀(Papier) Extrait de la publication ISBN978-2-89423-674-1฀(PDF)
(…) christ pareil à tous les christs de par le monde couchés dans les rafales lucides de leur amour qui seul amour change la face de l’homme qui seul amour prend hauteur d’éternité sur la mort blanche des destins bien en cible
7
Extrait de la publication
Gaston Miron
Avant-dire
1 Sans bagages dans ses frissonsmet en scène un personnage fou de solitude qui a touché un lectorat sensible à l’expérience intérieure.
Cette créature, née d’une longue rêverie, par l’écho qu’elle a éveillé dans le cœur des personnes qui l’ont aimée, n’a cessé de me tourmenter et de réclamer encore l’espace qu’elle avait habité par son poids de désirs. Cette conjonction de réactions vitales a dicté ma conduite: je me devais de poursuivre l’œuvre, comme on poursuit une bête que l’on a d’abord traquée.
Ce vertige lilasrespecte donc la logique interne du récit initial: il progresse selon la démarche particulière de l’onirisme littéraire.
L’indicible y fermente comme un jardin au bord du gouffre.
1 Publié aux Éditions Prise de parole.
7
L’auteur
10
Extrait de la publication
PROLOGUE
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

LETTRES À BAUTISTA

de ActuaLitteChapitre

Mon temps d'éternité II

de editions-prise-de-parole

Là où était ici

de editions-du-boreal

Rêve totalitaire de dieu l'amibe

de editions-prise-de-parole

Corbeaux en exil

de editions-prise-de-parole

Strip

de editions-prise-de-parole

suivant