Ceux qui tiennent debout

De
Publié par

«J'étais égaré dans tant de métamorphoses, un vivant qui tournait mort, un appartement qui s'accroissait, des vêtements qui ne m'allaient plus. Que ces vains ornements, que ces voiles me pesaient. Un événement neuf, puisque je n'avais assassiné personne de mes mains auparavant, et c'en était une cascade. Je naviguais en pleine originalité, y naufrageais. L'imprévisibilité contaminait tout, jusqu'à l'espace. La magie du direct, comme on aurait dit à la télévision, l'agressive, la haineuse prestidigitation du réel.»
Publié le : lundi 20 septembre 2010
Lecture(s) : 19
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782818003916
Nombre de pages : 157
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Ceux qui tiennent debout
DU MÊME AUTEUR
chez le même éditeur
LELIVRE DEJIMCOURAGE, 1986 PRINCE ETLÉONARDOURS, 1987 LHOMME QUI VOMIT, 1988 LECUR DETO, 1994 CHAMPION DU MONDE, 1994 MERCI, 1996 LESAPEURÉS, 1998 LEPROCÈS DEJEANMARIELEPEN, 1998 CHEZ QUI HABITONSNOUS?, 2000 LALITTÉRATURE, 2001 LÂCHETÉ DAIRFRANCE, 2002 JE VOUS ÉCRIS,Récits critiques,2004 MA CATASTROPHE ADORÉE, 2004
aux éditions de Minuit
NOS PLAISIRS, PierreSébastien Heudaux, 1983 JE TAIME,Récits critiques, 1993
Mathieu Lindon
Ceux qui tiennent debout
P.O.L e 33, rue SaintAndrédesArts, Paris 6
© P.O.L éditeur, 2006 ISBN : 2846821259 www.polediteur.fr
LHISTOIRE UNIVERSELLE
« Que cest doux davoir un secret, ça fait quelque chose à raconter » : jai dû avoir aussi une ambition de ce genre en lui serrant le cou, que ce serait un coup de fouet pour mon travail décrivain.
 Regarde, insistatil. Dabord, javais cru que cétait vers lui quil voulait que je dirige mes yeux, comme si, sous pré texte que lui les portait ailleurs, il ne se rendait pas compte quil était déjà le cur de mon champ de vision. Quand il répéta son ordre, je compris quil fallait suivre son regard. Il était dans limmobilité prescrite, ne la rompant que pour respirer, parler et, donc, laisser voyager ses pupilles, et ce quil me pro posait était seulement partager son observation. À mon tour, jobéis. Par la fenêtre, je vis un jeune homme en slip et une jeune fille en culotte, les seins
9
nus qui ne mintéressaient pas. Le garçon attira sa partenaire à lui, la serra contre son torse et la mit entièrement nue en lembrassant avant dôter son propre slip. Ils navaient pas tiré les rideaux, on voyait tout. Jétais toujours étonné que chacun parle si volontiers de ses aventures sexuelles et les montre si parcimonieusement, à croire quelles étaient immanquablement plus extraordinaires comme récits que comme spectacles, de sorte que je nétais pas abasourdi que certains rabotent cette contradiction. Le garçon nu prit la fille nue dans ses bras pour ly balancer et enroula en fait ses jambes autour des siennes jusquà ce quils tombent enlacés par terre, aucun lit dans la pièce. Il y avait délicatesse et bruta lité dans ces gestes, cétaient des transports damou reux.  Hein ! me ditil. Cétait vague. Les voisins de limmeuble den face étaient à létage du dessous, si bien quils néchappaient pas à ma vue en étant couchés par terre mais sans doute partiellement à la sienne tant quil conservait limmobilité prescrite, de même que, dans cette situation où il ne devait pas bouger la tête, il ne pouvait pas être sûr de ce que je regardais tant que je ne le commentais pas. Il y avait dans son ton une fierté, celle de manifester son ouverture desprit en étant occupé par un coït hétérosexuel, comme si nimporte quelle baise concernait tout le monde, quand sa présence mincitait à ne me passionner que
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Histoire de Knut

de editions-verdier

Rock

de emoi

Histoire de Knut

de editions-verdier

suivant