Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Amy Robsart

De
181 pages
Nouvelle édition de Amy Robsart de Victor Hugo augmentée d'annexes (Biographie). L'ouvrage a été spécifiquement mis en forme pour votre liseuse.
— Naviguez par simple clic de chapitre à chapitre ou de livre à livre.
— Accédez instantanément à la table des matières hyperliée globale.
— Une table des matières est placée également au début de chaque titre.

A PROPOS DE L'ÉDITEUR : Les éditions Arvensa sont les leaders de la littérature classique numérique. Leur objectif est de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Tous les titres sont produits avec le plus grand soin. Le service qualité des éditions Arvensa s’engage à vous répondre dans les 48h. Retrouvez tous les titres sur le site internet des éditions Arvensa.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

ARVENSA ÉDITIONS Plate-forme de référence des éditions numériques des oeuvres classiques en langue française
Retrouvez toutes nos publications, actualités et offres privilégiées sur notre site Internet www.arvensa.com ©Tous droits réservés Arvensa® Éditions
Page 2
Copyright Arvensa Editions
NOTE DE L’ÉDITEUR L'objectif des éditions Arvensa est de vous faire connaître les oeuvres des lus grands auteurs de la littérature classique en langue française à un pri abordable, tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Nos titres sont ainsi relus, corrigés et mis en forme spécifiquement. Cependant, si malgré le soin que nous avons apporté à cette édition, vous notiez quelques erreurs, nous vous serions reconnaissants de nous les signaler en écrivant à notre Service Qualité :
servicequalite@arvensa.com
Pour toutes vos autres demandes ou suggestions, veuillez écrire à :
editions@arvensa.com
Nos publications sont régulièrement enrichies et mises à jour. Si vous souhaitez en être informé et bénéficier d’une version toujours actualisée de cette édition, nous vous invitons à vous inscrire sur le sitewww.arvensa.com Nous remercions aussi tous nos lecteurs qui manifestent leur enthousiasme en l’exprimant à travers leurs commentaires. Nous vous souhaitons une bonne lecture !
Arvensa Éditions. www.arvensa.com
Page 3
Copyright Arvensa Editions
LISTE DES TITRES
Page 4
Copyright Arvensa Editions
OTE DE L’ÉDITEUR
AMY ROBSART
BIOGRAPHIES BIOGRAPHIE DÉTAILLÉE BIOGRAPHIE PANORAMIQUE
Page 5
Copyright Arvensa Editions
AMY ROBSART
(1828) Victor Hugo THÉÂTRE
Retour à la liste des titres
Pour toutes demandes ou suggestions servicequalite@arvensa.com Ou rendez-vous sur www.arvensa.com
Page 6
Copyright Arvensa Editions
[88] Amy Robsart
Page 7
Copyright Arvensa Editions
Table des matières Avertissement des éditeurs Personnages Acte I Scène I Scène II Scène III Scène IV Scène V Scène VI Scène VII Scène VIII Scène IX Acte II Scène I Scène II Scène III Scène IV Scène V Scène VI Scène VII Acte III Scène I Scène II Scène III Scène IV Scène V Scène VI Scène VII Acte IV Scène I Scène II Scène III Scène IV Scène V Acte V Scène I Scène II Scène III Scène IV
Page 8
Copyright Arvensa Editions
Scène V Scène VI Scène VII Scène VIII Scène IX Notes I II III IV
Page 9
Copyright Arvensa Editions
Avertissement des éditeurs En 1828, Victor Hugo venait de faireCromwell et allait faireMarion de orme.Cromwellpas son premier drame ; plusieurs années auparavant, n'était il en avait fait un, dans les circonstances que rapporte l'auteur deVictor Hugo raconté par un témoin de sa vie. « ... A dix-neuf ans, au moment on, sa mère morte, son père à Blois, seul a monde, son mariage empêché par sa pauvreté, M. Victor Hugo cherchait partou cet argent qui le rapprocherait du bonheur, M. Soumet lui avait proposé d'extraire à eux deux une pièce d'un roman de Walter Scott, leChâteau de enilworth. M. Soumet ferait le plan. Victor Hugo écrirait les trois premiers actes et M. Soumet les deux derniers. « M. Victor Hugo avait fait sa part ; mais, lorsqu'il avait lu ses trois actes, M. Soumet n'en avait été content qu'à moitié ; il n'admettait pas le mélange d tragique et du comique, et il voulait effacer tout ce qui n'était pas grave e sérieux. M. Victor Hugo avait objecté l'exemple de Shakespeare ; mais alors les acteurs anglais ne l'avaient pas encore fait applaudir à Parts, et M. Soumet avai répondu que Shakespeare, bon à lire, ne supporterait pas la représentation ; que amlet etOthellod'ailleurs plutôt des essais sublimes et de belles étaient monstruosités que des chefs-d’oeuvre ; qu'il fallait qu'une pièce choisisse de faire rire ou de faire pleurer. Les deux collaborateurs, ne s'entendant pas, s'étaient séparés à l'amiable ; chacun avait repris ses actes et son indépendance, et complété sa pièce comme il l'avait voulu. M. Soumet avait fait uneEmilia qui, jouée au Théâtre-Français par Mlle Mars, avait eu un demi-succès. M. Victor Hugo avait terminé sonAmy Robsart à sa façon, mêlant librement la comédie à la tragédie. » Il y avait six ans de cela, et Victor Hugo ne pensait plus à sa première pièce, quand le plus jeune de ses deux beaux-frères, Paul Foucher, qui se sentai entraîné vers le théâtre, le pria de la lui laisser lire. Alexandre Soumet lui e avait parlé la veille comme d'une oeuvre singulièrement curieuse. — Ça m'a un peu effarouché dans le temps, dit-il, et maintenant encore il y a ien des témérités où je ne me hasarderais pas, moi ; mais, puisque les drames anglais ont réussi, je ne vois pas pourquoi ça ne réussirait pas. Si j'étais Victor
Page 10
Copyright Arvensa Editions