César Cascabel

De
Publié par

Nouvelle édition de César Cascabel de Jules Verne augmentée d'annexes (Biographie). L'ouvrage a été spécifiquement mis en forme pour votre liseuse.
— Naviguez par simple clic de chapitre à chapitre ou de livre à livre.
— Accédez instantanément à la table des matières hyperliée globale.
— Une table des matières est placée également au début de chaque titre.

A PROPOS DE L'ÉDITEUR : Les éditions Arvensa sont les leaders de la littérature classique numérique. Leur objectif est de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Tous les titres sont produits avec le plus grand soin. Le service qualité des éditions Arvensa s’engage à vous répondre dans les 48h. Retrouvez tous les titres sur le site internet des éditions Arvensa.
Publié le : mardi 18 février 2014
Lecture(s) : 7
EAN13 : 9782368415863
Nombre de pages : 358
Prix de location à la page : 0,0007€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ARVENSA ÉDITIONS Plate-forme de référence des éditions numériques des oeuvres classiques en langue française
Retrouvez toutes nos publications, actualités et offres privilégiées sur notre site Internet www.arvensa.com
Tous droits réservés Arvensa® Éditions
ISBN :9782368415863
Page 2
Copyright Arvensa Editions
NOTE DE L'ÉDITEUR
L'objectif des éditions Arvensa est de vous faire connaître les oeuvres des plus grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Nos titres sont ainsi relus, corrigés et mis en forme spécifiquement. Cependant, si malgré tout le soin que nous avons apporté à cette édition, vous notiez quelques erreurs, nous vous serions très reconnaissants de nous les signaler en écrivant à notre Service Qualité :
servicequalite@arvensa.com
Pour toutes autres demandes, contactez :
editions@arvensa.com
Nos publications sont régulièrement enrichies et mises à jour. Si vous souhaitez être informé de nos actualités et des mises à jour de cette édition, nous vous invitons à vous inscrire sur le site :
www.arvensa.com
Nous remercions aussi tous nos lecteurs qui manifestent leur enthousiasme en l'exprimant à travers leurs commentaires.
Nous vous souhaitons une bonne lecture.
Arvensa Éditions
Page 3
Copyright Arvensa Editions
LISTE DES TITRES
Page 4
Copyright Arvensa Editions
Arvensa éditions Note de l'éditeur
César Cascabel
Les voyages extraordinaires
Biographie Jules Verne par Jules Claretie
Annexes
Page 5
Copyright Arvensa Editions
CÉSAR CASCABEL
(1890) Jules Verne Les voyages extraordinaires
Retour à la liste des titres Pour toutes remarques ou suggestions: servicequalite@arvensa.com Ou rendez-vous sur: www.arvensa.com
Page 6
Copyright Arvensa Editions
Table des matières
Première partie Chapitre 1 – Fortune faite Chapitre 2 – Famille Cascabel Chapitre 3 – La Sierra Nevada Chapitre 4 – Grande détermination Chapitre 5. Chapitre 6 Chapitre 7 Chapitre 8 Chapitre 9 Chapitre 10 Chapitre 11 Chapitre 12 Chapitre 13 Chapitre 14 Chapitre 15 Chapitre 16
Deuxième partie Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 Chapitre 7 Chapitre 8 Chapitre 9 Chapitre 10 Chapitre 11 Chapitre 12 Chapitre 13
Page 7
Copyright Arvensa Editions
Chapitre 14 Chapitre 15
Page 8
Copyright Arvensa Editions
CÉSAR CASCABEL Table des matières Retour à la liste des titres
Première partie
Chapitre 1 – Fortune faite « Personne n'a-t-il quelque autre monnaie à me donner ?… Allons, enfants, fouillez-vous ! — Voici, père ! » répondit la petite fille. Et elle tira de sa poche un carré de papier verdâtre, chiffonné et crasseux. Ce papier portait ces mots presque illisibles :United States ractional Currency, entourant la tête respectable d'un monsieur en redingote, avec le nombre 10 six fois répété, – ce qui valait dix cents, soit environ dix sous de France. « Et d'où cela te vient-il ? demanda la mère. — C'est ce qui me reste de la dernière recette, répondit Napoléone. — Et toi, Sandre, tu n'as plus rien ? — Non, père. — Ni toi, Jean ? — Ni moi. — Qu'est-ce qui manque donc encore, César ?… demanda Cornélia à son mari. — Il manque deux cents, si nous voulons avoir un compte rond, répondit M. Cascabel. — Les voici, monsieur patron, dit Clou-de-Girofle, en faisant voltiger une petite pièce de cuivre qu'il venait d'extraire des profondeurs de son gousset. — Bravo, Clou ! s'écria la petite fille. — Bon !… ça y est ! » s'écria M. Cascabel. Et « ça y était », pour parler le langage de cet honnête saltimbanque. Le total faisait près de deux mille dollars, soit dix mille francs. Dix mille francs, n'est-ce pas une fortune, quand on n'est arrivé que par ses talents à tirer argent de la générosité publique ? Cornélia embrassa son mari, ses enfants vinrent l'embrasser à leur tour. Page 9
Copyright Arvensa Editions
« Maintenant, dit M. Cascabel, il s'agit d'acheter une caisse, une belle caisse à secret où nous enfermerons toute notre fortune. — Est-ce vraiment indispensable ? fit observer M Cascabel que cette dépense effrayait un peu. — Cornélia, c'est indispensable ! — Peut-être un coffret suffirait-il ?… — Voilà bien les femmes ! s'écria M. Cascabel. Un coffret, c'est pour les bijoux ! Une caisse, ou tout au moins, un coffre-fort, c'est pour l'argent, et, comme nous avons à faire un long voyage avec nos dix mille francs… — Va donc acheter ton coffre-fort, mais marchande bien ! » répondit Cornélia. Le chef de la famille ouvrit la porte de cette voiture, « superbe et conséquente », qui lui servait de maison foraine, il descendit le marche-pied de fer fixé aux brancards, et prit à travers les rues qui convergent vers le centre de Sacramento. Au mois de février, il fait froid en Californie, quoique cet État soit situé à la même latitude que l'Espagne. Mais, serré dans sa bonne houppelande doublée de fausse martre, son bonnet de fourrure enfoncé jusqu'aux oreilles, M. Cascabel ne s'inquiétait guère de la température, et marchait d'un pas joyeux. Un coffre-fort, être possesseur d'un coffre-fort, avait été le rêve de toute sa vie : ce rêve allait se réaliser enfin ! On était au début de l'année 1867. Dix-neuf ans avant cette époque, le territoire actuellement occupé par la ville de Sacramento n'était qu'une vaste et déserte plaine. Au centre s'élevait un fortin, une sorte de blockhaus, bâti par les settlers, les premiers trafiquants, dans le but de protéger leurs campements contre les attaques des Indiens de l'Ouest-Amérique. Mais depuis cette époque, après que les Américains eurent enlevé la Californie aux Mexicains, qui furent incapables de la défendre, l'aspect du pays s'était singulièrement modifié. Le fortin avait fait place à une ville – maintenant l'une des plus importantes des États-Unis, bien que l'incendie et les inondations eussent, à plusieurs reprises, détruit la cité naissante. Donc, en cette année 1867, M. Cascabel n'avait plus à redouter les incursions des tribus indiennes, ni même les agressions de ce ramassis de bandits cosmopolites, qui envahirent la province en 1849, quand furent découvertes les mines d'or, situées un peu plus au nord-est sur le plateau de Grass-Valley, et le célèbre gisement de Allison-Ranch, dont le quartz
Page 10
Copyright Arvensa Editions
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.