Fables d’Ésope/Le Joueur de Cithare

Publié par

156 Page:Ésope - Fables - Émile Chambry.djvu/189LE ...

Publié le : jeudi 19 mai 2011
Lecture(s) : 114
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
156
LE JOUEUR DE CITHARE
Un joueur de cithare dépourvu de talent chantait du matin au soir dans une maison aux murs bien plâtrés. Comme les murs lui renvoyaient les sons, il s’imagina qu’il avait une très belle voix, et il s’en fit si bien accroire là-dessus qu’il décida de se produire au théâtre ; mais arrivé sur la scène il chanta fort mal et se fit chasser à coups de pierres.
Ainsi certains orateurs qui paraissaient à l’école avoir quelque talent, ne sont pas plus tôt entrés dans la carrière politique, qu’ils font éclater leur incapacité.
Page:Ésope - Fables - Émile Chambry.djvu/189
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.