Famille sans nom

De
Publié par

Nouvelle édition de Famille sans nom de Jules Verne augmentée d'annexes (Biographie). L'ouvrage a été spécifiquement mis en forme pour votre liseuse.
— Naviguez par simple clic de chapitre à chapitre ou de livre à livre.
— Accédez instantanément à la table des matières hyperliée globale.
— Une table des matières est placée également au début de chaque titre.

A PROPOS DE L'ÉDITEUR : Les éditions Arvensa sont les leaders de la littérature classique numérique. Leur objectif est de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Tous les titres sont produits avec le plus grand soin. Le service qualité des éditions Arvensa s’engage à vous répondre dans les 48h. Retrouvez tous les titres sur le site internet des éditions Arvensa.
Publié le : mardi 18 février 2014
Lecture(s) : 10
EAN13 : 9782368415849
Nombre de pages : 346
Prix de location à la page : 0,0007€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ARVENSA ÉDITIONS La référence des éditions numériques des oeuvres classiques en langue française
Retrouvez toutes nos publications, actualités et offres privilégiées sur notre site Internet www.arvensa.com
Tous droits réservés Arvensa® Éditions 8 bis reu d'Assas 75006 Paris
ISBN Epub : 9782368415849
Page 2
Copyright Arvensa Editions
NOTE DE L'ÉDITEUR
L'objectif des éditions Arvensa est de vous faire connaître les oeuvres des plus grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Nos titres sont ainsi relus, corrigés et mis en forme spécifiquement. Cependant, si malgré tout le soin que nous avons apporté à cette édition, vous notiez quelques erreurs, nous vous serions très reconnaissants de nous les signaler en écrivant à notre Service Qualité :
servicequalite@arvensa.com
Pour toutes autres demandes, contactez :
editions@arvensa.com
Nos publications sont régulièrement enrichies et mises à jour. Si vous souhaitez être informé de nos actualités et des mises à jour de cette édition, nous vous invitons à vous inscrire sur le site :
www.arvensa.com
Nous remercions aussi tous nos lecteurs qui manifestent leur enthousiasme en l'exprimant à travers leurs commentaires.
Nous vous souhaitons une bonne lecture.
Arvensa Éditions
Page 3
Copyright Arvensa Editions
LISTE DES TITRES
Page 4
Copyright Arvensa Editions
Arvensa éditions Note de l'éditeur
Les voyages extraordinaires
Famille sans nom
Biographie Jules Verne par Jules Claretie
Annexes
Page 5
Copyright Arvensa Editions
FAMILLE SANS NOM
(1889) Jules Verne Les voyages extraordinaires
Retour à la liste des titres Pour toutes remarques ou suggestions: servicequalite@arvensa.com Ou rendez-vous sur: www.arvensa.com
Page 6
Copyright Arvensa Editions
Table des matières
Première partie Chapitre 1 – Quelques faits, quelques dates Chapitre 2 – Douze années avant Chapitre 3 – Un notaire huron Chapitre 4 – La villa Montcalm Chapitre 5 – L'inconnu Chapitre 6 – Le Saint-Laurent Chapitre 7 – De Québec à Montréal Chapitre 8 – Un anniversaire Chapitre 9 – Maison-close Chapitre 10 – La ferme de Chipogan Chapitre 11 – Le dernier des Sagamores Chapitre 12 – Le festin Chapitre 13 – Coups de fusils au dessert
Deuxième partie Chapitre 1 – Premières escarmouche Chapitre 2 – Saint-Denis et Saint-Charles Chapitre 3 – M.De Vaudreuil à Maison-Close Chapitre 4 – Les huit jours qui suivent Chapitre 5 – Perquisitions Chapitre 6 – Maître Nick à Walhatta Chapitre 7 – Le Fort Frontenac Chapitre 8 – Joann et Jean Chapitre 9 – L'île Navy Chapitre 10 – Bridget Morgaz Chapitre 11 – Expiation Chapitre 12 – Derniers jours Chapitre 13 – Nuit du 20 décembre Chapitre 14 – Dernières phases de l'insurrection
Page 7
Copyright Arvensa Editions
« On plaint ce pauvre genre humain qui s'égorge à propos de quelques arpents de glace », disaient les philosophes à la fin du 18ème siècle : et ce n'est pas ce qu'ils ont dit de mieux, puisqu'il s'agissait du Canada, dont les Français disputaient alors la possession aux soldats de l'Angleterre.
Page 8
Copyright Arvensa Editions
Première partie
Page 9
Copyright Arvensa Editions
FAMILLE SANS NOM Première Partie Table des matières Retour à la liste des titres
Chapitre 1 – Quelques faits, quelques dates « On plaint ce pauvre genre humain qui s'égorge à propos de quelques arpents de glace », disaient les philosophes à la fin du 18ème siècle – et ce n'est pas ce qu'ils ont dit de mieux, puisqu'il s'agissait du Canada, dont les Français disputaient alors la possession aux soldats de l'Angleterre. Deux cents ans avant eux, au sujet de ces territoires américains, revendiqués par les rois d'Espagne et de Portugal, François 1er s'était écrié : « Je voudrais bien voir l'article du testament d'Adam, qui leur lègue ce vaste héritage ! » Le roi avait d'autant plus raison d'y prétendre, qu'une partie de ces territoires devait bientôt prendre le nom de Nouvelle-France. Les Français, il est vrai, n'ont pu conserver cette magnifique colonie américaine ; mais sa population, en grande majorité, n'en est pas moins restée française, et elle se rattache à l'ancienne Gaule par ces liens du sang, cette identité de race, ces instincts naturels, que la politique internationale ne parvient jamais à briser. En réalité, les « quelques arpents de glace », si dédaigneusement qualifiés, forment un royaume dont la superficie égale celle de l'Europe. Un Français avait pris possession de ces vastes territoires dès l'année 1534. C'est au coeur même de cette contrée que Jacques Cartier, originaire de Saint-Malo, poussa sa marche audacieuse, en remontant le cours du fleuve, auquel fut donné le nom de Saint-Laurent. L'année suivante, le hardi Malouin, portant plus avant son exploration vers l'ouest, arriva devant un groupe de cabanes – Canada en langue indienne – d'où est sortie Québec, puis, atteignit cette bourgade d'Hochelaga, d'où est sortie Montréal. Deux siècles plus tard, ces deux cités allaient successivement prendre le titre de capitales, concurremment avec Kingston et Toronto, en attendant que, dans le but de mettre fin à leurs rivalités politiques, la ville d'Ottawa fut déclarée siège du gouvernement de cette colonie américaine, que l'Angleterre appelle actuellement Dominion of Canada.
Page 10
Copyright Arvensa Editions
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.