L’Auberge de l’Ange-Gardien

De
Publié par

Nouvelle édition de L’Auberge de l’Ange-Gardien de la Comtesse de Ségur augmentée d'annexes (Biographie). L'ouvrage a été spécifiquement mis en forme pour votre liseuse.
— Naviguez par simple clic de chapitre à chapitre ou de livre à livre.
— Accédez instantanément à la table des matières hyperliée globale.
— Une table des matières est placée également au début de chaque titre.

A PROPOS DE L'ÉDITEUR : Les éditions Arvensa sont les leaders de la littérature classique numérique. Leur objectif est de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Tous les titres sont produits avec le plus grand soin. Le service qualité des éditions Arvensa s’engage à vous répondre dans les 48h. Retrouvez tous les titres sur le site internet des éditions Arvensa.
Publié le : mardi 18 février 2014
Lecture(s) : 9
EAN13 : 9782368411995
Nombre de pages : 190
Prix de location à la page : 0,0007€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
NOTE DE L’ÉDITEUR
Retrouvez toutes nos publications, actualités et offres privilégiées sur notre site Internet www.arvensa.com Les éditions Arvensa sont composées d'une équipe de passionnés de la langue française ainsi que de spécialistes de l'édition numérique. Notre objecti est de vous fournir la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Nos titres sont ainsi relus, corrigés et mis en forme spécifiquement. Cependant, si malgré tout le soin que nous avons apporté à cette édition, vous notiez quelques erreurs, nous vous serions très reconnaissants de nous les signaler en écrivant à notre Service Qualité :servicequalite@arvensa.com.
Pour toute autre demande, contactez:editions@arvensa.com.
Nos publications sont régulièrement enrichies et mises à jour. Pour énéficier d’une version toujours actualisée de cette édition, nous vous invitons à télécharger la prochaine mise à jour lorsqu’elle vous sera proposée.
Nous remercions aussi tous nos lecteurs qui manifestent leur enthousiasme en l’exprimant à travers leurs commentaires. Nous vous souhaitons une bonne lecture. Arvensa Editions Tous droits réservés Arvensa®Editions
ISBN EPUB : 9782368410066 ISBN PDF: 9782368410318
Page 2
Copyright Arvensa Editions
Madame la Comtesse de Ségur Œuvres complètes
ARVENSA www.arvensa.com
Page 3
Copyright Arvensa Editions
LISTE DES TITRES
Page 4
Copyright Arvensa Editions
Note de l’éditeur
L’Auberge de l’Ange-Gardien AnnexeBiographie de la Comtesse de Ségur
Page 5
Copyright Arvensa Editions
L’AUBERGE DE L’ANGE-GARDIEN
(1863) COMTESSEDESÉGUR Romans Retour à la liste des titres
Pour toutes remarques ou suggestions: servicequalite@arvensa.com
Ou rendez-vous sur: www.arvensa.com
Page 6
Copyright Arvensa Editions
Illustration Foulquier
Page 7
Copyright Arvensa Editions
Table des matières
I - À la garde de Dieu II - L’Ange-Gardien III – Informations IV - Torchonnet - Séparation I - Surprise et bonheur II - Un ami sauvé III - Torchonnet placé IX - Le général arrange les affaires de Moutier X - À quand la noce? XI – Querelle pour rire XII - La dot et les montres XIII - Le juge d’instruction XIV – Autres pensées bizarres du général XV - Le départ XVI - Torchonnet se dessine XVII - Première étape du général XVIII - Les eaux XIX - Coup de théâtre XX - Première inquiétude paternelle XXI – Torchonnet dévoilé XXII - Colère et repentir du général XXIII – Réparation complète XXIV - Mystères XXV - Le contrat XXVI - Le contrat. Générosité inattendue. XXVII - La noce XXVIII - Un mariage sans noce XXIX - Conclusion, mais sans fin
Page 8
Copyright Arvensa Editions
À mes petits-fils, LOUIS ET GASTON DE MALARET Chers enfants, vous êtes de bons petits frères, et je suis bien sûre que, si vous vous trouviez dans la triste position de Jacques et de Paul, toi, mon bon petit ouis, tu ferais comme l’excellent petit Jacques; et toi, mon gentil petit Gaston, tu aimerais ton frère comme Paul aimait le sien. Mais j’espère que le bon Dieu vous fera la grâce de ne jamais passer par de pareilles épreuves, et que la lecture de ce livre ne réveillera jamais en vous de pénibles souvenirs. C SÉGUR OMTESSE DE , ROSTOPCHINE NÉE .
Page 9
Copyright Arvensa Editions
I - À la garde de Dieu Il faisait froid, il faisait sombre; la pluie tombait fine et serrée; deux enfants dormaient au bord d’une grande route, sous un vieux chêne touffu: un peti garçon de trois ans était étendu sur un amas de feuilles; un autre petit garçon, de six ans, couché à ses pieds, les lui réchauffant de son corps; le petit avait des vêtements de laine, communs, mais chauds; ses épaules et sa poitrine étaien couvertes de la veste du garçon de six ans, qui grelottait en dormant; de temps en temps un frisson faisait trembler son corps: il n’avait pour tout vêtemen qu’une chemise et un pantalon à moitié usés; sa figure exprimait la souffrance, des larmes à demi séchées se voyaient encore sur ses petites joues amaigries. E ourtant il dormait d’un sommeil profond; sa petite main tenait une médaille suspendue à son cou par un cordon noir; l’autre main tenait celle du plus jeune enfant; il s’était sans doute endormi en la lui réchauffant. Les deux enfants se ressemblaient, ils devaient être frères; mais le petit avait les lèvres souriantes, les joues rebondies; il n’avait dû souffrir ni du froid ni de la faim comme so frère aîné. Les pauvres enfants dormaient encore quand, au lever du jour, un homme assa sur la route, accompagné d’un beau chien, de l’espèce des chiens du mon Saint-Bernard. L’homme avait toute l’apparence d’un militaire; il marchait e sifflant, ne regardant ni à droite ni à gauche; le chien suivait pas à pas. E s’approchant des enfants qui dormaient sous le chêne, au bord du chemin, le chien leva le nez, dressa les oreilles, quitta son maître et s’élança vers l’arbre, sans aboyer. Il regarda les enfants, les flaira, leur lécha les mains et poussa u léger hurlement comme pour appeler son maître sans éveiller les dormeurs. L’homme s’arrêta, se retourna et appela son chien: «Capitaine! ici, Capitaine!» Capitaine resta immobile; il poussa un second hurlement plus prolongé e lus fort. Le voyageur, devinant qu’il fallait porter secours à quelqu’un, s’approcha de son chien et vit avec surprise ces deux enfants abandonnés. Leur immobilité lui fit craindre qu’ils ne fussent morts; mais, en se baissant vers eux, il vit qu’ils respiraient; il toucha les mains et les joues du petit: elles n’étaient pas très froides; celles du plus grand étaient complètement glacées; quelques gouttes de luie avaient pénétré à travers les feuilles de l’arbre et tombaient sur ses épaules couvertes seulement de sa chemise.
Page 10
Copyright Arvensa Editions
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.