L'Echange

De
Publié par

Nouvelle édition de L'Echange de Voltaire augmentée d'annexes (Biographie). L'ouvrage a été spécifiquement mis en forme pour votre liseuse.
— Naviguez par simple clic de chapitre à chapitre ou de livre à livre.
— Accédez instantanément à la table des matières hyperliée globale.
— Une table des matières est placée également au début de chaque titre.

A PROPOS DE L'ÉDITEUR : Les éditions Arvensa sont les leaders de la littérature classique numérique. Leur objectif est de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Tous les titres sont produits avec le plus grand soin. Le service qualité des éditions Arvensa s’engage à vous répondre dans les 48h. Retrouvez tous les titres sur le site internet des éditions Arvensa.
Publié le : mardi 18 février 2014
Lecture(s) : 4
EAN13 : 9782368416747
Nombre de pages : 103
Prix de location à la page : 0,0007€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ARVENSA ÉDITIONS Plate-forme de référence des éditions numériques des oeuvres classiques en langue française
Retrouvez toutes nos actualités sur notre site Internet www. arvensa. com
©Tous droits réservés Arvensa® Éditions 8 bis rue d'Assas, Paris 6ème
ISBN EPUB : 9782368410035 ISBN PDF : 9782368410288
Page 2
Copyright Arvensa Editions
NOTE DE L’ÉDITEUR
L’objectif des Éditions Arvensa est de vous faire connaître les œuvres des plus grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable, tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Nos titres sont ainsi relus, corrigés et mis en forme spécifiquement. Cependant, si malgré tout le soin que nous avons apporté à cette édition, vous notiez quelques erreurs, nous vous serions très reconnaissants de nous les signaler en écrivant à notre Service Qualité :
servicequalite@arvensa.com
Pour toutes autres demandes, contactez :
editions@arvensa.com
Nos publications sont régulièrement enrichies et mises à jour. Si vous souhaitez être informé de nos actualités et des mises à jour de cette édition, nous vous invitons à vous inscrire sur le site :
www.arvensa.com
Nous remercions aussi tous nos lecteurs qui manifestent leur enthousiasme en l’exprimant à travers leurs commentaires.
Nous vous souhaitons une bonne lecture.
Arvensa Éditions
Page 3
Copyright Arvensa Editions
LISTE DES OEUVRES
Page 4
Copyright Arvensa Editions
Arvensa éditions Note de l'éditeur
L'Echange
Annexes
Biographie Citations et proverbes de Voltaire
Page 5
Copyright Arvensa Editions
L'ÉCHANGE (1731)
Voltaire Théâtre
Retour à la liste des oeuvres
Pour toutes remarques ou suggestions: servicequalite@arvensa.com
Ou rendez-vous sur : www.arvensa.com
Comédie en trois actes et en prose.
Page 6
Copyright Arvensa Editions
PROLOGUE PERSONNAGES ACTE I. SCÈNE I. SCÈNE II. SCÈNE III. SCÈNE IV. SCÈNE V. ACTE II. SCÈNE I. SCÈNE II. SCÈNE III. SCÈNE IV. SCÈNE V. SCÈNE VI. SCÈNE VII. SCÈNE VIII. SCÈNE IX. SCÈNE X. ACTE III. SCÈNE I. SCÈNE II. SCÈNE III. SCÈNE IV. SCÈNE V.
Table des matières
Page 7
Copyright Arvensa Editions
Prologue MADAME DU TOUR, VOLTAIRE.
MADAME DU TOUR Non, je ne jouerai pas: le bel emploi vraiment ; La belle farce qu'on apprête ; Le plaisant divertissement Pour le jour de Louis, pour cette auguste fête, Pour la fille des rois, pour le sang des héros, Pour le juge éclairé de nos meilleurs ouvrages, Vanté des beaux esprits, consulté par les sages, Et pour la baronne de Sceaux !
VOLTAIRE Mais pour être baronne est-on si difficile ? Je sais que sa cour est l'asile Du goût que les Français savaient jadis aimer ; Mais elle est le séjour de la douce indulgence. On a vu son suffrage enseigner à la France Ce que l'on devait estimer : On la voit garder le silence, Et ne décider point alors qu'il faut blâmer.
MADAME DU TOUR Elle se taira donc, monsieur, à votre farce.
VOLTAIRE Eh ! pourquoi, s'il vous plaît ?
MADAME DU TOUR Oh ! parce Que l'on hait les mauvais plaisants.
VOLTAIRE
Page 8
Copyright Arvensa Editions
Mais que voulez-vous donc pour vos amusements ?
MADAME DU TOUR Toute autre chose.
VOLTAIRE Eh quoi ! des tragédies Qui du théâtre anglais soient d'horribles copies !
MADAME DU TOUR Non, ce n'est pas ce qu'il nous faut : La pitié, non l'horreur, doit régner sur la scène. Des sauvages Anglais la triste Melpomène Prit pour théâtre un échafaud.
VOLTAIRE Aimez-vous mieux la sage et grave comédie Où l'on instruit toujours, où jamais on ne rit, Où Sénèque et Montaigne étalent leur esprit, Où le public enfin bat des mains, et s'ennuie ?
MADAME DU TOUR Non, j'aimerais mieux Arlequin Qu'un comique de cette espèce : Je ne puis souffrir la sagesse, Quand elle prêche en brodequin
VOLTAIRE Oh ! que voulez-vous donc ?
MADAME DU TOUR De la simple nature, Un ridicule fin, des portraits délicats, De la noblesse sans enflure ; Point de moralités ; une morale pure Qui naisse du sujet, et ne se montre pas. Je veux qu'on soit plaisant sans vouloir faire rire ;
Page 9
Copyright Arvensa Editions
Qu'on ait style aisé, gai, vif et gracieux ; Je veux enfin que vous sachiez écrire Comme on parle en ces lieux.
VOLTAIRE Je vous baise les mains ; je renonce à vous plaire. Vous m'en demandez trop: je m'en tirerais mal : Allez vous adresser à madame de Staal : Vous trouverez là votre affaire.
MADAME DU TOUR Oh ! que je voudrais bien qu'elle nous eût donné Quelque bonne plaisanterie !
VOLTAIRE Je le voudrais aussi: j'étais déterminé A ne vous point lâcher ma vieille rapsodie, Indigne du séjour aux grâces destiné.
MADAME DU TOUR. Eh ! qui l'a donc voulu ?
VOLTAIRE Qui l'a voulu ? Thérèse... C'est une étrange femme: il faut, ne vous déplaise, Quitter tout dès qu'elle a parlé. Dût-on être berné, sifflé, Elle veut à la fois le bal et comédie, Jeu, toilette, opéra, promenade, soupé, Des pompons, des magots, de la géométrie. Son esprit en tout temps est de tout occupé ; Et, jugeant des autres par elle, Elle croit que pour plaire on n'a qu'à le vouloir ; Que tous les arts, ornés d'une grâce nouvelle, De briller dans Anet se feront un devoir, Dès que du Maine les appelle. Passe pour les beaux-arts, ils sont faits pour ses yeux,
Page 10
Copyright Arvensa Editions
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.