Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 19,90 €

Téléchargement

Format(s) : MP3

sans DRM

La dame aux camélias

De
0 page

Distribution de cette représentation historique :

Edwige Feuillère, Marguerite Gautier ;
Jean-Pierre Aumont, Armand Duval ;
Germaine Michel, Prudence ;
Louis Seigner (Sociétaire de la Comédie Française), Monsieur Duval ;

Dora Doll, Olympe ;

Michel Etcheverry, Varville ;

Chantal de Rieux, Nichette ;

Varny, Saint Gaudens ;

Germaine Delba, Nanine ;

Jean Michau, G. Rieu ;

Y. Brieux, Adèle ;

Georges Saillard, Le Docteur ;

Micheline Pizani, Esther ;

Roland Bourdin, Gustave.


Au sujet de la Dame aux Camélias, laissons parler l’auteur lui-même, et quelques personnes qui l’ont connue :

Je ne tire pas de ce récit la conclusion que toutes les filles comme Marguerite sont capables de faire ce qu'elle a fait ; loin de là; mais j'ai eu connaissance qu'une d'elles avait éprouvé dans sa vie un amour sérieux, qu'elle en avait souffert et qu'elle en était morte. J'ai raconté au lecteur ce que j'avais appris. C'était un devoir.

Je ne suis pas l'apôtre du vice, mais je me ferai l'écho du malheur noble partout où je l'entendrai crier. L'histoire de Marguerite est une exception, je le répète; mais si c'eût été une généralité, ce n'eût pas été la peine de l'écrire.


Alexandre DUMAS fils


Il y avait en l'an de grâce 1845, dans ces années d'abondance et de paix où toutes les faveurs de l'esprit, du talent, de la beauté et de la fortune entouraient cette France d'un jour, une jeune et belle personne de la figure la plus charmante, qui attirait à elle, par sa seule présence une certaine admi­ration mêlée de déférence pour quiconque, la voyant pour la première fois, ne savait ni le nom, ni la profession de cette femme. Elle avait en effet, et de la façon la plus naturelle, le regard ingénu, le geste décevant, la démarche hardie et décente tout ensemble, d'une femme du plus grand monde. Son visage était sérieux, son sourire imposant, et rien qu'à la voir marcher, on pouvait dire ce que disait un jour Elleviou d'une femme de la cour: "Evidemment, voici une fille ou une duchesse".


Jules JANIN


On lui savait gré de sa décence dans la vie, de sa tenue dans le scandale et du pas de Déesse sur les nuées dont elle poursuivait le sentier de la perdition.


Paul de SAINT VICTOR

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

La dame aux camélias
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin