La Pipe (1868)

De
Publié par

Charles Baudelaire
Les Fleurs du mal ...
Publié le : jeudi 19 mai 2011
Lecture(s) : 133
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
LXX
Quand il est comblé de douleur, Je fume comme la chaumine Où se prépare la cuisine Pour le retour du laboureur.
J’enlace et je berce son âme Dans le réseau mobile et bleu Qui monte de ma bouche en feu,
LA PIPE
Et je roule un puissant dictame Qui charme son cœur et guérit De ses fatigues son esprit.
Je suis la pipe d’un auteur ; On voit, à contempler ma mine D’Abyssinienne ou de Cafrine, Que mon maître est un grand fumeur.
Charles Baudelaire Les Fleurs du mal (1868) SPLEEN ET IDÉAL
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.