Le tour du monde en quatre-vingts jours

De
Publié par

Nouvelle édition de Le tour du monde en quatre-vingts jours de Jules Verne augmentée d'annexes (Biographie). L'ouvrage a été spécifiquement mis en forme pour votre liseuse.
— Naviguez par simple clic de chapitre à chapitre ou de livre à livre.
— Accédez instantanément à la table des matières hyperliée globale.
— Une table des matières est placée également au début de chaque titre.

A PROPOS DE L'ÉDITEUR : Les éditions Arvensa sont les leaders de la littérature classique numérique. Leur objectif est de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Tous les titres sont produits avec le plus grand soin. Le service qualité des éditions Arvensa s’engage à vous répondre dans les 48h. Retrouvez tous les titres sur le site internet des éditions Arvensa.
Publié le : mardi 18 février 2014
Lecture(s) : 9
EAN13 : 9782368415573
Nombre de pages : 263
Prix de location à la page : 0,0007€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ARVENSA ÉDITIONS Plate-forme de référence des éditions numériques des oeuvres classiques en langue française
Retrouvez toutes nos publications, actualités et offres privilégiées sur notre site Internet www.arvensa.com
Tous droits réservés Arvensa® Éditions 8 bis rue d'Assas Paris 6ième
Arvensa Éditions
ISBN Epub : 9782368410080 ISBN Pdf : 9782368410332
Page 2
Copyright Arvensa Editions
NOTE DE L'ÉDITEUR
L'objectif des éditions Arvensa est de vous faire connaître les oeuvres des plus grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Nos titres sont ainsi relus, corrigés et mis en forme spécifiquement. Cependant, si malgré tout le soin que nous avons apporté à cette édition, vous notiez quelques erreurs, nous vous serions très reconnaissants de nous les signaler en écrivant à notre Service Qualité :
servicequalite@arvensa.com
Pour toutes autres demandes, contactez :
editions@arvensa.com
Nos publications sont régulièrement enrichies et mises à jour. Si vous souhaitez être informé de nos actualités et des mises à jour de cette édition, nous vous invitons à vous inscrire sur le site :
www.arvensa.com
Nous remercions aussi tous nos lecteurs qui manifestent leur enthousiasme en l'exprimant à travers leurs commentaires.
Nous vous souhaitons une bonne lecture. Arvensa Éditions
Page 3
Copyright Arvensa Editions
LISTE DES TITRES
Page 4
Copyright Arvensa Editions
Arvensa éditions Note de l'éditeur
Le tour du monde en quatre-vingts jours
Biographie Jules Verne par Jules Claretie
Annexes
Page 5
Copyright Arvensa Editions
LE TOUR DU MONDE EN QUATRE-VINGTS JOURS
(1873) Jules Verne Les voyages extraordinaires
Retour à la liste des titres
Pour toutes remarques ou suggestions : servicequalite@arvensa.com
Ou rendez-vous sur : www.arvensa.com
Page 6
Copyright Arvensa Editions
Jules Verne : Oeuvres complètes LES VOYAGES EXTRAORDINAIRES LE TOUR DU MONDE EN QUATRE-VINGTS JOURS Retour à la liste des titres
Table des matières Chapitre 1– Dans lequel Phileas Fogg et Passepartout s’acceptent réciproquement, l’un comme maître, l’autre comme domestique Chapitre 2 – Où Passepartout est convaincu qu’il a enfin trouvé son idéal Chapitre 3 – Où s’engage une conversation qui pourra coûter cher à Phileas Fogg Chapitre 4 – Dans lequel Phileas Fogg stupéfie Passepartout, son domestique Chapitre 5 – Dans lequel une nouvelle valeur apparaît sur la place de Londres Chapitre 6 – Dans lequel l’agent Fix montre une impatience bien légitime Chapitre 7 – Qui témoigne une fois de plus de l’inutilité des passeports en matière de police Chapitre 8 – Dans lequel Passepartout parle un peu plus peut-être qu’il ne conviendrait Chapitre 9 – Où la mer Rouge et la mer des Indes se montrent propices aux desseins de Phileas Fogg Chapitre 10 – Où Passepartout est trop heureux d’en être quitte en perdant sa chaussure Chapitre 11 – Où Phileas Fogg achète une monture à un prix fabuleux Chapitre 12 – Où Phileas Fogg et ses compagnons s’aventurent à travers les forêts de l’Inde, et ce qui s’ensuit Chapitre 13 – Dans lequel Passepartout prouve une fois de plus que la fortune sourit aux audacieux Chapitre 14 – Dans lequel Phileas Fogg descend toute l’admirable vallée du Gange sans même songer à la voir Chapitre 15 – Où le sac aux bank-notes s’allège encore de quelques milliers de livres Chapitre 16 – Où Fix n’a pas l’air de connaître du tout les choses dont on lui parle Chapitre 17 – Où il est question de choses et d’autres pendant la
Page 7
Copyright Arvensa Editions
traversée de Singapore à Hong-Kong Chapitre 18 – Dans lequel Phileas Fogg, Passepartout, Fix, chacun de son côté, va à ses affaires Chapitre 19 – Où Passepartout prend un trop vif intérêt à son maître, et ce qui s’ensuit Chapitre 20 – Dans lequel Fix entre directement en relation avec Phileas Fogg Chapitre 21 – Où le patron de la Tankadère risque fort de perdre une prime de deux cents livres Chapitre 22 – Où Passepartout voit bien que, même aux antipodes, il est prudent d’avoir quelque argent dans sa poche Chapitre 23 – Dans lequel le nez de Passepartout s’allonge démesurément Chapitre 24 – Pendant lequel s’accomplit la traversée de l’océan Pacifique Chapitre 25 – Où l’on donne un léger aperçu de San Francisco, un jour de meeting Chapitre 26 – Dans lequel on prend le train express du chemin de fer du Pacifique Chapitre 27 – Dans lequel Passepartout suit, avec une vitesse de vingt milles à l’heure, un cours de l’histoire mormone Chapitre 28 – Dans lequel Passepartout ne put parvenir à faire entendre le langage de la raison Chapitre 29 – Où il sera fait le récit d’incidents divers qui ne se rencontrent que sur les rail-roads de l’Union Chapitre 30 – Dans lequel Phileas Fogg fait tout simplement son devoir Chapitre 31 – Dans lequel l’inspecteur Fix prend très sérieusement les intérêts de Phileas Fogg Chapitre 32 – Dans lequel Phileas Fogg engage une lutte directe contre la mauvaise chance Chapitre 33 – Où Phileas Fogg se montre à la hauteur des circonstances Chapitre 34 – Qui procure à Passepartout l’occasion de faire un jeu de mots atroce, mais peut-être inédit Chapitre 35 – Dans lequel Passepartout ne se fait pas répéter deux fois l’ordre que son maître lui donne Chapitre 36 – Dans lequel Phileas Fogg fait de nouveau prime sur le marché Chapitre 37 – Dans lequel il est prouvé que Phileas Fogg n’a rien gagné à
Page 8
Copyright Arvensa Editions
faire ce tour du monde, si ce n’est le bonheur
Page 9
Copyright Arvensa Editions
Jules Verne : Oeuvres complètes LES VOYAGES EXTRAORDINAIRES LE TOUR DU MONDE EN QUATRE-VINGTS JOURS Table des matières Retour à la liste des titres
Chapitre 1– Dans lequel Phileas Fogg et Passepartout s’acceptent réciproquement, l’un comme maître, l’autre comme domestique En l’année 1872, la maison portant le numéro 7 de Saville-row, Burlington Gardens – maison dans laquelle Sheridan mourut en 1814 –, était habitée par Phileas Fogg, esq., l’un des membres les plus singuliers et les plus remarqués du Reform-Club de Londres, bien qu’il semblât prendre à tâche de ne rien faire qui pût attirer l’attention. À l’un des plus grands orateurs qui honorent l’Angleterre, succédait donc ce Phileas Fogg, personnage énigmatique, dont on ne savait rien, sinon que c’était un fort galant homme et l’un des plus beaux gentlemen de la haute société anglaise. On disait qu’il ressemblait à Byron – par la tête, car il était irréprochable quant aux pieds –, mais un Byron à moustaches et à favoris, un Byron impassible, qui aurait vécu mille ans sans vieillir. Anglais, à coup sûr, Phileas Fogg n’était peut-être pas Londonner. On ne l’avait jamais vu ni à la Bourse, ni à la Banque, ni dans aucun des comptoirs de la Cité. Ni les bassins ni les docks de Londres n’avaient jamais reçu un navire ayant pour armateur Phileas Fogg. Ce gentleman ne figurait dans aucun comité d’administration. Son nom n’avait jamais retenti dans un collège d’avocats, ni au Temple, ni à Lincoln’s-inn, ni à Gray’s-inn. Jamais il ne plaida ni à la Cour du chancelier, ni au Banc de la Reine, ni à l’Échiquier ni en Cour ecclésiastique. Il n’était ni industriel, ni négociant, ni marchand, ni agriculteur. Il ne faisait partie ni de l’Institution royale de la Grande-Bretagne, ni de l’Institution de Londres, ni de l’Institution des Artisans, ni de l’Institution Russell, ni de l’Institution littéraire de l’Ouest, ni de l’Institution du Droit, ni de cetteInstitution des Arts et des Sciences réunis, qui est
Page 10
Copyright Arvensa Editions
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.