Le Triumvirat

De
Publié par

Nouvelle édition de Le Triumvirat de Voltaire augmentée d'annexes (Biographie). L'ouvrage a été spécifiquement mis en forme pour votre liseuse.
— Naviguez par simple clic de chapitre à chapitre ou de livre à livre.
— Accédez instantanément à la table des matières hyperliée globale.
— Une table des matières est placée également au début de chaque titre.

A PROPOS DE L'ÉDITEUR : Les éditions Arvensa sont les leaders de la littérature classique numérique. Leur objectif est de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Tous les titres sont produits avec le plus grand soin. Le service qualité des éditions Arvensa s’engage à vous répondre dans les 48h. Retrouvez tous les titres sur le site internet des éditions Arvensa.
Publié le : mardi 18 février 2014
Lecture(s) : 5
EAN13 : 9782368416914
Nombre de pages : 133
Prix de location à la page : 0,0007€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ARVENSA ÉDITIONS Plate-forme de référence des éditions numériques des oeuvres classiques en langue française
Retrouvez toutes nos actualités sur notre site Internet www. arvensa. com
©Tous droits réservés Arvensa® Éditions 8 bis rue d'Assas, Paris 6ème
ISBN EPUB : 9782368410035 ISBN PDF : 9782368410288
Page 2
Copyright Arvensa Editions
NOTE DE L’ÉDITEUR
L’objectif des Éditions Arvensa est de vous faire connaître les œuvres des plus grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable, tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Nos titres sont ainsi relus, corrigés et mis en forme spécifiquement. Cependant, si malgré tout le soin que nous avons apporté à cette édition, vous notiez quelques erreurs, nous vous serions très reconnaissants de nous les signaler en écrivant à notre Service Qualité :
servicequalite@arvensa.com
Pour toutes autres demandes, contactez :
editions@arvensa.com
Nos publications sont régulièrement enrichies et mises à jour. Si vous souhaitez être informé de nos actualités et des mises à jour de cette édition, nous vous invitons à vous inscrire sur le site :
www.arvensa.com
Nous remercions aussi tous nos lecteurs qui manifestent leur enthousiasme en l’exprimant à travers leurs commentaires.
Nous vous souhaitons une bonne lecture.
Arvensa Éditions
Page 3
Copyright Arvensa Editions
LISTE DES OEUVRES
Page 4
Copyright Arvensa Editions
Arvensa éditions Note de l'éditeur
Le Triumvirat
Annexes
Biographie Citations et proverbes de Voltaire
Page 5
Copyright Arvensa Editions
LE TRIUMVIRAT (1764)
Voltaire Théâtre
Retour à la liste des oeuvres
Pour toutes remarques ou suggestions: servicequalite@arvensa.com
Ou rendez-vous sur : www.arvensa.com
Tragédie en cinq actes représentée, pour la première fois, sur le Théâtre Français le 5 juillet 1764.
Page 6
Copyright Arvensa Editions
Table des matières AVERTISSEMENT DE MOLAND. PERSONNAGES ACTE I. SCÈNE I. SCÈNE II. SCÈNE III. SCÈNE IV. SCÈNE V. ACTE II. SCÈNE I. SCÈNE II. SCÈNE III. SCÈNE IV. SCÈNE V. ACTE III. SCÈNE I. SCÈNE II. SCÈNE III. SCÈNE IV. SCÈNE V. SCÈNE VI. SCÈNE VII. ACTE IV. SCÈNE I. SCÈNE II. SCÈNE III. SCÈNE IV.
Page 7
Copyright Arvensa Editions
SCÈNE V. SCÈNE VI. SCÈNE VII. ACTE V. SCÈNE I. SCÈNE II. SCÈNE III. SCÈNE IV. SCÈNE V.
Page 8
Copyright Arvensa Editions
Avertissement de Moland Le 13 juillet 1763, Voltaire écrivait au comte d’Argental qu’il avait en tête un drame un peu barbare, un peu à l’anglaise, « destiné à faire un très grand effet sur le théâtre. » Il ne voulait le donner qu’incognito: « Soyez persuadé que le public ne se tournera jamais de mon côté, quand il verra que je veux paraître toujours sur la scène ; on se lasse de voir toujours le même homme. » Pour dérouter le monde, il voulait y mettre un style dur. Il y aurait de l’assassinat. Elle serait bien loin de nos moeurs douces ; le spectacle serait assez beau, quelquefois très pittoresque. Ce drame serait l’oeuvre d’un jeune homme qui promettrait quelque chose de bien sinistre, et qu’il faudrait encourager. « Ne serait-ce pas un grand plaisir pour vous de vous moquer de ce public si frivole, si changeant, si incertain dans ses goûts, si volage, si français? » Il s’agissait duTriumvirat. Voltaire hésite toutefois à prendre ce titre déjà employé par Crébillon. « Le titre me ferait soupçonner, et on dirait que je suis le savetier qui raccommode toujours les vieux cothurnes de Crébillon ; cependant il est difficile de donner un autre titre à l’ouvrage. » Dans l’intimité, Voltaire appelait sa pièce les Roués. « Ce n’est pas, écrit-il à d’Argental, ce n’est pas un ex-jésuite qui a fait lesRoués,c’est un jeune novice, qui demanda son congé dès qu’il sut la banqueroute du P. La Valette et qu’il apprit que nosseigneurs du parlement avaient un malin vouloir contre saint Ignace de Loyola. Le public, sans doute, protégera ce pauvre diable ; mais le bon de l’affaire, c’est qu’elle amusera mes anges. Je crois déjà les voir rire sous cape à la représentation. » Le succès ne répondit pas à l’attente de l’auteur, qui retira sa pièce après la première représentation, et se mit à la corriger et à la refondre avec une infatigable ardeur.
Page 9
Copyright Arvensa Editions
AVERTISSEMENT DE L’ÉDITION DE KEHL .
Cette pièce, jouée en 1764, fut imprimée à Paris en 1766. « L’auteur, disait M. de Voltaire dans son Avertissement,n’avait composé cet ouvrage que pour avoir occasion de développer, dans des notes, les caractères des principaux Romains, au temps du triumvirat, et pour placer convenablement l’histoire de tant d’autres proscriptions qui effrayent et qui déshonorent la nature humaine, depuis la proscription de vingt-trois mille hébreux en un jour, à l’occasion d’un veau d’or, et de vingt-quatre mille en un autre jour, pour une fille madianite, jusqu’aux proscriptions des Vaudois du Piémont. » La pièce imprimée est très différente du manuscrit qui a servi aux représentations. C’est sur ce manuscrit que nous avons recueilli les variantes. Elle était accompagnée, dans toutes les éditions, de deux ouvrages en prose: l’un sur le Gouvernement et la Divinité d’Auguste ; l’autre intitulé des Conspirations contre les Peuples, et des Proscriptions. Nous avons cru que ces deux morceaux, purement historiques, et qui n’ont avec cette tragédie qu’un rapport éloigné, seraient mieux placés dans la partie historique de cette édition.
Page 10
Copyright Arvensa Editions
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.