Les Chants du Crépuscule

De
Publié par

Nouvelle édition de Les Chants du Crépuscule de Victor Hugo augmentée d'annexes (Biographie). L'ouvrage a été spécifiquement mis en forme pour votre liseuse.
— Naviguez par simple clic de chapitre à chapitre ou de livre à livre.
— Accédez instantanément à la table des matières hyperliée globale.
— Une table des matières est placée également au début de chaque titre.

A PROPOS DE L'ÉDITEUR : Les éditions Arvensa sont les leaders de la littérature classique numérique. Leur objectif est de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Tous les titres sont produits avec le plus grand soin. Le service qualité des éditions Arvensa s’engage à vous répondre dans les 48h. Retrouvez tous les titres sur le site internet des éditions Arvensa.
Publié le : mardi 18 février 2014
Lecture(s) : 18
EAN13 : 9782368412855
Nombre de pages : 180
Prix de location à la page : 0,0007€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ARVENSA ÉDITIONS Plate-forme de référence des éditions numériques des oeuvres classiques en langue française
Retrouvez toutes nos publications, actualités et offres privilégiées sur notre site Internet www.arvensa.com ©Tous droits réservés Arvensa® Éditions
Page 2
Copyright Arvensa Editions
NOTE DE L’ÉDITEUR L'objectif des éditions Arvensa est de vous faire connaître les oeuvres des lus grands auteurs de la littérature classique en langue française à un pri abordable, tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Nos titres sont ainsi relus, corrigés et mis en forme spécifiquement. Cependant, si malgré le soin que nous avons apporté à cette édition, vous notiez quelques erreurs, nous vous serions reconnaissants de nous les signaler en écrivant à notre Service Qualité :
servicequalite@arvensa.com
Pour toutes vos autres demandes ou suggestions, veuillez écrire à :
editions@arvensa.com
Nos publications sont régulièrement enrichies et mises à jour. Si vous souhaitez en être informé et bénéficier d’une version toujours actualisée de cette édition, nous vous invitons à vous inscrire sur le sitewww.arvensa.com Nous remercions aussi tous nos lecteurs qui manifestent leur enthousiasme en l’exprimant à travers leurs commentaires. Nous vous souhaitons une bonne lecture !
Arvensa Éditions. www.arvensa.com
Page 3
Copyright Arvensa Editions
LISTE DES TITRES
Page 4
Copyright Arvensa Editions
OTE DE L’ÉDITEUR
LES CHANTS DU CRÉPUSCULE
BIOGRAPHIE DÉTAILLÉE BIOGRAPHIE PANORAMIQUE
BIOGRAPHIES
Page 5
Copyright Arvensa Editions
LES CHANTS DU CRÉPUSCULE
(1835) V H ICTOR UGO POÉSIES
Retour à la liste des titres
Pour toutes demandes ou suggestions servicequalite@arvensa.com Ou rendez-vous sur www.arvensa.com
Page 6
Copyright Arvensa Editions
Table des matières Préface Prélude I – Dicté après juillet 1830 I II III IV V VI VII II – À la colonne I II III IV V VI VII III – Hymne IV – Noces et festins V – Napoléon II I II III IV V VI VI – Sur le bal de l’hôtel-de-ville VII – Ô Dieu ! si vous avez la France sous vos ailes VIII – À Canaris IX – Seule au pied de la tour X – À l’homme qui a livré une femme XI – À monsieur le duc d’O. XII – À Canaris XIII – Il n’avait pas vingt ans XIV – « Oh ! n’insultez jamais… » XV – Conseil XVI – Le grand homme vaincu XVII – À Alphonse Rabbe XVIII – Envoi des feuilles d’automne à madame ***
Page 7
Copyright Arvensa Editions
I II XIX – Anacréon, poète XX – L’aurore s’allume I II III XXI – « Hier, la nuit d’été… » XXII – Nouvelle chanson sur un vieil air XXIII – Autre chanson XXIV – « Oh ! pour remplir de moi »… XXV – Puisque j’ai mis ma lèvre XXVI – À mademoiselle J XXVII – « La pauvre fleur disait… » XXVIII – Au bord de la mer XXIX – « Puisque nos heures sont remplies… » XXX – Espoir en Dieu XXXI – « Puisque mai tout en fleurs… » XXXII – À Louis B… I II III IV V VI XXXIII – Dans l’église de *** I II III IV V VI XXXIV – Écrit sur la première page d’un Pétrarque XXXV – « Les autres en tout sens… » XXXVI – « Toi ! sois bénie à jamais ! » XXXVII – À mademoiselle Louise B. I II XXXVIII – Que nous avons le doute en nous. XXXIX – Date Lilia
Page 8
Copyright Arvensa Editions
Préface
Les quelques vers placés en tête de ce volume indiquent la pensée qu’il contient. Le prélude explique les chants. Tout aujourd’hui, dans les idées comme dans les choses, dans la société comme dans l’individu, est à l’état de crépuscule. De quelle nature est ce crépuscule ? de quoi sera-t-il suivi ? Question immense, la plus haute de toutes celles qui s’agitent confusément dans ce siècle où un point d’interrogation se dresse à la fin de tout. La société attend que ce qui est à l’horizon s’allume tou à fait ou s’éteigne complètement. Il n’y a rien de plus à dire. Quant à ce volume en lui-même, l’auteur n’en dira rien non plus. A quoi bo faire remarquer le fil, à peine visible peut-être, qui lie ce livre aux livres récédents ? C’est toujours la même pensée avec d’autres soucis, la même onde avec d’autres vents, le même front avec d’autres rides, la même vie avec u autre âge. Il insistera peu sur cela. Il ne laisse même subsister dans ses ouvrages ce qui est personnel que parce que c’est peut-être quelquefois un reflet de ce qui es général. Il ne croit pas que son « Individualité », comme on dit aujourd’hui e assez mauvais style, vaille la peine d’être autrement étudiée. Aussi, quelque idée qu’on veuille bien s’en faire, n’est-elle que très peu clairement entrevue dans ses livres. L’auteur est fort loin de croire que toutes les parties de celui-ci en particulier puissent jamais être considérées comme matériaux positifs pour l’histoire d’un coeur humain quelconque. Il y a dans ce volume beaucoup de choses rêvées. Ce qui est peut-être exprimé parfois dans ce recueil, ce qui a été la rincipale préoccupation de l’auteur en jetant ça et là les vers qu’on va lire, c’est cet étrange état crépusculaire de l’âme et de la société dans le siècle où
Page 9
Copyright Arvensa Editions
nous vivons ; c’est cette brume au dehors, cette incertitude au-dedans ; c’est ce e ne sais quoi d’à demi éclairé qui nous environne. De là, dans ce livre, ces cris d’espoir mêlés d’hésitation, ces chants d’amour coupés de plaintes, cette sérénité pénétrée de tristesse, ces abattements qui se réjouissent tout à coup, ces défaillances relevées soudain, cette tranquillité qui souffre, ces troubles intérieurs qui remuent à peine la surface du vers au dehors, ces tumultes olitiques contemplés avec calme, ces retours religieux de la place publique à la famille, cette crainte que tout n’aille s’obscurcissant, et par moments cette foi oyeuse et bruyante à l’épanouissement possible de l’humanité. Dans ce livre, ien petit cependant en présence d’objets si grands, il y a tous les contraires, le doute et le dogme, le jour et la nuit, le coin sombre et le point lumineux, comme dans tout ce que nous voyons, comme dans tout ce que nous pensons en ce siècle ; comme dans nos théories politiques, comme dans nos opinions religieuses, comme dans notre existence domestique ; comme dans l’histoire qu’on nous fait, comme dans la vie que nous nous faisons. Le dernier mot que doit ajouter ici l’auteur, c’est que dans cette époque livrée à l’attente et à la transition, dans cette époque où la discussion est si acharnée, si tranchée, si absolument arrivée à l’extrême, qu’il n’y a guère aujourd’hui d’écoutés, de compris et d’applaudis que deux mots, le Oui et le on, il n’est pourtant, lui, ni de ceux qui nient, ni de ceux qui affirment. Il est de ceux qui espèrent.
25 octobre 1835
Page 10
Copyright Arvensa Editions
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.