Les Deux Nigauds

De
Publié par

Nouvelle édition de Les Deux Nigauds de la Comtesse de Ségur augmentée d'annexes (Biographie). L'ouvrage a été spécifiquement mis en forme pour votre liseuse.
— Naviguez par simple clic de chapitre à chapitre ou de livre à livre.
— Accédez instantanément à la table des matières hyperliée globale.
— Une table des matières est placée également au début de chaque titre.

A PROPOS DE L'ÉDITEUR : Les éditions Arvensa sont les leaders de la littérature classique numérique. Leur objectif est de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Tous les titres sont produits avec le plus grand soin. Le service qualité des éditions Arvensa s’engage à vous répondre dans les 48h. Retrouvez tous les titres sur le site internet des éditions Arvensa.
Publié le : mardi 18 février 2014
Lecture(s) : 5
EAN13 : 9782368411988
Nombre de pages : 183
Prix de location à la page : 0,0007€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
NOTE DE L’ÉDITEUR
Retrouvez toutes nos publications, actualités et offres privilégiées sur notre site Internet www.arvensa.com Les éditions Arvensa sont composées d'une équipe de passionnés de la langue française ainsi que de spécialistes de l'édition numérique. Notre objecti est de vous fournir la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Nos titres sont ainsi relus, corrigés et mis en forme spécifiquement. Cependant, si malgré tout le soin que nous avons apporté à cette édition, vous notiez quelques erreurs, nous vous serions très reconnaissants de nous les signaler en écrivant à notre Service Qualité :servicequalite@arvensa.com.
Pour toute autre demande, contactez:editions@arvensa.com.
Nos publications sont régulièrement enrichies et mises à jour. Pour énéficier d’une version toujours actualisée de cette édition, nous vous invitons à télécharger la prochaine mise à jour lorsqu’elle vous sera proposée.
Nous remercions aussi tous nos lecteurs qui manifestent leur enthousiasme en l’exprimant à travers leurs commentaires. Nous vous souhaitons une bonne lecture. Arvensa Editions Tous droits réservés Arvensa®Editions
ISBN EPUB : 9782368410066 ISBN PDF: 9782368410318
Page 2
Copyright Arvensa Editions
Madame la Comtesse de Ségur Œuvres complètes
ARVENSA www.arvensa.com
Page 3
Copyright Arvensa Editions
LISTE DES TITRES
Page 4
Copyright Arvensa Editions
Note de l’éditeur
Les Deux Nigauds AnnexeBiographie de la Comtesse de Ségur
Page 5
Copyright Arvensa Editions
LES DEUX NIGAUDS
(1863) C S OMTESSE DE ÉGUR Romans
Retour à la liste des titres
Pour toutes remarques ou suggestions: servicequalite@arvensa.com
Ou rendez-vous sur: www.arvensa.com
Page 6
Copyright Arvensa Editions
Illustration Horace Castelli
Page 7
Copyright Arvensa Editions
Table des matières
I - Paris! Paris! II - Le départ III - Le chemin de fer IV - Arrivée et désappointement - Madame Bonbeck I - Première promenade dans Paris II - Agréments divers III - Première visite IX - Scènes désagréables X - Innocent au collège XI - La poussée XII - Le parloir XIII - La sortie XIV - Polonais reconnaissants XV - La police correctionnelle XVI - Une soirée chez des amies XVII - Colère de madame Bonbeck XVIII - La fuite XIX - Les épreuves d’Innocent XX - Simplicie au spectacle XXI - Visite à la pension. Dettes d’Innocent. XXII - Le bain XXIII - Visite imprévue XXIV - Retour de Prudence et de Coz XXV - Conclusion
Page 8
Copyright Arvensa Editions
À mon petit fils ARMAND FRESNEAU on cher petit, c’est à toi, bon petit habitant de l’excellente Bretagne, que je dédie l’histoire de ces deux nigauds qui préfèrent Paris à la campagne. Tu ne eras pas comme eux, car déjà Paris t’ennuie et la Bretagne te plaît. Reste toujours brave et loyal Breton, et garde-toi de devenir un Parisien frivole, moqueur, vain et inconstant. Ta grand-mère, COMTESSEDESÉGUR, NÉEROSTOPCHINE.
Page 9
Copyright Arvensa Editions
I - Paris! Paris! M. et Mme Gargilier étaient seuls dans leur salon; leurs enfants, Simplicie e Innocent, venaient de les quitter pour aller se coucher. M. Gargilier avait l’air impatienté; Mme Gargilier était triste et silencieuse. — Savez-vous, chère amie, dit enfin M. Gargilier, que j’ai presque envie de donner une leçon, cruelle peut-être, mais nécessaire, à cette petite sotte de Simplicie et à ce benêt d’Innocent? — Quoi? Que voulez-vous faire? répondit Mme Gargilier avec effroi. — Tout bonnement contenter leur désir d’aller passer l’hiver à Paris. — Mais vous savez, mon ami, que notre fortune ne nous permet pas cette dépense considérable; et puis votre présence est indispensable ici pour tous vos travaux de ferme, de plantations. — Aussi je compte bien rester ici avec vous. — Mais comment alors les enfants pourront-ils y aller? — Je les enverrai avec la bonne et fidèle Prudence; Simplicie ira chez ma soeur, Mme Bonbeck, à laquelle je vais demander de les recevoir chez elle e lui payant la pension de Simplicie et de Prudence, car elle n’est pas assez riche our faire cette dépense. Quant à Innocent, je l’enverrai dans une maiso d’éducation dont on m’a parlé, qui est tenue très sévèrement, et qui le dégoûtera des uniformes dont il a la tête tournée. — Mais, mon ami, votre soeur a un caractère si violent, si emporté; elle a des idées si bizarres, que Simplicie sera très malheureuse auprès d’elle. — C’est précisément ce que je veux; cela lui apprendra à aimer la vie douce et tranquille qu’elle mène près de nous, et ce sera une punition des bouderies, des pleurnicheries, des humeurs dont elle nous ennuie depuis un mois. — Et le pauvre Innocent, quelle vie on lui fera mener dans cette pension! — Ce sera pour le mieux. C’est lui qui pousse sa soeur à nous contraindre de les laisser aller à Paris, et il mérite d’être puni. On envoie dans cette pensio les garçons indociles et incorrigibles: ils lui rendront la vie dure; j’en serai ien aise. Quand il en aura assez, il saura bien nous l’écrire et se faire rappeler. — Et Prudence? Elle est bien bonne, bien dévouée, mais elle n’a jamais quitté la campagne, et je crains qu’elle ne sache pas comment s’y prendre pour arriver à Paris. — Elle n’aura aucun embarras; le conducteur de la diligence la connaît, rendra soin d’elle ainsi que des enfants; une fois en chemin de fer, ils auron
Page 10
Copyright Arvensa Editions
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.