Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 0,99 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF - EPUB

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Les malheurs de Sophie

de fleurus-numerique

Les Malheurs de Sophie

de nouvelles.et.contes-ys

NOTE DE L’ÉDITEUR
Retrouvez toutes nos publications, actualités et offres privilégiées sur notre site Internet www.arvensa.com Les éditions Arvensa sont composées d'une équipe de passionnés de la langue française ainsi que de spécialistes de l'édition numérique. Notre objecti est de vous fournir la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Nos titres sont ainsi relus, corrigés et mis en forme spécifiquement. Cependant, si malgré tout le soin que nous avons apporté à cette édition, vous notiez quelques erreurs, nous vous serions très reconnaissants de nous les signaler en écrivant à notre Service Qualité :servicequalite@arvensa.com.
Pour toute autre demande, contactez:editions@arvensa.com.
Nos publications sont régulièrement enrichies et mises à jour. Pour énéficier d’une version toujours actualisée de cette édition, nous vous invitons à télécharger la prochaine mise à jour lorsqu’elle vous sera proposée.
Nous remercions aussi tous nos lecteurs qui manifestent leur enthousiasme en l’exprimant à travers leurs commentaires. Nous vous souhaitons une bonne lecture. Arvensa Editions Tous droits réservés Arvensa®Editions
ISBN EPUB : 9782368410066 ISBN PDF: 9782368410318
Page 2
Copyright Arvensa Editions
Madame la Comtesse de Ségur Œuvres complètes
ARVENSA www.arvensa.com
Page 3
Copyright Arvensa Editions
LISTE DES TITRES
Page 4
Copyright Arvensa Editions
Note de l’éditeur
Les Malheurs de Sophie AnnexeBiographie de la Comtesse de Ségur
Page 5
Copyright Arvensa Editions
LES MALHEURS DE SOPHIE
(1858) C S OMTESSE DE ÉGUR
Romans
Retour à la liste des titres
Pour toutes remarques ou suggestions: servicequalite@arvensa.com
Ou rendez-vous sur: www.arvensa.com
Page 6
Copyright Arvensa Editions
Illustration Horace Castelli
Page 7
Copyright Arvensa Editions
Table des matières
I - La poupée de cire II - L’enterrement III - La chaux IV - Les petits poissons V - Le poulet noir VI - L’abeille VII - Les cheveux mouillés VIII - Les sourcils coupés IX - Le pain des chevaux X - La crème et le pain chaud XI - L’écureuil XII - Le thé XIII - Les loups XIV - La joue écorchée XV - Élisabeth XVI - Les fruits confits XVII - Le chat et le bouvreuil XVIII - La boîte à ouvrage XIX - L’âne XX - La petite voiture XXI - La tortue XXII - Le départ
Page 8
Copyright Arvensa Editions
ÀMAPETITE-FILLE Chère enfant, tu me dis souvent: Oh! grand’mère, que je vous aime! vous êtes si bonne! Grand’mère n’a pas toujours été bonne, et il y a bien des enfants qui ont été méchants comme elle et qui se sont corrigés comme elle. Voici des histoires vraies d’une petite fille que grand’mère a beaucoup connue dans son enfance; elle était colère, elle est devenue douce; elle était ourmande, elle est devenue sobre; elle était menteuse, elle est devenue incère; elle était voleuse, elle est devenue honnête; enfin, elle était méchante, elle est devenue bonne. Grand’mère a tâché de faire de même. aites comme elle, mes chers petits enfants; cela vous sera facile, à vous qui n’avez pas tous les défauts de Sophie. COMTESSE DE SÉGUR,NÉEROSTOP CHINE.
Page 9
Copyright Arvensa Editions
I - La poupée de cire Ma bonne, ma bonne, dit un jour Sophie en accourant dans sa chambre, venez vite ouvrir une caisse que papa m’a envoyée de Paris; je crois que c’es une poupée de cire, car il m’en a promis une.
LA BONNE. Où est la caisse?
SOPHIE. –Dans l’antichambre: venez vite, ma bonne, je vous en supplie. La bonne posa son ouvrage et suivit Sophie à l’antichambre. Une caisse de ois blanc était posée sur une chaise; la bonne l’ouvrit. Sophie aperçut la tête londe et frisée d’une jolie poupée de cire; elle poussa un cri de joie et voulu saisir la poupée, qui était encore couverte d’un papier d’emballage.
LA BONNE. garde! ne tirez pas encore; vous allez tout casser. La Prenez oupée tient par des cordons.
SOPHIE. –Cassez-les, arrachez-les; vite, ma bonne, que j’aie ma poupée. La bonne, au lieu de tirer et d’arracher, prit ses ciseaux, coupa les cordons, enleva les papiers, et Sophie put prendre la plus jolie poupée qu’elle eût jamais vue. Les joues étaient roses avec de petites fossettes; les yeux bleus et brillants; le cou, la poitrine, les bras en cire, charmants et potelés. La toilette était très simple: une robe de percale festonnée, une ceinture bleue, des bas de coton e des brodequins noirs en peau vernie. Sophie l’embrassa plus de vingt fois, et, la tenant dans ses bras, elle se mit à sauter et à danser. Son cousin Paul, qui avait cinq ans, et qui était en visite che Sophie, accourut aux cris de joie qu’elle poussait. Paul, regarde quelle jolie poupée m’a envoyée papa! s’écria Sophie.
PAUL. –Donne-la-moi, que je la voie mieux.
SOPHIE. –Non, tu la casserais.
PAUL. –Je t’assure que j’y prendrai bien garde; je te la rendrai tout de suite. Sophie donna la poupée à son cousin, en lui recommandant encore de
Page 10
Copyright Arvensa Editions
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin