7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ou
Achetez pour : 0,99 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : EPUB - PDF

sans DRM

Publications similaires

ARVENSA ÉDITIONS La référence des éditions numériques des œuvres classiques en langue française
Retrouvez toutes nos publications, actualités et offres privilégiées sur notre site Internet www.arvensa. com
©Tous droits réservés Arvensa® Éditions
ISBN : 9782368411322
Illustration de couverture : Carte postale ancienne, oblitérée le 22 février 1905.
Page 2
Copyright Arvensa Editions
NOTE DE L'ÉDITEUR
L’objectif des Éditions Arvensa est de vous faire connaître les œuvres des plus grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable, tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Nos titres sont ainsi relus, corrigés et mis en forme spécifiquement. Cependant, si malgré tout le soin que nous avons apporté à cette édition, vous notiez quelques erreurs, nous vous serions très reconnaissants de nous les signaler en écrivant à notre Service Qualité :
servicequalite@arvensa.com
Pour toutes autres demandes, contactez :
editions@arvensa. com
Nos publications sont régulièrement enrichies et mises à jour. Si vous souhaitez être informé de nos actualités et des mises à jour de cette édition, nous vous invitons à vous inscrire sur le site :
www. arvensa. com
Nous remercions aussi tous nos lecteurs qui manifestent leur enthousiasme en l'exprimant à travers leurs commentaires.
Nous vous souhaitons une bonne lecture.
Arvensa Editions
Page 3
Copyright Arvensa Editions
LISTE DES TITRES
Page 4
Copyright Arvensa Editions
ARVENSA ÉDITIONS NOTE DE L'ÉDITEUR
LA COMÉDIE HUMAINE ÉTUDES ANALYTIQUES
PETITES MISÈRES DE LA VIE CONJUGALE
ANNEXES
HONORÉ DE BALZAC PAR THÉOPHILE GAUTIER M. DE BALZAC, SES OEUVRES ET SON INFLUENCE SUR L LITTÉRATURE CONTEMPORAINE REVUE DES ROMANS PAR EUSÈBE GIRAULT DE SAINT-FARGEAU LA MORT DE BALZAC
Page 5
Copyright Arvensa Editions
PETITES MISÈRES DE LA VIE CONJUGALE
Honoré de Balzac LA COMÉDIE HUMAINE ÉTUDES ANALYTIQUES
Retour à la liste des titres
Pour toutes remarques ou suggestions : servicequalite@arvensa.com ou rendez-vous sur : www.arvensa.com
Page 6
Copyright Arvensa Editions
Balzac a écrit l'essaiPetites misères de la vie conjugaleà 1846, en 1830 diverses parties remaniées et refondues. Les divers chapitres ont d'abord paru séparément dans laCaricature, laPresse,Le Diable à Parisd'autres et revues. La source de cette édition numérique est l'édition Calmann Lévy (1892)
Page 7
Copyright Arvensa Editions
Table des matières
PREMIERE PARTIE Préface ou chacun retrouvera ses impressions de mariage Le coup de Jarnac Les découvertes Les attentions d'une jeune femme Les taquinages Le conclusum La logique des femmes Jésuitisme des femmes Souvenirs et regrets Observation Le taon conjugal Les travaux forcés Des risettes jaunes Nosographie de la villa La misère dans la misère Le 18 brumaire des ménages L'art d'être victime La campagne de France Le solo de corbillard
DEUXIEME PARTIE Seconde préface Les maris du second mois Les ambitions trompées Souffrances ingénues L’amadis-omnibus Sans profession Les indiscrétions Les révélations brutales Partie remise Les attentions perdues La fumée sans feu Le tyran domestique Les aveux Humiliations La dernière querelle
Page 8
Copyright Arvensa Editions
Pièces de l’affaire Chaumontel Faire four Les marrons du feu Ultima ratio Commentaire où l'on expliquela felichittàdes finales
INDEX
Page 9
Copyright Arvensa Editions
Première partie
Préface ou chacun retrouvera ses impressions de mariage Un ami vous parle d’une jeune personne : « Bonne famille, bien élevée, olie, et trois cent mille francs comptant. » Vous avez désiré rencontrer cet objet charmant. Généralement, toutes les entrevues fortuites sont préméditées. Et vous parlez à cet objet, devenu très timide. VOUS. — Une soirée charmante !... ELLE.— Oh ! oui, monsieur. Vous êtes admis à courtiser la jeune personne. LA BELLE-MÈRE,au futur. — Vous ne sauriez croire combien cette chère petite fille est susceptible d’attachement. Cependant, les deux familles sont en délicatesse à propos des questions d’intérêt. VOTRE PÈRE,à la belle-mère. — Ma ferme vaut cinq cent mille francs, ma chère dame !... VOTRE FUTURE BELLE-MÈRE. — Et notre maison, mon cher monsieur, est à un coin de rue. Un contrat s’ensuit, discuté par deux affreux notaires : un petit, un grand. Puis les deux familles jugent nécessaire de vous faire passer à la mairie, à l’église, avant de procéder au coucher de la mariée, qui fait des façons. Et après !... il vous arrive une foule de petites misères imprévues, comme ceci :
Page 10
Copyright Arvensa Editions