Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 0,99 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF - EPUB

sans DRM

Partagez cette publication

ARVENSA ÉDITIONS Plate-forme de référence des éditions numériques des oeuvres classiques en langue française
Retrouvez toutes nos publications, actualités et offres privilégiées sur notre site Internet www.arvensa.com
Tous droits réservés Arvensa Editions
Page 2
Copyright Arvensa Editions
NOTE DE L'ÉDITEUR
L'objectif des éditions Arvensa est de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Nos titres sont ainsi relus, corrigés et mis en forme spécifiquement. Cependant, si malgré tout le soin que nous avons apporté à cette édition, vous notiez quelques erreurs, nous vous serions très reconnaissants de nous les signaler en écrivant à notre Service Qualité :
servicequalite@arvensa.com
Pour toute autre demande, contactez : editions@arvensa.com
Nos publications sont régulièrement enrichies et actualisées. Pour être informé des dernières mises à jour de cette édition et en bénéficier gratuitement et rapidement, nous vous invitons à vous inscrire sur notre site : www.arvensa.com
Nous remercions aussi tous nos lecteurs qui manifestent leur enthousiasme en l'exprimant à travers leurs commentaires.
Nous vous souhaitons une bonne lecture. © Tous droits réservés Arvensa® Editions
ISBN Epub : 9782368410028 ISBN Pdf : 9782368410271
Page 3
Copyright Arvensa Editions
LISTE DES TITRES
Page 4
Copyright Arvensa Editions
ARVENSA ÉDITIONS NOTE DE L'ÉDITEUR
SUR L’EAU
Annexes BIOGRAPHIE panoramique. ÉTUDE de Guy de Maupassant par Pol Neveux
Page 5
Copyright Arvensa Editions
Guy de Maupassant : Oeuvres complètes
SUR L’EAU
Retour à la liste des titres Pour toutes remarques ou suggestions : editions@arvensa.com Ou rendez-vous sur : www.arvensa.com
Page 6
Copyright Arvensa Editions
Table des matières Note 6 avril Cannes, 7 avril, 9 heures du soir Agay, 8 avril 10 avril Saint-Raphaël, 11 avril Saint-Tropez, 12 avril Saint-Tropez, 13 avril 14 avril
Page 7
Copyright Arvensa Editions
SUR L'EAU Liste des titres Liste des récits de voyage Table des matières du titre Note er er Sur l’Eaua paru dansLes Lettres et les Arts,février, 1livraisons des 1 er mars et 1 avril 1888. Sauf une adjonction assez importante (pages 131 à 146) les deux textes de la Revue et du livre sont identiques. Mais on y trouve, reprises et fondues dans le corps du récit, un assez grand nombre de chroniques parues dansle Gauloisetle Gil-Blas. D’autre part, voici ce que Maupassant écrivait à M. Frédéric Masson, directeur de la Revue, qui lui réclamait son texte avec insistance : « Quant au manuscrit dont je veux faire une chose très soignée, parce qu’il est plein de pensées intimes, qu’il est mon journal, il me faut tout mon temps pour le mettre à jour et je ne pourrais en donner la première partiesans un dérangementavant le 12. » Sur l’Eaua été publié en librairie en 1888.
Page 8
Copyright Arvensa Editions
Ce journal ne contient aucune histoire et aucune aventure intéressantes. yant fait, au printemps dernier, une petite croisière sur les côtes de la Méditerranée, je me suis amusé à écrire, chaque jour, ce que j’ai vu et ce que ’ai pensé. En somme, j’ai vu de l’eau, du soleil, des nuages et des roches — je ne uis raconter autre chose — et j’ai pensé simplement, comme on pense quand le flot vous berce, vous engourdit et vous promène.
Page 9
Copyright Arvensa Editions
SUR L'EAU Liste des titres Liste des récits de voyage Table des matières du titre 6 avril Je dormais profondément quand mon patron Bernard jeta du sable dans ma fenêtre. Je l’ouvris et je reçus sur le visage, dans la poitrine et usque dans l’âme, le souffle froid et délicieux de la nuit. Le ciel était limpide et bleuâtre, rendu vivant par le frémissement de feu des étoiles. Le matelot, debout au pied du mur, disait : ― Beau temps, monsieur. ― Quel vent ? ― Vent de terre. ― C’est bien, j’arrive. Une demi-heure plus tard, je descendais la côte à grands pas. L’horizon commençait à pâlir et je regardais au loin, derrière la baie des Anges, les lumières de Nice, puis plus loin encore, le phare tournant de Villefranche. Devant moi Antibes apparaissait vaguement dans l’ombre éclaircie, avec ses deux tours debout sur la ville bâtie en cône et qu’enferment encore les vieux murs de Vauban. Dans les rues, quelques chiens et quelques hommes, des ouvriers qui se lèvent. Dans le port, rien que le très léger bercement des tartanes le long du quai et l’insensible clapot de l’eau qui remue à peine. Parfois un bruit d’amarre qui se raidit ou le frôlement d’une barque le long d’une coque. Les bateaux, les pierres, la mer elle-même semblent dormir sous le firmament poudré d’or et sous l’œil du petit phare qui, debout sur la jetée, veille sur son petit port. Là-bas, en face du chantier du constructeur Ardouin, j’aperçus une lueur, je sentis un mouvement, j’entendis des voix. On m’attendait. LeBel-miétait prêt à partir. Je descendis dans le salon qu’éclairaient les deux bougies suspendues et balancées comme des boussoles, au pied des canapés qui servent de lits, la nuit venue ; j’endossai le veston de mer en peau de bête, je me coiffai d’une chaude casquette, puis je remontai sur le pont. Déjà les amarres de poste avaient été larguées, et les deux hommes, halant sur la chaîne, amenaient le yacht à pic sur son ancre. Puis ils hissèrent la grande voile,
Page 10
Copyright Arvensa Editions
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin