Sur la lecture, suivi de Journées de Lecture

De
Publié par

Marcel Proust se souvient de ses lectures d’enfant – celles faites au coin du feu, lové dans un fauteuil, et que personne ne venait déranger. Celles, encore, faites la nuit, lorsqu’il lui était impossible de quitter ses héros. Selon Proust, la lecture doit toute la vie rester un acte magique, une source d’émotion.
Véritable clé pour lire et comprendre À la recherche du temps perdu, ce texte, qui servit de préface à la traduction de Sésame et les lys de Ruskin, met déjà en place ce qui deviendra la poétique proustienne.
Publié le : jeudi 12 septembre 2013
Lecture(s) : 25
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782290073919
Nombre de pages : 71
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Sur la lecture
Extrait de la publication
Les Plaisirs et les Jours, 1896 Du côté de chez Swann, 1913 À l’ombre des jeunes filles en fleurs, 1919 Pastiches et Mélanges, 1919 Le Côté de Guermantes, tome 1, 1920 Le Côté de Guermantes, tome 2, 1921 Sodome et Gomorrhe, tome 1, 1921 Sodome et Gomorrhe, tome 2, 1922 La Prisonnière, 1923 Albertine disparue, 1925 Le Temps retrouvé, 1927 Jean Santeuil(18951899), 1952 Contre SainteBeuve(1907), 1954
Extrait de la publication
MarcelProust
Sur la lecture
suivi deJournées de lecture
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
souventlemaîtreverrierquandiltransport songes, à la distance même où ils lui étaient a deux eaux troublées de reflets sombres etro manière translucide où parfois un rayon ch du cœur, pouvait leur faire croire qu’ils con jouer au sein d’une pensée vivante. Telles le le sculpteur antique avait ravies à la mer ma vaient s’y croire plongées encore, quande entre les vagues de marbre du bas-reliefq J’ai eu tort. Je ne recommencerai pas. Jev prochaine fois du snobisme et de la postériEt si quelque idée de traverse, si quelquei taisie, voulant se mêler de ce qui ne lar menace encore de nous interrompre, je las sitôt de nous laisser tranquilles : « Nous cau coupez pas, Mademoiselle ! »
Extrait de la publication
Sur la lecture......................................................................
Journées de lecture..............................................................
Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi