Traité de la Vie élégante suivi de la Théorie de la Démarche et du traité des Excitants modernes

De
Publié par

Nouvelle édition de Pathologie de la vie sociale de Honoré de Balzac augmentée d'annexes (Biographie). L'ouvrage a été spécifiquement mis en forme pour votre liseuse.
— Naviguez par simple clic de chapitre à chapitre ou de livre à livre.
— Accédez instantanément à la table des matières hyperliée globale.
— Une table des matières est placée également au début de chaque titre.

A PROPOS DE L'ÉDITEUR : Les éditions Arvensa sont les leaders de la littérature classique numérique. Leur objectif est de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Tous les titres sont produits avec le plus grand soin. Le service qualité des éditions Arvensa s’engage à vous répondre dans les 48h. Retrouvez tous les titres sur le site internet des éditions Arvensa.
Publié le : mardi 18 février 2014
Lecture(s) : 6
EAN13 : 9782368411339
Nombre de pages : 255
Prix de location à la page : 0,0007€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ARVENSA ÉDITIONS La référence des éditions numériques des œuvres classiques en langue française
Retrouvez toutes nos publications, actualités et offres privilégiées sur notre site Internet www.arvensa. com
©Tous droits réservés Arvensa® Éditions
ISBN : 9782368411339
Illustration de couverture : Le Chalet du cycle au bois de Boulogne, par Jean Béraud (1849-1835)
Page 2
Copyright Arvensa Editions
NOTE DE L'ÉDITEUR
L’objectif des Éditions Arvensa est de vous faire connaître les œuvres des plus grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable, tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Nos titres sont ainsi relus, corrigés et mis en forme spécifiquement. Cependant, si malgré tout le soin que nous avons apporté à cette édition, vous notiez quelques erreurs, nous vous serions très reconnaissants de nous les signaler en écrivant à notre Service Qualité :
servicequalite@arvensa.com
Pour toutes autres demandes, contactez :
editions@arvensa. com
Nos publications sont régulièrement enrichies et mises à jour. Si vous souhaitez être informé de nos actualités et des mises à jour de cette édition, nous vous invitons à vous inscrire sur le site :
www. arvensa. com
Nous remercions aussi tous nos lecteurs qui manifestent leur enthousiasme en l'exprimant à travers leurs commentaires.
Nous vous souhaitons une bonne lecture.
Arvensa Editions
Page 3
Copyright Arvensa Editions
LISTE DES TITRES
Page 4
Copyright Arvensa Editions
ARVENSA ÉDITIONS NOTE DE L'ÉDITEUR
LA COMÉDIE HUMAINE ÉTUDES ANALYTIQUES
TRAITÉ DE LA VIE ÉLÉGANTE THÉORIE DE LA DÉMARCHE TRAITÉ DES EXCITANTS MODERNES
ANNEXES
HONORÉ DE BALZAC PAR THÉOPHILE GAUTIER M. DE BALZAC, SES OEUVRES ET SON INFLUENCE SUR L LITTÉRATURE CONTEMPORAINE REVUE DES ROMANS PAR EUSÈBE GIRAULT DE SAINT-FARGEAU LA MORT DE BALZAC
Page 5
Copyright Arvensa Editions
TRAITÉ DE LA VIE ÉLÉGANTE
(1830) Honoré de Balzac LA COMÉDIE HUMAINE ÉTUDES ANALYTIQUES
Retour à la liste des titres
Pour toutes remarques ou suggestions : servicequalite@arvensa.com ou rendez-vous sur : www.arvensa.com
Page 6
Copyright Arvensa Editions
LeTraité de la vie éléganted'abord publié dans la fut MODE, revue des modes, galeries des mœurs, album des Salons du 2 octobre au 6 novembre 1830, en cinq articles. Dans le dernier, on annonce: « la prochaine livraison contiendra la suite de ce chapitre. » Mais leTraité de la vie élégantene fut pas continué. LeTraité de la vie élégante est la première partie d'un ensemble : Pathologie de la vie socialedans les Études analytiques de classé La Comédie humaine.
Page 7
Copyright Arvensa Editions
Table des matières
PREMIÈRE PARTIE – GÉNÉRALITÉS CHAPITRE PREMIER – Prolégomènes CHAPITRE II – Du sentiment et de la vie élégante CHAPITRE III – Plan de ce traité
DEUXIÈME PARTIE – PRINCIPES GÉNÉRAUX CHAPITRE IV – Dogmes
TROISIÈME PARTIE – DES CHOSES QUI PROCÈDENT IMMÉDIATEMENT DE LA PERSONNE CHAPITRE V – De la toilette dans toutes ses parties
Page 8
Copyright Arvensa Editions
PREMIÈRE PARTIE – GÉNÉRALITÉS
Mens agitat molem. (Virgile)
L'esprit d'un homme se devine à la manière dont il porte sa canne. (Traduction fashionable)
Page 9
Copyright Arvensa Editions
CHAPITRE PREMIER – Prolégomènes La civilisation a échelonné les hommes sur trois grandes lignes... Il nous aurait été facile de colorier nos catégories à la manière de M. Charles Dupin ; mais, comme le charlatanisme serait un contresens dans un ouvrage de philosophie chrétienne, nous nous dispenserons de mêler la peinture aux x de l'algèbre, et nous tâcherons, en professant les doctrines les plus secrètes de la vie élégante, d'être compris même de nos antagonistes, les gens en bottes à revers. Or, les trois classes d'êtres créés par les mœurs modernes sont : L'homme qui travaille ; L'homme qui pense ; L'homme qui ne fait rien. De là trois formules d'existence assez complètes pour exprimer tous les genres de vie, depuis le roman poétique et vagabond duBohême jusqu'à l'histoire monotone et somnifère des rois constitutionnels : La vie occupée ; La vie d'artiste ; La vie élégante.
§1 – DE LA VIE OCCUPÉE
Le thème de la vie occupée n'a pas de variantes. En faisant œuvre de ses dix doigts, l'homme abdique toute une destinée ; il devient un moyen, et, malgré toute notre philanthropie, les résultats obtiennent seuls notre admiration. Partout l'homme va se pâmant devant quelques tas de pierres, et, s'il se souvient de ceux qui les ont amoncelés, c'est pour les accabler de sa pitié ; si l'architecte lui apparaît encore comme une grande pensée, ses ouvriers ne sont plus que des espèces de treuils et restent confondus avec les brouettes, les pelles et les pioches. Est-ce une injustice ? Non. Semblables aux machines à vapeur, les hommes enrégimentés par le travail se produisent tous sous la même forme et n'ont rien d'individuel. L'homme-instrument est une sorte de zéro social, dont le plus grand nombre possible ne composera jamais une somme, s'il n'est précédé par quelques chiffres. Un laboureur, un maçon, un soldat, sont les fragments uniformes d'une
Page 10
Copyright Arvensa Editions
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.