Collège héraldique et archéologique de France. Réorganisation et statuts. (15 Janvier 1864.)

Publié par

au siège de l'institution du Collège, 6 rue Monsigny (Paris). 1864. In-8 °. Pièce.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Publié le : vendredi 1 janvier 1864
Lecture(s) : 6
Source : BnF/Gallica
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 10
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

COLLEGE
HERALDIQUE
ET ARCHÉOLOGIQUE
DE FRANCE
RÉORGANISATION ET STATUTS
(15 JANVIER 1864)
PARIS
AU SIÉGE DE L'INSTITUTION DU COLLÈGE
6, RUE MONSIGNY
MDCCCLXIV
1864
COLLEGE
HÉRALDIQUE ET ARCHEOLOGIQUE
DE FRANCE.
EXPOSE ET BUT DE L'INSTITUTION.
Le Collége héraldique et archéologique de France
est connu depuis longtemps par les familles nobles de
la France et de l'étranger, qui ont puisé dans ses ar-
chives de nombreux et précieux renseignements pour
établir les preuves de leur filiation et de leurs titres
nobiliaires. Mais il est indispensable que le Collége
héraldique soit organisé sur un nouveau plan. Il ne
suffit plus, en effet, que le Collége rédige des généalo-
gies particulières, qu'il les réunisse tardivement et à
grands frais dans un volume somptueux qui n'intéresse
qu'un petit nombre de personnes, et qu'il oublie en-
suite les familles pour lesquelles il a travaillé, en les
considérant comme des clients avec qui on n'a plus
rien à faire.
Les nouveaux propriétaires du Collége héraldique
abandonnent les anciens errements. Le but qu'ils se
proposent est d'intéresser la noblesse à la prospérité
d'un établissement spécialement créé pour elle, et de
rendre au Collége héraldique l'importance et la con-
sidération que lui assureront ses travaux, la richesse
de ses collections et le patronage des personnages
notables dont ils espèrent le concours.
Prenant pour base ce qui reste encore de la biblio-
thèque et des archives de l'ancien Collége héraldique,
les nouveaux propriétaires remplaceront ou complé-
teront les ouvrages détériorés ou incomplets; ils y
ajouteront toutes les publications anciennes et mo-
dernes, relatives au blason, à l'histoire héraldique et
généalogique ; ils doubleront ainsi le nombre des livres
que la bibliothèque possède. Ils ont déjà réuni une
grande quantité de chartes et de documents originaux
qui prendront place dans le classement général que
nécessite le désordre actuel des Archives.
Le Collége héraldique cesse de publier un Livre d'or.
Ce recueil sera remplacé par une Histoire généalo-
gique universelle de la noblesse, ouvrage d'un intérêt
plus général.
Afin d'établir des relations directes et constantes
avec les familles nobles, le Collége héraldique s'adjoint
des Membres titulaires. Il admet également des So-
ciétaires. - Le Collége s'honorera toujours d'accepter
le concours des personnes qui, n'ayant pas la noblesse
d'origine, se sont distinguées par leur mérite dans
les armes, dans les lettres, dans les sciences, dans les
arts, dans la diplomatie et dans la magistrature judi-
ciaire ou administrative.
Enfin, pour constater le résultat de ses travaux et

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.