Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 11,49 €

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Publications similaires

Ouvrez le Vann

de le-nouvel-observateur

Hosanna

de grasset

Vous aimerez aussi

Lambeaux
DUMÊMEAUTEUR
Chezlemêmeéditeur
L'Annéedel'éveil,récit(GrandPrixdesLectricesdeEUe,1989) L'Inattendu,récit Cepaysdusilence,poèmes Danslalumièredessaisons,lettres CarnetsdeSaorge Affûts,poèmes Giacometti Àvoixbasse,poèmes RencontresavecBramVanVelde RencontresavecSamuelBeckett Fouilles,poèmes Écartelanuit,théâtre Attenteenautomne,nouvelles Unlourddestin,théâtre L'Incessant,théâtre TénèbresenterrefroideJournalI TraverséedenuitJournalIl LueuraprèslabourJournalni AccueilsJournalIV L'AutreFaimJournalV AupaysdulongnuageblancJournalWellingtonaoût2003 vier2004 Cézanneungrandvivant L'Opulencedelanuit
jan-
LesautreslivresdeCharlesJulietsontrépertoriésenfindevolume.
CharlesJuliet
Lambeaux
PO.L 33,rueSaint-André-des-Arts,Paris6e
Celivreaétéécritavecl'aideduConseilgénéral deSeine-Saint-Denis.Qu'ilensoiticiremercié. 0P.O.Léditeur,1995 ISBN978-2-86744-478-4 www.pol-editeur.fr
Tesyeux.Immenses.Tonregarddouxetpatientbrûlecefeuquiteconsume.sansrelâchelanuitmeur-trittalumière.Dansl'âtre,lefeuquironfle,ettoi,appuyée del'épaulecontrelemanteaudelacheminée.Àtespieds, cechienauregardvifetsisouventlevé verstoi.Dehors,la neigeet labrume.Lecauchemardeshivers.Deleurnuit interminable.Larouteimpraticable,etfréquemment,tu songesàundépart,unevieautre,àl'infinideschemins. Tamorneexistencedanscevillage.Tasolitude.Ces secondesindéfinimentdistenduesquandtuvacillesàla limitedusupportable.Tesmotsnouésdanstagorge.À chaqueprintemps,cetappel,cetélan,taforceenfinreve-nue.Larouteneuveetquibrille.Cepointsisouventscruté ellecoupel'horizon.Maisàquoibonpartir.Toutefuite estvaineettulesais.Leslonguesheuresspacieuses,tou-jourstropcourtes,tuvasetviensentoi,attentive, anxieuse,fouailléeparlesquestionsquialimententton
incessantsoliloque.Nulpourt'écouter,tecomprendre, t'accompagner.Partir,partir,laissertomberleschaînes, maiscequironge,comments'endéfaire?Aufonddetoi, cetteplainte,cecrirauquequiestallés'amplifiant,mais queturéprimais,refusais,niais,etquiaufildesjours,au fildesans,afinipart'étouffer.Lanuitinterminabledes hivers.Tusombrais.Telaissaisvaincre.Admettaisquela vienepourraitrenaître.Àjamaislesroutesinterdites, enfouies,perdues.Maiscesinstantsquejevoudraisrevivre avectoi,cesinstantstulâchaislesamarres,telivrais éperdumentàlaflamme,tulaissaiss'épanouircequite poussaitàt'aventurertoujoursplusloin,temaintenaient lesyeuxouvertsfaceàl'inconnu.Tun'auraisosélerecon-naître,maisàmaintesreprises,ilestcertainquel'immense etl'amourontdéferlésurtesterres.Puiscommeuncoup quit'auraitbrisélanuque,cebrutalretourauquotidien, àlasolitude,àlanuitquin'enfinissaitpas.Effondrée, hagarde.Incapabledereprendrepied. Teressusciter.Terecréer.Tedireaufildesansetdes hiversaveccettelumièrequiteportait,maisquiun jour, pourtonmalheuretlemien,s'estdéchirée.