Lambeaux

De
Publié par

Lambeaux est un récit autobiographique dans lequel Charles Juliet évoque sa mère qu’il n’a pas connue – morte de faim après huit ans d’enfermement abusif en hôpital psychiatrique – et le rôle que, malgré cette absence, ou à cause de cette absence, elle a joué dans sa vie d’homme et dans sa formation d’écrivain. Dans un second temps, il nous relate son parcours : la famille adoptive, l'enfance paysanne, l'école d'enfants de troupe, puis les premières tentatives d'écriture, lesquelles vont progressivement déboucher sur une toute autre aventure : celle de la quête de soi. Une descente aux enfers sera le prix à payer pour qu'un jour puisse éclore la joie grave et libératrice de la seconde naissance. Dans cette démarche obstinée il trouve la force de se mesurer à sa mémoire pour en arracher les moments les plus enfouis, les plus secrets, et les plus vifs. L’auteur devient son propre historien et nous livre un texte «pour finir encore».
Publié le : mardi 26 janvier 2010
Lecture(s) : 71
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782846827034
Nombre de pages : 164
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lambeaux
DUMÊMEAUTEUR
Chezlemêmeéditeur
L'Annéedel'éveil,récit(GrandPrixdesLectricesdeEUe,1989) L'Inattendu,récit Cepaysdusilence,poèmes Danslalumièredessaisons,lettres CarnetsdeSaorge Affûts,poèmes Giacometti Àvoixbasse,poèmes RencontresavecBramVanVelde RencontresavecSamuelBeckett Fouilles,poèmes Écartelanuit,théâtre Attenteenautomne,nouvelles Unlourddestin,théâtre L'Incessant,théâtre TénèbresenterrefroideJournalI TraverséedenuitJournalIl LueuraprèslabourJournalni AccueilsJournalIV L'AutreFaimJournalV AupaysdulongnuageblancJournalWellingtonaoût2003 vier2004 Cézanneungrandvivant L'Opulencedelanuit
jan-
LesautreslivresdeCharlesJulietsontrépertoriésenfindevolume.
CharlesJuliet
Lambeaux
PO.L 33,rueSaint-André-des-Arts,Paris6e
Celivreaétéécritavecl'aideduConseilgénéral deSeine-Saint-Denis.Qu'ilensoiticiremercié. 0P.O.Léditeur,1995 ISBN978-2-86744-478-4 www.pol-editeur.fr
Tesyeux.Immenses.Tonregarddouxetpatientbrûlecefeuquiteconsume.sansrelâchelanuitmeur-trittalumière.Dansl'âtre,lefeuquironfle,ettoi,appuyée del'épaulecontrelemanteaudelacheminée.Àtespieds, cechienauregardvifetsisouventlevé verstoi.Dehors,la neigeet labrume.Lecauchemardeshivers.Deleurnuit interminable.Larouteimpraticable,etfréquemment,tu songesàundépart,unevieautre,àl'infinideschemins. Tamorneexistencedanscevillage.Tasolitude.Ces secondesindéfinimentdistenduesquandtuvacillesàla limitedusupportable.Tesmotsnouésdanstagorge.À chaqueprintemps,cetappel,cetélan,taforceenfinreve-nue.Larouteneuveetquibrille.Cepointsisouventscruté ellecoupel'horizon.Maisàquoibonpartir.Toutefuite estvaineettulesais.Leslonguesheuresspacieuses,tou-jourstropcourtes,tuvasetviensentoi,attentive, anxieuse,fouailléeparlesquestionsquialimententton
incessantsoliloque.Nulpourt'écouter,tecomprendre, t'accompagner.Partir,partir,laissertomberleschaînes, maiscequironge,comments'endéfaire?Aufonddetoi, cetteplainte,cecrirauquequiestallés'amplifiant,mais queturéprimais,refusais,niais,etquiaufildesjours,au fildesans,afinipart'étouffer.Lanuitinterminabledes hivers.Tusombrais.Telaissaisvaincre.Admettaisquela vienepourraitrenaître.Àjamaislesroutesinterdites, enfouies,perdues.Maiscesinstantsquejevoudraisrevivre avectoi,cesinstantstulâchaislesamarres,telivrais éperdumentàlaflamme,tulaissaiss'épanouircequite poussaitàt'aventurertoujoursplusloin,temaintenaient lesyeuxouvertsfaceàl'inconnu.Tun'auraisosélerecon-naître,maisàmaintesreprises,ilestcertainquel'immense etl'amourontdéferlésurtesterres.Puiscommeuncoup quit'auraitbrisélanuque,cebrutalretourauquotidien, àlasolitude,àlanuitquin'enfinissaitpas.Effondrée, hagarde.Incapabledereprendrepied. Teressusciter.Terecréer.Tedireaufildesansetdes hiversaveccettelumièrequiteportait,maisquiun jour, pourtonmalheuretlemien,s'estdéchirée.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant