Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Le Livre dit. Entretiens de Duras filme

De
240 pages
Au mois de mars 1981, à Trouville, Jean Mascolo et Jérôme Beaujour filment Marguerite Duras sur le tournage d’Agatha, pour ce qui deviendra le documentaire Duras filme. Ces quatre jours resteront comme un moment de grâce : l’écrivain, face à la mer à l’hôtel des Roches Noires, manifeste devant tous un bonheur intense de créer. La présence de Yann Andréa, qui s’est brusquement installé chez elle ce fameux été 80, n’est pas étrangère au phénomène. Avec une liberté grande et joueuse, écrivant par la parole, Marguerite Duras improvise sur les thèmes du désir, de l’homosexualité, de l’inceste, de l’interdit et sur l’écriture, le cinéma, la modernité ou encore l’absence de Dieu.
Joëlle Pagès-Pindon, qui retranscrit ici l’intégralité inédite des entretiens de Duras filme, nous propose d’assister à une véritable séance d’envoûtement. Cette plongée dans la création en cours de Marguerite Duras révèle la toute-puissance de l’écrit à travers le texte, l’image et la voix, ainsi que l’entrelacement du réel et du mythe. Dans une deuxième partie, un document inédit intitulé par l’écrivain Brouillons du Livre dit montre l’élaboration d’une technique de réécriture des entretiens de Duras filme.
Édition établie, présentée et annotée par Joëlle Pagès-Pindon.
Agrégée de lettres classiques, professeur de chaire supérieure et vice-présidente de l’Association Marguerite Duras, Joëlle Pagès-Pindon est auteur de Marguerite Duras. L’écriture illimitée (2012) et coéditrice des tomes III et IV des OEuvres complètes de Marguerite Duras dans la Bibliothèque de la Pléiade.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Du côté de chez Swann

de editions-flammarion

Le Temps retrouvé

de editions-flammarion

Le Dictionnaire Eustache

de editions-leo-scheer

D U M Ê M E A U T E U R
L E S I MP U D E N T S (1943,roman, Plon ; 1992, Gallimard). L A V I E T R A N Q U I L L E (1944,roman, Gallimard). U N B A R R A G E C O N T R E L E P A C I F I Q U E (1950,romanFolio; « , Gallimard o o plus »,n 24,avec un dossier réalisé par Françoise Maury; « Foliothèque »,n 18,com-o mentaire critique et dossier réalisés par Marie-Thérèse Ligot; « Folio plus classiques »,n 51, dossier et notes réalisés par Jean-Luc Vincent). L E MA R I N D E G I B R A L T A R (1952,roman, Gallimard). L E S P E T I T S C H E V A U X D E T A R Q U I N I A (1953,roman, Gallimard). D E S J O U R N É E S E N T I È R E S D A N S L E S A R B R E Ssuivi deB O AL E — MA D A ME D O D I N — L E S C H A N T I E R S (1954,récits, Gallimard). L E S Q U A R E (1955,roman, Gallimard). MO D E R A T O C A N T A B I L E (1958,roman, Éditions de Minuit). L E S V I A D U C S D E L A S E I N E - E T - O I S E (1959,théâtre, Gallimard). D I X H E U R E S E T D E MI E D U S O I R E N É T É (1960,roman, Gallimard ; o « Foliothèque »,n 82,commentaire critique et dossier réalisés par Christiane Blot-Labarrère). H I R O S H I MA MO N A MO U R (1950,scénario et dialogues, Gallimard). U N E A U S S I L O N G U E A B S E N C E (1961,scénario et dialogues, en collaboration avec Gérard Jarlot, Gallimard). L ’ A P R È S - MI D I D E MO N S I E U R A N D E S MA S (1962,récit, Gallimard, « L’Ima-o ginaire »,n 49). L E R A V I S S E ME N T D E L O L V . S T E I N (1964,roman, Gallimard ; « Foliothè-o que »,n 60,commentaire critique et dossier réalisés par Madeleine Borgomano). T H É Â T R E I : Les eaux et forêts — Le square — La musica (1965, Gallimard). o L E V I C E - C O N S U L (1965,roman, Gallimard, « L’Imaginaire »,n 12). L A MU S I C A (1966,filmcoréalisé par Paul Seban, distr. Artistes associés). o L ’ A MA N T E A N G L A I S E (1967,roman, Gallimard, « L’Imaginaire »,n 265). L ’ A MA N T E A N G L A I S E (1968,théâtre, Cahiers du Théâtre national populaire). T H É Â T R E I I : Suzanna Andler — Des journées entières dans les arbres — Yes, peut-être — Le shaga — Un homme est venu me voir (1968, Gallimard). D É T R U I R E , D I T - E L L E (1969, Éditions de Minuit). D É T R U I R E D I T - E L L E (1969,film, distr. Benoît Jacob). o A B A H N S A B A N A D A V I D (1970, Gallimard, « L’Imaginaire »,n 418).
Suite des œuvres de Marguerite Duras en fin de volume
L E L I V R E D I T
E N T R E T I E N S D EF I L M ED U R A S
M A R G U E R I T E D U R A S
L E L I V R E D I T Entretiens deDuras filme
Éditionétablie, par Joëlle
présentée et annotée Pagès-Pindon
G A L L I M A R D
Ce livre a reçu le soutien de l’Association Marguerite Duras.
Page 38 : photographie du tournage d’Agatha et les lectures illimitées(1981). © Jean Mascolo.
Pages 68, 78, 86, 89, 96, 128, 133 et 144 : photogrammes deDuras filme, réal. Jean Mascolo et Jérôme Beaujour (1981). © Jean Mascolo.
Pages 180 et 183 : fac-similés de «Brouillons duLivre dit » (1981-1982). © Archives Jean Mascolo.
© Éditions Gallimard, 2014.
9
À Jean Mascolo, en témoignage de mon amitié reconnaissante.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin