Les moineaux

De
Publié par

Par un jeu d'échange de messages électroniques entre différents personnages, une histoire d'amour se dessine peu à peu. D'un côté, en Europe, un jeune homme plein de fougue, Gilbert. De l'autre, en Amérique latine, une jolie péruvienne désireuse de retrouver son amour, Angelica. Par respect des conventions, Gilbert a demandé à Angelica de retourner au pays, et d'en revenir de manière honnête, afin de ne pas avoir à vivre dans l'illégalité, il serait en effet mal vu de par sa profession de faire les choses de manière contraire aux lois: Gilbert est employé des douanes! Pourront-ils vaincre la mécanique administrative qui se dresse maintenant devant eux?
Publié le : lundi 20 juin 2011
Lecture(s) : 287
EAN13 : 9782304035308
Nombre de pages : 180
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

1 Nicolas Beytrison
2
Les moineaux
3 Nicolas Beytrison
4 Nicolas Beytrison
Les moineaux
Romance épistolaire électronique
Roman





Éditions Le Manuscrit
Paris
5 Nicolas Beytrison

DU MEME AUTEUR
AUX EDITIONS LE MANUSCRIT



La relève, roman, 2010.




© Éditions Le Manuscrit -www.manuscrit.com-
2010
ISBN : 978-2-304-03530-8 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782304035308 (livre imprimé)
ISBN : 978-2-304-03531-5 (livre numérique) 782304035315 (livre numérique)
6 Les moineaux









A mon épouse
































7 Nicolas Beytrison










8 Les moineaux





AVANT-PROPOS

De tout temps, il s’est trouvé des écrivains
pour raconter des histoires et, parmi les plus
belles, les histoires d’amour. Nous avons lu
dans Shakespeare l’amour impossible de Roméo
et Juliette, prisonniers de pères ennemis. Il y a
l’amour de Humbert Humbert pour la jeune
Lolita, dans le roman polémique de Nabokov. Il
y a l’amour de la souffrance subie dans les
contes du Chevalier von Sacher-Masoch, et
l’amour cruel et pervers dans les tableaux
libertins mis en scène par le Marquis de Sade.
Les amoureux ont pour noms Paul et Virginie,
Tarzan et Jane, Clark Kent et Loïs Lane, ou
encore Eurydice et Orphée.

Les histoires d’amour sont belles, mais elles
se ressemblent toutes, et celle que vous allez lire
n’échappe pas à la règle : un homme est
amoureux d’une femme et désire par-dessus
tout l’épouser… Mais la promise habite de
l’autre côté de l’océan, au-delà de l’Amazonie…
et la pesante mécanique administrative (d’où un
texte parfois répétitif, j’en conviens) n’aide pas
vraiment les jeunes gens pour qu’ils puissent
concrétiser leur bonheur…
9 Nicolas Beytrison
Profitant du formidable outil qu’est la toile
de l’Internet, Gilbert va, en restant assis sur sa
chaise, dans un bureau de la douane,
reconquérir sa belle et traverser les obstacles. Il
ne bougera que très peu mais, dans ses mots, on
lira, en filigrane, toute la puissance de son
amour pour la belle Angelica. Tout se fera par
un échange de messages électroniques, et,
comme pour compenser l’omniprésence de
Gilbert, qui est soit l’auteur soit le destinataire
des messages, Angelica se tait : elle n’écrit pas,
et personne ne lui écrit. Elle apparaît parfois
dans les explications racontées par Gilbert, ou
par un autre protagoniste, et on peut retracer
son parcours sans trop de difficultés.

En écrivant cette nouvelle épistolaire, j’ai
voulu mélanger deux époques, le style de
Montesquieu et le ping-pong de phrases courtes
que s’échangent les jeunes sur les forums de la
grande toile. Créer de toutes pièces une histoire
d’amour en se début de XXIe siècle, c’est
montrer que l’humain reste au centre de
l’Histoire, même si celle-ci évolue.


Nicolas Beytrison, décembre 2010

10







PARTIE 1
2002 - 1



« La passion fournit les arguments
incontestables pour contourner les obstacles. »

Antoine Riboud
[1918-2002]


Les moineaux
MESSAGE 01
du 12 avril 2002, 08.34
à l’Ambassade de Suisse au Pérou


Messieurs,

Je me permets de vous envoyer aujourd’hui
ce message électronique car j’aurais quelques
petites questions de procédures à vous poser
concernant des formalités.

Depuis bientôt une année, je vis avec mon
amie d’origine péruvienne et nous avons
l’intention de régulariser sa situation en Suisse
par un mariage. De ce fait, elle m’a demandé de
prendre contact avec mon ambassade dans son
pays afin de savoir quelles sont les démarches
que devront effectuer sa famille restée à Lima,
ainsi que les miennes, ici en Suisse.

J’aimerais également savoir, avant toutes
choses, si je suis à la bonne adresse pour ce
genre de renseignements...

En attendant votre réponse, je vous envoie
mes salutations les meilleures.

Gilbert B.
13 Nicolas Beytrison
MESSAGE 02
du 16 avril 2002, 01.05
à Gilbert B.


Monsieur,

Me référant à votre message du 12.04.2002,
je vous informe tout abord que vous êtes bel et
bien à la bonne adresse. Vous trouverez ci-joint
les démarches à suivre pour la procédure de
votre mariage. Je vous envoie un exemplaire en
français et un en espagnol pour votre future
épouse.

Avec mes meilleures salutations.

Jérôme Charbon
Ambassade de Suisse à Lima







14 Les moineaux
MESSAGE 03
du 16 avril 2002, 06.52
à Jérôme Charbon, Ambassade de Suisse à Lima

Monsieur,

J’ai bien reçu votre réponse de ce matin et je
vous en remercie. Les annexes que vous m’avez
envoyées nous seront d’un grand secours.
Toutefois une question subsiste: combien de
temps faut-il pour obtenir ces papiers (ceux
repris dans le cadre de la page trois), les faire
viser par le Ministère des Relations Extérieures,
les attester à l’Ambassade (?), les faire parvenir
en Suisse etc.? Nous aimerions évidemment que
cela ce passe le plus rapidement possible, afin
de pouvoir vivre pleinement et librement notre
amour, ici en Suisse. Serait-il judicieux que je
me rende moi-même au Pérou pour accélérer
les procédures? Toute cette machinerie
m’effraie un peu... J’ai peur que la complexité
de l’affaire me fasse perdre ma douce...

Je vous remercie encore une fois pour votre
dernier message, et j’espère que tout ira bien
pour nous.

Gilbert B.
15 Nicolas Beytrison
MESSAGE 04
du 16 avril 2002, 23.20
à Gilbert B.


Monsieur B.,

Ne vous inquiétez pas pour autant, il est vrai
que la procédure va durer quelque peu surtout
au niveau du permis de résidence pour votre
future épouse. Il est important de faire en
même temps le dossier pour le mariage et pour
le visa (visa pour entrer en Suisse et une fois en
Suisse, elle recevra un permis de séjour type B).
L’autorisation de délivrer le visa pour que votre
épouse puisse aller vivre en Suisse relève de la
compétence de la police des étrangers du
canton où vous résidez, mais le dossier doit être
fait à cette ambassade qui le transmettra aux
autorités compétentes (vous pouvez aussi vous
renseigner à la police cantonale des étrangers de
votre canton).

Je ne peux pas vous dire combien de temps
cela prendra pour avoir tous les documents
exigés, cela dépend tout d’abord de votre future
épouse. Par contre, une fois qu’elle est en
possession de tous les papiers, la légalisation au
16 Les moineaux
Ministère peut être faite le même jour (avec un
peu de patience). Ensuite, cette représentation
enverra tous les documents légalisés par nos
services à l’office cantonal de l’état civil du
canton où vous allez vous marier (cela dure
environ trois semaines puisque les documents
doivent d’abord passer par l’Office Fédéral de
l’Etat Civil à Berne qui les transmettra à son
tour au canton).

Pour vous donner un ordre d’idée, une fois
que votre épouse se présente à cette Ambassade
avec tous les documents en ordre, il faut
compter environ six à dix semaines pour avoir
l’autorisation de la police des étrangers et le feu
vert pour vous marier.

Le fait de venir personnellement au Pérou ne
va en rien accélérer la procédure, vous pourrez
plutôt accélérer la procédure en restant en
Suisse et en suivant attentivement votre dossier
à l’office cantonal de l’état civil et la police
cantonale des étrangers.

Meilleures salutations.

Jérôme Charbon
Ambassade de Suisse à Lima

17 Nicolas Beytrison
MESSAGE 05
du 29 avril 2002, 07.20
à Jérôme Charbon, Ambassade de Suisse à Lima


Cher Monsieur Charbon,

Je suis en train de remplir le "formulaire E"
(demande d’autorisation de séjour pour
étrangers), afin d’inviter ma fiancée en Suisse en
vue d’un mariage. Je vois la question n°21
"Condamnations subies"... C’est là que je
m’inquiète un peu... En effet, alors qu’elle était
en Suisse, elle a eu un léger problème avec la
police de B***.

Je détaille: au soir du 14 mars 2001, elle
oublie de payer un pot de crème dans une
pharmacie. Le jeune pharmacien appelle la
police. Mon amie ne bouge pas, terrifiée qu’il
puisse lui arriver la moindre punition. Le
pharmacien signale au policier qu’elle a cherché
à dérober l’objet. Elle se souvient alors qu’elle a
une carte bancaire lui permettant de verser la
somme d’argent nécessaire au payement de sa
dette. Les deux hommes passent outre cette
dernière requête et on l’emmène au poste. La
directrice de son établissement scolaire,
18

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.