Michael, Jackson et moi

De
Publié par

Des balbutiements timides à la passion dévorante, de la tendresse à la fureur, de l’adoration à l’insulte, ma liaison folle avec Michael Jackson m’a fait passer par les émotions de la plus extrême violence. Des désirs de tuer symboliquement l’idole chassaient des élans incontrôlés d’affection. Véritable maladie de l’âme, ce personnage, déchirant, contraste d’ombres et de lumières, savait déchaîner en moi les pires crises de conscience. Je l’aimais autant que je savais – parfois – l’humilier. 25 Juin 2009, l’enfance s’envole définitivement. Direction l’abattoir. Le grand frère, le confident secret s’en est allé. Souvent décrié, injustement montré du doigt, Michael Jackson n’a que très rarement été remis en cause par ses fans, "ses amis les plus fidèles". C’est cette histoire d’amour tumultueuse et authentique qui fait tout le sel de ce premier essai impudique. Une histoire commune, de celles qui laissent des traces indélébiles. Michael, Jackson et moi, c’est aussi Michael, Jackson et nous.
Publié le : vendredi 30 mars 2012
Lecture(s) : 73
Tags :
Source : http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782748365788
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782748365788
Nombre de pages : 148
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
 
 
Noesis MICHAEL, JACKSON ET MOI Un essai auto et biographique de Noesis
Mon Petit Éditeur
 
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :
http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France
IDDN.FR.010.0116496.000.R.P.2011.030.31500
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication par Mon Petit Éditeur en 2011
Ill reach out my hand to you. Ill have faith in all you do Ill be there to comfort you, Build my world of dreams around you, Im so glad that I found you Ill be there with a love thats strong Ill be your strength, Ill keep holding on
Ill Be There. Jackson 5 Je te tendrai la main. Jaurai foi en tout ce que tu fais. Je serai là pour te réconforter, Construire mon monde de rêves autour de toi, Je suis si content de tavoir rencontré Je serai là avec un amour puissant Je serai ta force, Je tiendrai le coup
5
Je Serai Là. Jackson 5
Avant-propos Je mappelle Noesis, jai 33 ans et je ne suis pas un fan illu-miné. Je suis un être doté de raison, qui ne suit pas le discours con-sensuel. Je ne souffre daucune pathologie mentale. Du moins, je lespère. Assez fou pourtant, pour me lancer dans laventure littéraire avec un sujet aussi épais quune feuille de papier : Mi-chael, Jackson et moi. Après de multiples projets, diverses approches du mythe, une seule vision mapparaissait comme évidente et indiscutable : narrer lhistoire damour tumultueuse mais authentique entre un fan et son idole. On a souvent inscrit Michael Jackson dans lhistoire mon-diale, il nest peut-être pas idiot de lassocier à une histoire plus personnelle. Quelle légitimité ai-je donc à écrire un recueil détats dâme sur Michael Jackson ? En quoi la vision non encyclopédique dun fan se voudrait-elle objective ? Comment les écrits de bric et de broc dun dissident pourraient-ils faire foi ? Nul doute quaujourdhui, les fans qui ont aimé Michael dun amour sin-cère et inconditionnel soient davantage en paix. Ces questions me hantent depuis longtemps, le regard de lautre sur un travail qui mest cher meffraie. Angoissé, comme mon idole, fuyant la critique comme la peste et en constante recherche de reconnais-sance, javance timidement à grands coups de bluff. Au jeu de la mégalomanie, lélève a tout appris du maître. Michael Jackson
7
MICHAEL, JACKSON ET MOI  
bernait son monde. La créature arrogante renfermait un être dune timidité maladive. Les deux personnalités cohabitaient. Lune chassait lautre à la demande. Une dichotomie fondatrice. Le Roi de la Pop est la vision moderne la plus aboutie du mythe de Stevenson. Hyde (Jackson) se jouait bien souvent du sympa-thique Dr Jekyll (Michael). Le chanteur nétait pas quune fontaine damour. Il lui arrivait dêtre blessant, misogyne ou méprisant. Humain, pourrait-on dire ? Cest là que le bât blesse. À trop voir lidole sacrée, on en oublie que Michael Jackson était avant tout un homme, avec ses défauts et ses écarts de conduite. Lisa Marie Presley, la première compagne du chanteur avait entraperçu le loup-garou deThriller le masque de derrière Bambi. En 1994, elle confiait ce quelle pensait de son mari : « Les gens ne me trouveraient pas folle de mintéresser à lui sils voyaient qui est vraiment Michael. Ils seraient très surpris ! Il boit, il jure, il est sacrément drôle, il peut être mauvaise langue. Il est sacrément hot au lit, et il na pas tout le temps cette voix haut perchée. » Et en effet, embarrassé devant les journalistes, Michael savait toujours alimenter le trouble du personnage transi, usant dune voix douce, faussement humble. De nombreux témoignages saccordent à dire que le vrai Michael Jackson ne prenait pas la parole sous de tels artifices. Des conversations téléphoniques enregistrées abondent dans ce sens. Parfois se cachait un profond ras-le-bol. LeI Love Youétouf-fait souvent des soupirs irrités. Un don de soi quotidien, un amour du prochain qui ne peut quêtre irréprochable ; Michael pouvait aussi être excédé devant ces manifestations damour épuisantes. Je pense pouvoir lui rendre la pareille à travers ces quelques lignes, croulant sous les contradictions.
8
«y a de moi entre toi et moi.Il »
Indochine,L World. 25 juin 2009, lenfance senvole définitivement. Direction labattoir. Le grand frère, le confident secret sen est allé. Le fan pleure lartiste. Lhomme pleure un ami. « Pour vous, il était une icône. Pour nous, il était la famille. »Janet Jackson, Juin 2009. Au lendemain de la mort de Michael Jackson, cest à celui qui saura au mieux légitimer sa peine. Les journaux à scandales font presque leur mea culpa et la communauté dadmirateurs se lance dans dimprobables hommages aux quatre coins du globe. Universelle est la peine, monumental est le traitement de la funeste information. Partout, Michael est encore partout. Quitte à toujours agacer. Au cur de ce nouveau cirque médiatique, difficile dentamer un décent travail de deuil. Impossible de vivre sa peine, seul. Le monde est dans un état tel que la tris-tesse se partage, se fête presque. Il faudra attendre de longues semaines avant de se retrouver enfin, face à limpensable : Mi-chael Jackson nous a quittés. Le 25 juin 2009, jai aussi perdu un de mes repères fonda-mentaux : Michael Jackson sen est allé et laisse orphelins des millions dadmirateurs. Une peine insondable qui croît, insi-
9
MICHAEL, JACKSON ET MOI  
dieuse. Les souvenirs se bousculent. Lenvie daccoucher sur papier tout ce maelström démotions simposait. Chacun se fait sa propre opinion du personnage. Souvent décrié, injustement montré du doigt, Michael na que très rare-ment été remis en cause par ses fans,« ses amis les plus fidèles ». Il nest pas question ici de planter mon idole dans le dos. Je ne saurai être le traître et le bourreau dune personne pour qui javais un immense respect. Il ma souvent été permis de mettre à jour lineffable tristesse qui se dégageait de cet être meurtri. Je nai pas la prétention de savoir, encore moins la stature dun donneur de leçons. Je nai quune envie : partager une histoire commune. De celles qui laissent des traces indélébiles. Michael, Jackson et moi. Cest aussi Michael, Jackson et nous. Le monde entier a vécu sa propre aventure avec Le Roi de la Pop. Les sentiments damour et de répulsion que suscitait Michael Jack-son sont également miens. Il ny a pas à juger de mes contradictions, elles ne sont que les résultantes des émotions planétaires divergentes que la star a su construire. Si Michael Jackson vous a ébloui ou sil vous a profondément déçu, alors nous ne sommes pas si éloignés les uns des autres. Mon amour pour Michael Jackson, lattrape-curs, présente les nombreux visages contradictoires de ce noble sentiment. Des balbutiements timides à la passion dévorante, de la ten-dresse à la fureur, de ladoration à linsulte, ma liaison folle avec Michael ma fait passer par les émotions de la plus extrême vio-lence. Des désirs de tuer symboliquement lidole chassaient des élans incontrôlés daffection. Véritable maladie de lâme, ce personnage, déchirant, contraste dombres et de lumières, savait déchaîner en moi les pires crises de conscience. Je laimais au-tant que je savais  parfois  lhumilier. Ce drame personnel du décès de Michael Jackson trouve sa source au cur des pas-sions. Lamour avec son cortège de désirs, de tromperies, de
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant