Ombres et lumières d'un passé pied-noir

De
Publié par

Dans cet ouvrage, premier d'une série, l'auteur a tout d'abord tenu à décrire les conditions de sa venue au monde. De même que pour mieux baigner le lecteur dans l'ambiance de l'époque, il rappelle de façon très succincte les raisons qui ont conduit la France à établir un régime de protectorat au Maroc ainsi que la manière dont s'est déroulée l'émigration vers cette nouvelle terre promise. Ces brefs exposés jugés nécessaires, il nous livre alors quelques-uns des souvenirs de sa toute prime enfance.
Publié le : jeudi 13 mars 2014
Lecture(s) : 23
Source : http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342020557
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782342020557
Nombre de pages : 192
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Yvon Lautaydac OMBRES ET LUMIÈRES D’UN PASSÉ PIED-NOIR
Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France IDDN.FR.010.0119275.000.R.P.2013.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication par Mon Petit Éditeur en 2014
Retrouvez l’auteur sur son site Internet : http://yvon-lautaydac.monpetitediteur.com
Je voudrais dédier ce premier ouvrage à tous ceux, parents et amis qui m’ont encouragé à publier mes mémoires.
« Si pénible puisse-t-elle parfois se révéler, nulle vérité ne devrait être tenue indéfiniment secrète. De même, ne laisser aucun témoignage de son propre passé à sa descendance, revient à la priver d’un bien précieux. » YL
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant