Réflexions par accident

De
Publié par

Au travers de l'écrit, nous nous parlons, nous nous expliquons dans notre pratique. Nous pouvons, alors, décrire les choix qui parfois n'auront aucun sens sur le moment mais qui au final, aboutissent à quelque chose de merveilleux: "Une relation". Que celle-ci soit parlée, avec des échanges libres offerts par la possibilité du langage, ou bien écrite, par les mots que nous écrivons parfois sans buts précis, nous construisons malgré tout, des relations qui humanisent chacun d'entre nous. Au travers d'expériences avec des personnes en souffrance, nous nous construisons par cet échange de sentiments, qu'ils soient de haine ou d'amour. Vous allez rentrer dans l'esprit d'un malade fibromyalgique et sous l'emprise d'un état de stress post traumatique, deux témoignages en un...
Publié le : mercredi 28 mai 2014
Lecture(s) : 46
Source : http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342023695
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782342023695
Nombre de pages : 130
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Mathieu Mangenot RÉFLEXIONS PAR ACCIDENT… Voyage au cœur des réflexions quotidiennes sur mes relations à l’autre : ma thérapie par les mots
Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France IDDN.FR.010.0119638.000.R.P.2014.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication par Mon Petit Éditeur en 2014
« Jetiens tout d’abord à dédier cet ouvrage à toutes les personnes ayant permis la construction d’un futur travailleur social (collègues de travail, éducateurs Pjj et autres, jeunes de la classe relais et du collège, les fibros’etc). je tiens à remercier tout particulièrement les cinq personnes qui m’ont permis de me découvrir dans ce domaine à savoir Adeline, Mouloud et Alain, au niveau professionnel et Marie Paule et Catherine, côté associatif. »
Avant-propos Dans une société «médiatico-technologique »,il me paraît important de pouvoir restituer dans un ouvrage, des situations réelles et parfois troublantes. Au travers de l’écrit, nous nous parlons, nous nous expliquons dans notre pratique. Nous pouvons, alors, décrire les choix qui parfois n’auront aucun sens sur le moment mais qui au final, aboutissent à quelque chose de merveilleux : « Une relation ».Que celle-ci soit parlée, avec des échanges libres offerts par la possibilité du langage, ou bien écrite, par les mots que nous écrivons parfois sans buts précis, nous construisons malgré tout, des relations qui humanisent chacun d’entre nous. Au travers d’expériences avec des personnes en souffrance, que celle-ci soit physique (pour les fibros’) ou psycho-sociale, nous nous construisons par cet échange de sentiments, qu’ils soient de haine ou d’amour. Dans cet ouvrage, vous aurez l’occasion de voir, l’action d’un AED (Assistant d’éducation) au travail avec de jeunes adolescents puis celle d’un bénévole au service de personnes souffrantes encore incomprises du monde extérieur. Vous pourrez voir à travers ce récit «autobiographique »(écrit à l’occasion d’un accident de travail, suite à une confrontation avec la haine que je détaillerais plus loin…) ayant des éléments empruntés à d’autres ouvrages abordant les sujets de « l’éducation », quelles sont les difficultés et les enrichissements de ces deux « métiers ».
7
Introduction Dans notre société moderne, technique, informatisée et où le travail semble prédominer sur tout le reste, sentiments et autres personnalités, nous nous retrouvons tous dans certaines situations complexes pour lesquelles nous nous posons un certain nombre de questions du type : « Ai-jebien réagi? N’en ai-je pas trop fait? Qu’aurai-je dû faire pour que la situation ne s’emballe pas? Devrais-je me recentrer dès maintenant sur mon travail ? Etc… » Je décrirais en plusieurs parties, les différents éléments composants la relation face à telle situation; Pourquoi réagissons-nous de telle manière et pas d’une autre ? Pourquoi pouvons-nous parler de changementdurant une vie entière? Pourquoi et comment certains, malgré une situation plus qu’énervante ou au contraire bien heureuse et remplie de joie, voient en eux la possibilité d’éprouver un sentiment «contraire »face à cette situation? Qu’est-ce qui peut faire dans ce modèle de personnalité, qu’on arrive à passer ou non à autre chose ? Comment le « transfert » (terme issu de la psychanalyse) agit-il dans beaucoup de circonstances relationnelles si ce n’est toutes ? Pour répondre à ces questions concernant le «transfert »,je m’appuierais sur des ouvrages de 1 J. ROUZEL , parlant spécifiquement de l’éducation spécialisée,
1  Aprèsavoir exercé de nombreuses années comme éducateur spécialisé, Joseph Rouzel est aujourd’hui psychanalyste en cabinet et formateur. 9
RÉFLEXIONS PAR ACCIDENT…
du travail quotidien des éducateurs ainsi que de la position du transfert dans la relation éducative. Pourquoi avons-nous telles perceptions (erronée ou non) devant telle ou telle mise en situation, aussi particulière soit-elle ? Pour toutes ces questions parmi tant d’autres, j’essayerai de mon «jeune »niveau d’observation et de réflexion, d’en apporter certaines réponses qui bien entendues ne s’avèreront être qu’une vérité parmi d’autres, celle-ci sera la mienne. Ces réponses seront purement personnelles, munies d’une réflexion propre à mes expériences qu’évidemment ne correspondront à tout le monde. Celle-ci, chacun est en droit de mener la sienne ou de décider de faire un essai et de mettre en application cette vision qui m’est propre et que je vais vous exposer à travers ces écrits. Savoir se remettre en question, c’est pour moi, avant tout, savoir pourquoi et comment ai-je pu réagir de telle manière et pas d’une autre? Pourquoi suis-je troublé par de telles paroles ou situations? Mon émotion du moment aura-t-elle une répercussion sur le futur? Mon passé m’expose-t-il à des sentiments ou des émotions particulières et construisons-nous des images (ou des barrières visuelles) pour le monde extérieur sans pour autant présenter une quelconque maladie psychiatrique ou psychologique grave mise dans les cases bien connues des dits «troubles » :comportement, personnalité, trouble émotionnel, et bien d’autres en bien des termes médicaux divers, présentant une palette riche et exposant chacun à l’étude de sa personnalité… En première partie, je vous exposerais l’état et l’histoire dans lesquels je me situe actuellement, au moment d’écrire ces nombreuses lignes et pourquoi j’ai été amené à «rédiger »tout cela.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant