Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Trois ans avec Derrida

De
249 pages
En août 2007, le projet d’écrire la biographie de Jacques Derrida s’est imposé à moi comme une évidence. J’avais eu la chance de le connaître un peu ; je n’avais jamais cessé de le lire.
Pendant trois ans, j’ai consacré l’essentiel de mon temps à cette recherche, avec une constante passion. Je suis le premier à avoir pu explorer l’immense archive accumulée par Derrida tout au long de sa vie. J’ai retrouvé des milliers de lettres dispersées à travers le monde, rencontré plus de cent témoins, souvent bienveillants, quelquefois réticents. Derrida occupait ma vie, s’insinuant jusque dans mes rêves.
Parallèlement, dans de minuscules carnets, j’ai consigné les étapes de cette quête de plus en plus obsessionnelle : les rendez-vous et les lectures, les découvertes et les fausses pistes, les réflexions et les doutes. Trois ans avec Derrida est le journal de cette aventure, en même temps qu’un éloge de ce genre souvent mal aimé qu’est la biographie.
Couverture : Arnaud Février © Flammarion
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Trois ans avec Derrida
Autres ouvrages de Benoît Peeters (extraits)
Omnibus, roman, Minuit, 1976, Les Impressions Nouvelles, 2001. La Bibliothèque de Villers, roman, Robert Laffont, 1980 (épuisé). Les Cités obscures, bandes dessinées (en collaboration avec François Schuiten), 16 volumes parus, Casterman, 19832010. Le Monde d’Hergé, monographie, Casterman, 1983. Le Mauvais Œil, récit photographique (en collaboration avec MarieFrançoise Plissart), Minuit, 1986. Love Hotel, bande dessinée (en collaboration avec Frédéric Boilet), Casterman, 1993 ; Ego comme X, 2005. Tokyo est mon jardin, bande dessinée (en collaboration avec Frédé ric Boilet), Casterman, 1997. Demitour, bande dessinée (en collaboration avec Frédéric Boilet), Dupuis, 1997. Entretiens avec Alain RobbeGrillet, DVD vidéo, Les Impressions Nouvelles, 2001. Hergé, fils de Tintin, biographie, Flammarion, 2002. Le Transpatagonien, roman (en collaboration avec Raoul Ruiz), Les Impressions Nouvelles, 2002. Lire la bande dessinée, essai, Flammarion, 2003. Nous est un autre, enquête sur les duos d’écrivains, essai (en collabo ration avec Michel Lafon), Flammarion, 2006. Villes enfuies, récits et fragments, Les Impressions Nouvelles, 2007. Lire Tintin, les bijoux ravis, essai, Les Impressions Nouvelles, 2007. Écrire l’image. Un itinéraire, essai, Les Impressions Nouvelles, 2008. Chris Ware, la bande dessinée réinventée, essai (en collaboration avec Jacques Samson), Les Impressions Nouvelles, 2010. Derrida, biographie, Flammarion, 2010.
Plus d’informations sur : www.derridalabiographie.com www.benoitpeeters.net
Benoît Peeters
TROIS ANS AVEC DERRIDA
Les carnets d’un biographe
Flammarion
w w w.centrenationaldulivre.fr © Flammarion, 2010. ISBN : 9782081346413
À Valérie, qui l’a vécu au quotidien.
En août 2007, je me suis lancé dans l’écriture d’une biographie de Jacques Derrida. Pendant trois ans, j’ai consacré l’essentiel de mon temps à ce projet, avec une constante passion. Parallèlement, dans de minuscules carnets, j’ai consigné les étapes de cette recherche : les rendezvous et les lectures, les découvertes et les fausses pistes, les réflexions et les doutes que faisait naître ce travail. Cela pourrait être le journal d’un voyage ou du tournage d’un film, d’un deuil ou d’une campagne électorale ; ou le carnet d’enquête d’un sociologue. Chronique d’une expérience, ce livre s’est écrit comme de luimême, sans que je sache où il me conduirait. Il m’a accompagné de la première idée à la rédaction des derniers chapitres ; il pourrait se prolonger bien audelà. Ce n’est pas un journal intime : presque rien ne transparaît dans ces pages du reste de ma vie, ou même de mes autres travaux. Bien qu’ils puissent se lire de manière tout à fait indépen dante, cesCarnets d’un biographeaccompagnentDerrida qui paraît au même moment chez le même éditeur. J’ai
9
voulu que les deux ouvrages ne se recoupent pas. Lorsque j’évoque les rencontres avec les témoins, le contenu même des entretiens n’intervient que de manière très allusive. Ce sont mes impressions que je livre, les àcôtés de la conversation, les fréquents effets d’aprèscoup. Ce qui se dessine peu à peu, pendant cesTrois ans avec Derrida, c’est le lien intense et étrange qui s’établit entre le biographe et son sujet.