le pari de partir

De
Publié par

Je désire, par cet écrit, démystifier la diabolisation de l'émigration. Ainsi, à travers des récits d'expatriation, j'essaie de transmettre le goût de partir sous d'autres cieux en quête d'une meilleure vie. Traditionnellement, cette mutation porte une image négative qui relève de la fuite de ses responsabilités et de ses racines. Par mon manuscrit, je m'évertue à montrer la sclérose d'une sédentarisation et les bienfaits d'une renaissance en terre étrangère. Cependant, je m'attache à une certaine objectivité, en considérant les avantages et les inconvénients de la stabilité et de la mouvance. Les deux modes de vie apparaissent complémentaires en toute cohérence. La stabilité s'avère nécessaire à la réalisation d'un projet, d'une histoire personnelletant qu'il ne s'enlise pas dans l'habitude régressive. En complément, le départ implique une adaptation à d'autres cultures, d'autres êtres, d'autres coutumes qui relève de l'ouverture à autrui, à l'inconnu, au plaisir de découvrir. Ce changement doit s'inscrire dans une logique cohérente de vie et non une rupture brutale. Sinon, l'échec guette l'émigré, par un retour à ses origines. Généralement, une émigration réussie s'accompagne de curiosité, de plaisir de vivre, de désir d'aimer, de comprendre, d'apprendre, de faire reculer les barrières de l'ignorance et des clichés, d'abolir la discrimination sous toutes ses formes. Elle s'ancre dans une dynamique évolutive universelle, tendant vers la paix mondiale.
Publié le : jeudi 23 février 2012
Lecture(s) : 244
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 217
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

le pari de partir

de christiancha

Le Pari de partir

de Societe-Des-Ecrivains

La Plage Rouge

de dedicaces

le pari de partir

de christiancha