//img.uscri.be/pth/c96a1e15f104088970a92b376688426e9cfca047
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Crise de la modernité et modernité en crise

De
212 pages
Rouhollah Hosseini a choisi deux auteurs, Albert Camus et Sadegh Hedayat, pour illustrer les relations entre modernité et crise. Il tente de discerner chez ces deux hommes ce qui les rapproche dans leur commune recherche d'un sens à la vie, à l'homme et au monde. Comment mettre la vie en mesure de nier le gouffre dont elle ne cesse de s'extraire, même si elle doit s'y abîmer quelque jour ? C'est ce à quoi les deux écrivains se sont employés. L'auteur met d'autant mieux en lumière leurs convergences qu'il sait voir ce par quoi ils diffèrent. Aussi son étude n'est-elle pas seulement comparative, mais selon ses propres termes "contrastive".
Voir plus Voir moins
Seyyed Rouhollah HOSSEINI
CRISE DE LA MODERNITÉ ET MODERNITÉ EN CRISE
Étude contrastive de l’œuvre d’Albert Camuset de celle deSadegh Hedayat
Préface de Pierre Lafrance
CrIsE dE la mOdErNITé ET mOdErNITé EN crIsE ÉTudE cONTrasTIvE dE l’œuvrE d’AlbErT Camus ET dE cEllE dE SadEgh HEdayaT
ColleCtion l’iran en transition
Dirigée par Ata Ayati
lES dERNIèRES pàRuTIONS CHRISTOPHEBALAŸ,La crîse de la conscîence îranîenne. Hîstoîre de la prose persane moderne (1800-1980).2017. FARIDESMAEELPOUR,La genèse du cînéma d’auteur îranîen :Ebrahîm Golestan. Préface de Serge Le Péron et postface de Jean Douchet, 2017. LÉLIAROUSSELET,Les États-Unîs et les négocîatîonsNégocîer l’atome. de l’accord sur le nucléaîre îranîen.ThermePréface de Clément et postface d’Annick Cizel, 2017. REZAROKOEE,L’Iran autrement. Des conf lîts phîlosophîques à l’îconophobîe,2017. CAROLMANN,De la burqa afghane à la hîjabîsta mondîalîsée. Une brève socîologîe du voîle afghan et ses încarnatîons dans le monde contemporaîn. Préface de Catherine Millet. 2017. e e PARVIZMOHEBBI,Les mots et les choses de l’Europe en persan(12 -15 sîècles. Le pays des Francs, pîerres précîeuses et ines, pîerrerîes, métaux, 2016. MOHAMMADALIMERATI,Lesmaqâmsancîens et les înstruments de la musîque kurde d’Iran et d’Irak.Préface de BarzanY. Mohamad, 2016. ROUHOLLAHREZAPOUR,Le bîlînguîsme en néoténîe lînguîstîque. Aspects socîolînguîstîque et psycholînguîstîque du bîlîngue françaîs-persan2016.de Samir Bajric, . Préface CHAHABSARRAFIAN,Troîs igures de la poésîe francophîle persane.Eslâmî-e Nodouchane, Honarmandî et Nâderpour.Préfaces de Michèle Finck et Danielle Wieckowski, 2016. NASROLLAHNEJATBAKHSHE,fondementsoffensîf. Ses  Jîhâd théorîques d’après les théologîens shï‘îtes,2016.
SEyyEd ROuhOllah HoSSeini
CRISE DE LA MODERNITÉ
ET MODERNITÉ EN CRISE
ÉTudE cONTrasTIvE dE l’œuvrE d’AlbErT Camus ET dE cEllE dE SadEgh HEdayaT
PréfacE dE PIErrE LafraNcE
© L’HARMATTAN, 2017 5-7, rue de ’Écoe-Poytechnîque, 75005 Parîs http://www.edîtîons-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12639-5 EAN : 9782343126395
À toi qui ne pourras jamais lire ce livre
Remercîements
Je remercîe chaeureusement tous mes coègues de ’Unîversîté de Téhéran quî m’ont aîdé pendant ’éaboratîon de ce texte et notamment Madame e professeur Jaeh Kahnamouîpour et Monsîeur e docteur Esfandîar Esfandî. Mes remercîements vont égaement et partîcuîèrement à Monsîeur Ata Ayatî, dont es conseîs et e soutîen ont permîs a pubîcatîon de ce travaî. J’adresse un remercîement très spécîa à Monsîeur Pîerre Lafrance, pour avoîr accepté de préfacer cet ouvrage. Je tîens à remercîer enin ma chère épouse dont ’attentîon et es encouragements m’ont accompagné tout au ong des années de ’éaboratîon de ce travaî.
Préface
Que ’habîtude égare a raîson et que « cette vîeîe au pas mono-tone endorme a jeune îberté » seon e vers fameux, voîà quî est voontîers admîs. L’adage faît écho à ’înjonctîon catégorîque de Jean Jacques Rousseau : « on ne donnera d’autre habîtude à Émîe que de n’en avoîr aucune » et aussî à ’attraît procamé de Descartes pour « es ongues chaïnes de raîson dont usent es géomètres » esquees sont supposées conduîre à des vérîtés însoupçonnées. Contester ce quî n’est pas constaté maîs seuement admîs d’ordînaîre, questîonner a vaîdîté de toute croyance, pensée, technîque, goût, sensîbîîté reevant d’une tradîtîon, donc d’un faîsceau d’habîtudes coectîves, se déier même de a nature pour autant qu’ee pourraît n’être, comme e soupçonne Pasca, qu’une premîère habîtude, tout cea revîent à pourchasser toute îusîon, surtout sî ee est séduîsante et à ne retenîr de a réaîté que ce dont on s’est assuré. Cea procède d’une éémentaîre prudence : toute certîtude convenue et non acquîse expose es choîx à des conséquences împrévues, des « dé-convenues » des « més-aventures » dont pourraît naïtre e maheur. Au fondement de a îberté, c’est-à-dîre de ’aptîtude à répondre de ses propres actes, se trouveraît donc a ucîdîté. Seon cette même ogîque, a pensée humaîne devraît bannîr toute vîsîon que pourraît înspîrer une expérîence courante potentîeement trompeuse comme es « cyces perpétues » ou es aternances réguîères, autant de faîts observés sans être entîè-rement comprîs. De même, faut-î débusquer es mécanîsmes et