//img.uscri.be/pth/eea91d15b468250fd45f48e71ff5c23f42a0baa4
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Des garçons comme s'il en pleuvait

112 pages
Dans un laboratoire médical du Luxembourg, une jeune paumée passe des tests. Elle souhaite devenir mère porteuse pour un couple d'homosexuels stériles. Avec l'argent gagné, elle espère reprendre son premier enfant confié aux services de la Ddass. En parralèle un jeune homme vient lui aussi passer des tests. Ce qui devait rester anonyme ne l'est plus. Ils font connaissance comme ne l'autorise pas la loi, et va débuter entre eux une relation équivoque. En fait, ils "oeuvrent" pour le même couple.
Voir plus Voir moins
Christophe Petit
Des garçons comme s’il en pleuvait
Des garçons comme s’il en pleuvait
Collection « Théâtres » dirigée par Denis Pryen et Jérôme Martin Déjà parusBernard H. RONGIER, Dernières nouvelles de William S.,2014. Aurélie VAUTHRIN-LEDENT, C’est l’histoire de la famille de l’amour… non, c’est pas ça…,2014. Laura & Stéphane HURT, Quand Jésus rencontre Freud. Suivi de Vers un Temps,2014. Jean-Paul INISAN,Philo-Circus, Tragi-comédie en deux actes et un épilogue, 2014. Florent MEYER,Au sang !, 2013. Ghislaine BIZOT,Hors jeux, 2013. Maud TRIANON,Guerre parlée. Monologues de guerre, 2013. Elie VOLF,La longue vie du savant Eugène Chevreul (1786-1889). Entretiens Chevreul-Faraday et Chevreul-Nadar, 2013. Jacqueline ZINETTI,Le chien dans l’arbre, 2013. Bernard FAIDUTTI,Le Voyage d’Albert Speer dans sa prison, 2013.Michel CORNELIS,Manoir – saison 13, 2013. Jacqueline ZINETTI,Deux femmes pour l’éternité, 2013. Jean-Marie SIRGUE,Capitaine Le Jan, 2013. Daniel BOUKMAN,Liwa Lajan. L’argent roi. Adaptation en langue créole de Martinique du Plutus d’Aristophane, 2013. Bernard BACHELOT,L’Alibi. Un échec de Louis XIV en Algérie, 2013. Eve NUZZO,Fragments d'une petite comédienne de campagne suivi deOuf, 2013. Nicky ATTIKI,Le fils du psychiatre. Pièce en trois actes, 2013. Laurence HUARD,J’étais Comtesse en mon pays…, 2012 Claire CARLUT,Dans la grâce des Ténèbres, 2012. Moni GRÉGO,Un père pied-noir. Suivi de Hier, 2012 Stéphane PATRICE,L’île d’Arros, 2012. Bernard H. RONGIER,L’impromptu de San Lorenzo, 2012. Maud TRIANON,Humains, au travail !, 2012.
Christophe PetitDes garçons comme s’il en pleuvait
Du même auteur, aux éditions L’Harmattan : Vichy aux Antilles, 2011. © L’HARMATTAN, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02862-0 EAN : 9782343028620
Remerciements :Merci à Caroline Valmont, Emanuela Pacini, Sandrine Lenoir, Florence Mathoux, Laure Mistral et au docteur Caroline Suberbielle pour leurs conseils et leurs lectures. Merci à Paul Verlaine, Arthur Rimbaud et Charles Baudelaire d'avoir transformé leurs maux en mots divins.«On aime sa mère presque sans le savoir, sans le sentir, car cela est naturel comme de vivre ; et on ne s'aperçoit de toute la profondeur des racines de cet amour qu'au moment de la séparation dernière. Aucune autre affection n'est comparable à celle-là, car toutes les autres sont de rencontre, et celle-là est de naissance (…) celle-là vit depuis notre premier jour dans notre sang même.»Fort comme la mort,Guy de Maupassant.
 LES PERSONNAGES : ELLE :Jeune femme célibataire. De l’humour par désespoir. Elle a un garçon de trois ans placé en famille d'accueil. Sans emploi, sans qualification. Vit à Charleville-Mézières. Ironique, n’aime pas spécialement la vie. Déprimée. Elle croit aux fantômes. Parle à Dieu quand elle est seule. LUI :Jeune homme célibataire. Peu d’humour. Orphelin de père. A eu un bac « économie ».  Actif, lent d’esprit, généreux, franc.  Petit fonctionnaire à la mairie de Paris. Fantaisiste. Quand il est seul, parle aux objets. Aime la vie, soumis, cartésien, faussement modeste. Il a un garçon de cinq ans dont la mère est repartie au Chili. NOTE AUX ACTEURS :Cette pièce a été écrite d'abord pour être lue. Donc l'auteur n'a pas abusé des contractions habituelles du langage parlé qui rendent la lecture difficile. Votre travail consistant à être le plus « naturel » possible, vous éliderez tout ce qui vous semblera opportun.
9