Deux éclipses en l'espace de quinze jours . La première de lune horizontale le 16 de juin. La seconde de soleil le 2 de juillet, supputées... par le P. Jacques Grandamy,...

De
Publié par

[s.n.] (Paris). 1666. 2 parties en 1 vol. (15-[1]-19 p.) : ill. ; in-4.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Publié le : vendredi 1 janvier 1666
Lecture(s) : 8
Source : BnF/Gallica
Nombre de pages : 35
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

v
DEVX
ECLIPSES
EN L'ESPACE DE ÇVINZE
I O V R S.
La première de Lune Horizontale le 16. de Iuiru
La feconde de Soleil le t. de Iuillcc;
Supputées fuiuant les Tables oAJtrommiques de
Kepler, du P. de 7J1/1y» eS du T. Rjccioli.
la Compagnie
de lesv s. pagni-c:
A PARIS,
M. DC. LXVI.
Quanam mione cum filis exortu njmbra hebetatrix fab
terra ejje debeat, fcmel iam accident, vt in occafu Luna <&-
fieeret, vtroque fuper terram confpicuo fidere, Nam 'Vt duo-
decim diebus ufmmque ftdus quarcretur, Ø nojiro auo ac-
cidit, Impeutoribm yejpafianis, Patre tertium, ftlio iterum
£ onfulibjts.
Plinius Hifton<c Naturalis lib. z. c. 13.
PREFACE
Lib. 2;
Cap. If» ,
L t N E dans fon Hiftoire naturelle fait deux remarques cu.
rieufes fur quelques Eclipfes, qu'il dit -eftre arriuées de Ton
temps , & qui peuueut embarafTer des cfprits, qui n'ont
qu'vne mediocre connoiflance de l'Agronomie.
L vne eft qu'il prerend qu'an a oblerue deux Lcliples en douze iours.
& l'autre qu'on a yeu la Lune Eclipfée en fon couchant, lors que le So-
leil commencoit des-ja à paroiftre fur l'horizon.
Il eft certain que la première de ces obferuations eft entièrement faut-
fe, & qu'elle ne fçauroit cftre reccue que par des ignorants. Car il
eft naturellement impoffible, que le Soleil & la Lune a.pres leur con-
jonction, ou leur oppofition Ce trouuent dans l'vn de ces deux points,
qu'après vne demie reuolution de leur mounement; ce qui ne fe fait
qu'en quatorze iours dix huit heures. Mais l'on voit fouuent de ces
fortes de méprifes dans l'Hiftolre , & l'on ne peut douter que lare-
marque de Pline nc:foit de cette nature, comme tous les, xcaulzg ea
demeurent d'accord.
Pour l'autre obferuation, elle eft raifonnable ; & il fe peut faire qu'à
lors que le Soleil fe leue , la Lune eftant des-ja couchée véritablement,
& engagée dans l'ombre de la terre , elle paroifTe neantmoins fur l'ho-
rifon, à caufe des vapeurs qui la grofliflent fouuent à la veuë, & qui
l'eleuent en apparence audeffus du lieu ou elle cft, par le moyen des
réfractions des rayons de la veuc.
Zucchit» p,
i. Philof.
opt. c. 10.
fca. a.
C'eft ce qui peur arriuer mefme quelquesfois au Soleil. Car fi l'air
eft chargé de vapeurs vn peu groflîeres, nous le voyons le matin quel-
qu.e temps auant qu'il foit leué; & le [oir apres qu'il s'cil des-ja caché
fous noftre horizon. En effet nous de pcrfonnes dignes de foy,
que faifantvoyage fur la Mer ? ou la veuë peut s'eftendre fans obftaclc,
les vapeurs s'eftant éleuées apres le coucher du Soleil, on Tauoit
Yea fe lcncr fcnfibtement tout d'vn coup, & difparoiftre quelque temps
apres pour vne fécondé fois. Ceux qui n'entendent pas les loix de la
Icfraaion, s'eftonnent de ces miracles de nature ; mais ceux qui les
fçauent les reconnoiffent comme les ouurages d'vne fageffe infinie, 8c
ils s'excitent par la a louer l'autheur de ces merueilles.
- Ainfi il n cft pas difficile de refpondre à la queftion que les Hollan-
dois propoferent à toute l'E urope, il y a 50. ou 60. ans ; C'eft à fçauoir
fi le folftice d'h yuer eftoit iuftement fixé au 2.1. de Décembre , comme
on l'auoit creu iufques alors, Car après l'auoir perdu le 4. de Nouem-
bre l'an 1596. dans leur voyage du Septentrion, à la nouuelle Zemble ils
l'au oient reucule 14. de Ianuier fuiuant, 17 ou 18. iours pluftoft qu'ils
ne l'attendoient. Cela ne pouuoit venir que des vapeurs, qui s'eftant
éleuees futla fin de DccembrçjSç le commencement de Ianuier, dans ces
4 PREFACE.
régions Septentnonalesaux approches du Soleil, le firent paroiftre fur
l'horizon lors qu'il eftoit encore véritablement audeflous : ce qui con-
tinua l'efpace de plufieurs iours, parce qu'il ne s'en elolgneit que fort
peu à Ton Midy, acauie de la grande obliquité de la fphere en ces païs-là.
Il ne faut donc pas s'eftonner que le Soleil & la Lune fe trouuant en
ôppofition fous la ligne horizontalle, fc voyent quelquesfois lors qu'ils
ne deuroient pas paroiftre l'vn ou l' autre de ces deux Aftres, ou peut-
<fcre tous les deux enfemble eftant fous noftre hemifphere.
Auffi fi l'air y eft difpofé, l'Eclipfe de Lune que nous attendons le 16:
deluin iuftifira cette obferuation. Car eftant horizontalle à Con leuer
clle fera des-ja directement oppofée au Soleil,, & obfcurcie de l'ombre
de la terre, quo y qu'il doiue encore demeurer quelque temps auec elle-
fur noftre horizon.
La figure fuiuante reprefente la chofe fi clairement qu'il ne faut point
d'autre explication, & la feule veuë la rend plus fcnfible que: tous les
difeours ne fçauroient raire.
Mais il ne faut pas s'oublier de dire qu'il s'eft coulé vne faute dans le
pacage de Pline. Car il eft certain qu'il eft corrompu, en ce qu'il met
le troifiéme eonfulat de Vefpafien auec le fécond de fon fils, puis que
1 Hiftoire Romaine nous afleure, & que tous les doébes aduouent que
fon quatrième eonfulat arriua la mefme année que le deuxième de Tite,.
J'an 7%. de Noftre Seigneur.
Enfin j'adioufte pour confirmer la vérité des Eclipfes horizontalles que
le 21. de Fevrier de la mefme année, l'on en vit a Rome vne grande de
Lune au leuer du Soleil ces deux Aftres paroilfant en mefme temps fur
l'horizon; ce qui me fait croire que c'cftla mefme dont parle cet Au..
theur dans le Liure que i'ay cité.
MERGITVR.
CALCVÊ
5
CALCVL DE L'ECLIPSE DE LVN E
qui doit paroijlre \ti6. iour de luïn 1666. fumant les Tables
Rodolpbines fubfidiaïres de Kepler,
Réduites au Méridien de Paris. 1
Le temps & le lieu duquel fefer4 FEcltpfe.
Iours. Heures. Il
La Moyenne Nouuelle Lun. le 1' il. II. II. 49. de May.
Adiouftez pour la demie Lun~ l, 14. 18. 11. Z-
La Moyenne Plene Lun. le ^6# t~. f*- --
Apres Midy fuiuant le lieu des Ta.
bles, complet le 16. 5U deluin.
Et adiouftant aux lieux ou fe garde ,
la Reformât, du Calendrier 10* O. o. o.
*
Le is. complet, & courant le 16+ 16. 35. jl. de Iuin.
Le temps de l'Apogée du Soi- 18. 1. , 16. 11, de Juin.
Le lieu de l'Apogée du Sol. 1 3. 6
5 Z5 _9
L'interualle de l'Apogée du Sol. a
la Plene Lun. Moyenne. H' ~2" 3~'
Le mouuement du.Sol. refpondant! l'
à cet' interualle c~ pour le
~buArairc au lieu de l'Apo-
gee. 10. - ~1. 18.
Le i. lieu du Sol. en la Moyenne: 11
Plene Lune. t. - 2.u.. o. 7*
LeLlieuddombre oppose auSol. 8. o. 7* **
or- Signe Degré ----
6 Le temps & le lieu auquel fe fera f tchpfe.
---~-----~.-.1..-. r ~--.. A
lours Heu. **"
Le temps de l'Apogée de la Lun. le II# "iO
Le temps de Apogee e a un. e Il. 21. 10. ~,
Le temcompplet le 17. 2.7. Je Iuillet.
ne, cpomplet le 3 deïmMet.
l'Interualle 8. 5. 41. 17.
Le mouuement de la Lun. répon-
pondant à cet' interualle pour 3. 12.. 3c. a.
eftre fouftrair au lieu de 1 Apo-
gée
Le lieu de l'Apogée de la Lun. o. 13. 3. ZO. y
Le premier lieu de la Lun. 9. o. 18. 17. p
Le premier lieu de l'ombre g. 2.6. o. 7. f»
Premiere diftance entre l'ombre
& la Lun. o. 4. iS. to.
Le temps conuenable à cette di-
ftance pour le fouftraire à la
Moyenne plene Lun. O. g 35. 10.
La Moyenne PleneLun. courant le 16. 16. 33., M
de Inin.
-~ g 1
La varpayrèe s pMleinde y. Lun. courant le j~~ 7- 58. 31. *U*n*
apres Mldy.
Premiere correction pour le Sol.
à fouftraire du lieu de l'ombre 2.0: 28.
Second lieu de l'ombre Q o. ZJ. 39., 39. -H
Première correction pour la Lun.
à fouftraire du 1. lieu de la Lun. 4. 46. 44. I
Second lieu de la Lun. * zç, a t. -, **
Seconde diftance entre l'ombre &
la Lun. I. J4.
Le temps conuenable, a cette di-
ftance pour eftre encore fou-
firait a la plene Lun. 3. 41,
Signe Degré
Le lieu rù le temps de ÏEcltj}[c. y
Iours. Heu! ¡..
Le temps de la vraye plene Lûfi. l6. 7e 14. :i, ; de Iuin.
corrige
parfaite du tem i 0- ;
Poiul r l'Equation parfaite du temps o. 0 ZO~ ¡ ;
il Y faut adiouftet '., 2.0.-;:,- o.
Et p:trtant le, temps de la vr~y~ 1 .,. --;' '-,',~ ..:"
plcne Lun. parfal[erne~t.comge -
Tabjégai lé fera au Mcudien des 6. - S' ~: 14. }0.
courant le 14- 3°.
: luili~
Et aux Meridiens ou Ce garde la 6. S.
reformation duCalendIier le 1°.:. ï~'
après Midy.
: t'
Au Meridien de Paris plus occi-
dental de 4'0. fuiuant les T&~s , .,
; de Kepler courant le ,"1 7' 3~' 50- Iuin.
après Midy.
ï.e.vray lieu de la plene Lu. en cet- l'
te Eelipfe parfairemènt corrigé
eft au figne du Sagittaire' 8.. 2.j. 4J* 33. +*
Et la fécondé diftance d'enrre l'om-
bre &la Lun. dei. 54 ne chan-
ge point feniîblemeac le lieu de
Toppoficioii,
f Signé' * Dég. f >
- --.,: 'P -- --- ---
Latitude de la Lun. en fEclipft.
Le lieu du Nœud Septentrional 3~ ).. < H. ¡ 1
Mouuement de Latitude j. jpè ,4 r. ? 17. 1
1 $6. 2.,.
Latitude Septentriona l e 1.9.
La grandeur de l Echpfe.
~--._-_---- -- - --------. ------:-----~
Demidiametre du Soleil. o. O. IJ» O.
Demidiam^trede laLunie O. Q. iy. , 50
JDemidiamctre de l'ombre 0. o. 47. 30.
, Signe Deg.
- La grandeur de l'Sdipfe.
lours. Heu. il
Somme desDemidiametres de l'om- -
bre & de la Lun. 6'3. 20.
Doitz Eclipfez 2. 3-7. l'.
La durée de l'Echoie.
Le mounement horaire de la Lun. 3L o.
Scrupules de la demie durée 172.8.
'La demie durée JJ. 4^.
La durée enciere H. 1. lI. 3 o.
Le temps de iEclipfe à Paris le J6. de Iuin le Aiercredy
d'après la Pentecejle.
H.
Le commcncc=nr ( 6. IF
Le commencement j • r •
Le milie» 5 7* J4ê après
La fih- ? 84 30. 3~. Midy.
5- t..
CAlCVL
9
c
CALCVL DE LA MESME ECLIPSE DE
Lune fuiuant les Tables du P. de Billy.
1
Au Méridien de Paris.
:= Le lieu & le temps de l"Eclipje. -
~- Iours. Heu. •' - 11
Moyenne plene Lun. le 7. J 5. 43. 38. de Juin
apres Midy.
L'Anomalie du Sol. II. 18. 46, 18.
Profthapherefe du Sol. Adied. 2. j. 5.
L'Anomalie de la Lun. 8. 13. 2,4. 3f.'
Profthapherefe de la Lun. Adiedt. 4* 48. i0*
Diftance de la Lun. & de l'ombre. • 2.5. 15.
Temps Profthapheretique Soubft. S. 42.. JI,.
La vraye plene Lun. mais non en- 1
core exacte apres M.dy. 6. 7. 26. de luin
Aux lieux ou fe garde la reforma-
tion du Calendrier 16. 7* J. 2.6.
Le Calcul reïteré pour ce temps-la.
L'Anomalie du Sol. egallée il. j8. - 24. 51. )(
Profthapherefe Adiedt. 23. 48.
L'Anomalie de la Lun. egallée 8. 8. 40. 19. +*
Profthapherefe Adiett. 4. 40. 55.
Diftance de la Lun. & de l'ombre 4. 17. 7.
Temps Prefthaph. Souft. 8. 2.6. 12..
Sign. £ >eg. I
10 -, Le lieu -- M le temps de lEclipfè.
Iours. Heu. '1
La vraye p l ene Lun. plus exa de
L~vraye plene Lun. plus ex~c 6. -' de luin
Et I~trefex~e. 7. 1(1. 5°.
Aux lieux ou fe garde la reform. 1~. 7. 6. TO
apres MId y.
Le lieu de l'ombre tres-exaft. 1 8. 1. r. 32. 40.
Le lieu de la Lun. tres-exad 8. 2J, 32. 40.
La parfaite plcne Lun. egalléc ) 6. ~J' l8. ly Iuin.
La grandeur de r Eclipje,
Le vray mouuement de latitude de J. )9. 41.. ~f.
la Lun.
La vraye latitude Septentrionale jj. jj.
Somme des Demidiametres de la
Lun, & de l'ombre. 6$-. 15. }
Doits Eclipsez. 4' 2. t 49841
La durée de i'Echpje. -
Le mouuement horaire de la Lun. 31.. j
Le quarre de la fomme des Demi-
diametres 6'5. 1'15. lfj 17115. j
Le quarré de la latitude de la Lun. .: :
- 5'5. i"5. 101952.49.
La différence des quarrez. 5131976.
Sa racine quarree. 2265
, d l'E 1" r H'
La demie durée de leclipfe 1. l'y.
Totale durée 2.. 24. 58. 1
S" D
Sign. Deg.
L'SdipJê Je fera à Paris le 16. de Juin. U
H."
Le commencement l. 6. r. r {. ç
Le milieu 5 7. 18. 2.3.
•s /* aPrcs
f s. \Midy.
La fin 8. 30. 52. Midy.'
32
CALCFL DE L'ECLITSE DE LPNE
Jîtiuant les Tables du P. RicCloli.
Reduites au Meridien de Paris.
Iours. Heu. ['
La Moyenne NouueUe L un. ~0. i~. 8. May
Adiouftez pour la demie Lun, 14. 18. 12. 2..
La Moyenne Plene Lun. complet 10. luin-
le 6. 14. 33. 10, Iuin-
Aux lieux ou la reforme du Calen-
drier fe garde adiouftez 10.. O. O. O.
Au Meridien des Tables telle 1 G-'~
queA Boulogne en Italie , IO*
Equation de ce temps a adioufter I. 4.7.
La Moyenne plene Lun. egalée 16. *4• 34' 57, luin:
après Midy, complet le
Le lieu Moyen du Soleil z. 25. 26. J3. - II
L'Anomalie fimple du Soleil" - 6. 16. 50. 44'
Equation à adiout1:er 31.sE.
Le vray lieu du Soleil t. *5' ., 59* JI. n
Le centre de l'ombre oppofé au Sol. 8. 2). 59. 51. -H
Le lieu Moyen de la Lun. 8. Z4. 34. 16. 44
L'Anomalie fimple de la Lun. 8. lj. o. 10.
Equation à adioufter 4. 4.7V 56.
Le vray lieu de la Lun. S. 29. 2.2.. 2.. 44
L'Anomalie de la Lun. egalée 8. 17. 47.
Sign. î>egr. '* (
La

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.