Discours prononcé en l'église Saint-Vincent-de-Paul de Paris, le... 5 juin 1866, à l'occasion du double mariage de MM. J.-A. Barral et Georges Barral avec Mme Vve Marie-Thérèse Savalle et Mlle Mathilde Savalle, par l'abbé J. Montéra,...

De
Publié par

C. Delagrave (Paris). 1867. In-8° , 14 p..
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Publié le : mardi 1 janvier 1867
Lecture(s) : 16
Source : BnF/Gallica
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 15
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

- DISCOURS
PRONONCÉ EN L'ÉGLISE SAINT-VINCENT - DE- PAUL DE PARIS
Le mardi 5 juin 1866
A L'OCCASION DU DOUBLE MARIAGE DE lM. J.-A. BARRAL et GEORGES BARRAL
AVEC
Dm. Y" MARIE-THÉRÈSE SAVALLE et Mlle IIATHILDE SAVALLB
PAR
L'ABBÉ J. MONTÉRA
CHANOINE DU CHAPITRE IMPÉRIAL DE SAINT-DENIS
ASSISTÉ
DE L'ABBÉ V. HUGON
Chanoine du Chapitre impérial de Saint-Denis
Ancien aumônier des condamnés
PARIS
CH. DELAGRAVE ET CIR, LIBRAIRES-ÉDITEURS
78, RUE DES ÉCOLES, 78.
1867
DISCOURS
PRONONCÉ EN L'ÉGLISE SAINT VIIMWT-DE-PAUL DE PARIS
LE MARDI 5 JUIN 1866
DISCOURS
PRONONCÉ EN L'ÉGLISE SAINT-VINCENT-DE-PAUL DE PARIS -
Le Mardi 5 Juin 1866
,r tA \,'ictsJ(" DOUBLE MARIAGE DE MM. J.-A. BARRAL et GEORGES BARRAL
,",. '-, ,
AVEC
- -- - -! VARIE-THERÈSE SAVALLE et MUE MATHILDE SAVALLE
-1 -- 1
PAR
L'ABBÉ J. MONTERA
CHANOINE DU CHAPITRE IMPÉRIAL DE SAINT-DENIS
t. cip - 1
PARIS
CH. DELAGRAVE ET C'E, LIBRAIRES-ÉDITEURS
78. RUE DES ÉCOLES, 78.
lu G 7
DISCOURS
PRONONCÉ EN L'ÉGLISE SAINT-VINCENT-DE-PAUL DE PARIS
LE MARDI 5 JUIN 1866
A l'occasion du double mariage de MM. J.-A. BARRAL et GEORGES BARRAL
A VJIC
M-1 Ve MARIE-THÉRÈSE SAVALLE et Mlle MATHILDE SAVALLE
ÉPOUX CHRÉTIENS,
La mission que l'Église me donne aujourd'hui
est aussi douce que conforme à mes sentiments
pour vous. Elle veut que je ne vous adresse que
des paroles d'encouragement et d'espérance ; car,
par vous, elle voit s'unir, je pourrais dire se fu-
sionner dans son sein et sous ses auspices, deux
- 6 -
de ces familles de jour en jour plus rares qui
sont restées pures de la contagion du siècle et qui
ont su conserver intact le dépôt sacré des croyances,
les traditions des sentiments honnêtes, cette forte
discipline des habitudes et des goûts, cet esprit
d'ordre, cet amour du travail qui sont la seule
source légitime du bien-être comme les seuls gar-
diens incorruptibles des bonnes mœurs.
Mes Enfants,. mon âge et mon affection me
permettent de vous appeler ainsi, pour marcher
sûrement dans la voie du devoir, vous n'aurez qu'à
prendre pour guides ceux-là même à qui vous de-
vez un culte de vénération et d'amour.
Dieu vous a fait cette grâce insigne de vous don-
ner, dans les chefs de vos familles, des modèles
accomplis de loyauté et d'honneur, et deux exem-
ples remarquables de ce que peuvent des intelli-
gences d'élite, quand elles sont secondées par des
volontés fortes et par la passion de l'étude.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.