ÉnigmeS

De
supposition
si un homme voyage à cheval sur une grande distance, dans un effort lucide et conscient d’annuler le temps et de revenir à cette époque où l’humanité ne pouvait faire autrement ;
si, tout à coup, par un effet de la lumière, du temps ou de la distance, il en arrive à un certain état de sérénité, tout en étant tout à fait conscient que cet état dépend de la vitesse ;
maintenant, si nous compliquons les choses et accordons à cet homme le moyen de s’élever au-dessus de la petitesse et du commun de sa condition pour voir le monde en surface ou dans son étendue ;
si, en poussant le raisonnement jusqu’à l’absurde, nous supposons que cet homme ait aussi le pouvoir de se téléporter jusqu’aux étoiles ou simplement dans le temps,
dans ces conditions optimales et dégagées de toutes contraintes, est-il possible de prévoir si le bleu du ciel en sera modifié, ou le vert des arbres dans ces forêts mystérieuses où il anticipait malgré lui tous ces déplacements ; et
en présumant que son voyage se passe bien, se souviendra-t-il des sensations partagées avec les animaux, des fleurs et du chant des oiseaux ou, sur sa peau, des mystères du vent qui efface toute chose ou de l’eau qui donne sa raison d’être à la soif ?
Publié le : lundi 2 juin 2014
Lecture(s) : 8
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782894238981
Nombre de pages : 52
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Herménégilde CHiasson
supposition
si un homme voyage à cheval sur une grande
distance, dans un effort lucide et conscient d’annuler
le temps et de revenir à cette époque où l’humanité
ne pouvait faire autrement ;
si, tout à coup, par un effet de la lumière, du
temps ou de la distance, il en arrive à un certain état
de sérénité, tout en étant tout à fait conscient que cet
état dépend de la vitesse
ÉnigmeS
autoportrait V ;
É
n
si, en poussant le raisonnement jusqu’à ’absurl de, i
g
nous supposons que cet homme ait aussi le pouvoir m
e
de se téléporter jusqu’aux étoiles ou simplement dans S
le temps,
dans ces conditions optimales et dégagées de
toutes contraintes, est-il possible de prévoir si le bleu
du ciel en sera modifié, ou le vert des arbres dans ces
forêts mystérieuses où il anticipait malgré lui tous ces
déplacements ; et
en présumant que son voyage se passe bien, se
souviendra-t-il des sensations partagées avec les
animaux, des fleurs et du chant des oiseaux ou, sur sa
peau, des mystères du vent qui efface toute chose ou
de l’eau qui donne sa raison d’être à la soif ?
Prise
deparole15,95
Récits
PdP_cEnigmeS_140515.indd 1 14-05-15 14:52
www.prisedeparole.ca
5,26 mm
Prise de parole
Herménégilde CHiasson
0,2071 poAncrées dans le Nouvel-Ontario, les Éditions Prise de parole appuient les
auteurs et les créateurs d’expression et de culture françaises au Canada, en
privilégiant des œuvres de facture contemporaine.
Éditions Prise de parole
C.P. 550, Sudbury (Ontario)
Canada P3E 4R2
www.prisedeparole.ca
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par
l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC), du programme
Développement des communautés de langue officielle de Patrimoine canadien, et du
Conseil des Arts du Canada pour nos activités d’édition. La maison d’édition
remercie également le Conseil des Arts de l’Ontario et la Ville du Grand
Sudbury de leur appui financier.
5. Énigmes.indd 2 14-05-16 13:34ÉnigmeS
5. Énigmes.indd 3 14-05-16 13:34Du même auteur
Poésie
Solstices, Sudbury, Éditions Prise de parole, 2009.
Béatitudes, Sudbury, Éole, 2007, prix Champlain.
Conversations, Sudbury, Éditions Prise de parole, « BCF », 2006 [1999], prix du
Gouverneur général.
Parcours, Moncton, Éditions Perce-Neige, 2005.
Répertoire, Trois-Rivières, Écrits des Forges / Chaillé-sous-les-Ormeaux (France),
Le dé bleu, 2003.
L’oiseau tatoué, Montréal, La courte échelle, 2003.
Émergences (réédition de Mourir à Scoudouc et Rapport sur l’état de mes illusions),
Ottawa, Éditions L’Interligne, « BCF », 2003 [1974] [1976].
Légendes, Québec, Éditions J’ai vu, 2000.
Actions, Montréal, Éditions Trait d’union, 2000.
Brunante, Montréal, Éditions XYZ, 2000, prix Éloizes.
Climats, Moncton, Éditions d’Acadie, 1996.
Miniatures, Mditions Perce-Neige, 1995, prix de poésie des Terrasses
Saint-Sulpice / Estuaire.
Vermeer, Moncton, Éditions Perce-Neige / Trois-Rivières, Écrits des Forges, 1992.
Existences, Merce-Neige / Tres, Éorges, 1991.
Vous, Moncton, Éditions d’Acadie, 1991, prix France-Acadie.
Prophéties, Moncton, Éditions Michel Henry, 1986.
Rapport sur l’état de mes illusions, Moncton, Éditions d’Acadie, 1976.
Mourir à Scoudouc, Moncton, Éditions d’Acadie, 1974.
Théâtre
Laurie ou la vie de galerie, Sudbury, Éditions Prise de parole, 2013 [2001].
Pierre, Hélène & Michael suivi de Cap Enragé, Sudbury, Éditions Prise de parole, 2012.
Avec Louis-Dominique Lavigne, Le cœur de la tempête, Sudbury, Éditions Prise de
parole, 2011.
Le Christ est apparu au Gun Club, Sudbury, Éditions Prise de parole, 2005.
Aliénor, Moncton, Éditions d’Acadie, 1998.
L’exil d’Alexa, Moncton, Éditions Perce-Neige, 1993.
En collaboration
L’événement Rimbaud, avec Gérald Leblanc et Claude Beausoleil, poésie, Moncton,
Éditions Perce-Neige / Trois-Rivières, Écrits des Forges, 1991.
Le tapis de Grand-Pré, avec Réjean Aucoin et Jean-Claude Tremblay, illustrateur,
Éditions pédagogiques de la Nouvelle-Écosse, 1986, prix France-Acadie.
L’antilivre, avec Jacques Savoie et Gilles Savoie, illustrateur, Moncton, Éditions
de l’étoile magannée, 1972.
5. Énigmes.indd 4 14-05-16 13:34Herménégilde CHiasson
ÉnigmeS
autoportrait V
Éditions Prise de parole
Sudbury 2014
5. Énigmes.indd 5 14-05-16 13:34Réalisation de la première de couverture : Olivier Lasser
Conception de la couverture et mise en pages d’après une idée originale de
Herménégilde Chiasson.
Tous droits de traduction, de reproduction
et d’adaptation réservés pour tous pays.
Imprimé au Canada.
Copyright © Ottawa, 2014
Diffusion au Canada : Dimedia
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada
Chiasson, Herménégilde, 1946-, auteur
Énigmes / Herménégilde Chiasson.
(Autoportrait)
Poèmes et écrits en prose. Publié en formats imprimé(s) et électronique(s).
ISBN 978-2-89423-920-9. – ISBN 978-2-89423-379-5 (pdf).
– ISBN 978-2-89423-898-1 (epub)
I. Titre. II. Collection : Chiasson, Herménégilde, 1946-.
Autoportrait.
PS8555.H465E65 2014 C841’.54 C2013-908621-8
C2013-908622-6
ISBN 978-2-89423-920-9 (Papier)
ISBN 978-2-89423-379-5 (PDF)
ISBN 978-2-89423-898-1 (ePub)
5. Énigmes.indd 6 14-05-16 13:34Étant donné la chute d’eau et le bec de gaz
Marcel Duchamp
Si au moins j’avais appris quelque chose
Denis Arcand, Les invasions barbares
5. Énigmes.indd 5 14-05-16 13:345. Énigmes.indd 6 14-05-16 13:34addition
si l’on soustrait
une nuit d’amour
que l’on multiplie par
la lune, les étoiles, la profondeur de l’Univers
divisée par
la lumière du matin qui s’étend sur toutes choses, sans
égard aux événements de la veille ou entretemps
multipliée par
le résultat plus ou moins tronqué de tous ces mots écrits
ou murmurés au téléphone ou autrement, cette timidité feinte
dans la voix et cet air d’arriver sur les lieux d’une quelconque
catastrophe imaginée ou provoquée par son seul visage, auquel
on additionne
les regards qui ne sont pas vraiment imputables, plus
les rires qu’il va falloir mettre sur le compte des pertes à
plus ou moins longue échéance, plus
cette manière de marcher, ce relâchement dans les
muscles des jambes qui produisait un effet difficile à comptabiliser
de manière définitive, plus
la bouche qui reste malgré tout une donnée ferme qu’il
est toujours possible de modifier, même au moyen d’une
amplitude dont on ne connaîtra jamais la courbe,
on obtient
une somme dont on ne se souviendra sans doute pas
plus longtemps que le temps nécessaire à l’opération, dont on dit
qu’elle demeure impossible à déchiffrer sinon dans le transfert
des mots.
7|
5. Énigmes.indd 7 14-05-16 13:34proposition
étant donné qu’il n’existe pas de prérequis au cri des
oiseaux, non plus que de contingentement en ce qui concerne le
nombre de personnes susceptibles d’en saisir les nuances, ni
approximation ni quota permettant de limiter ou de contenir
cette production parfois nébuleuse, bien que souvent nettement
et clairement agressive selon la saison ;
étant donné qu’il n’y a pas lieu de compter sur le
mouvement aléatoire des nuages pour établir un parcours précis
ou un contour élémentaire dans notre effort à mettre au point
une direction ou même parfois un agencement préliminaire,
comme on en voit dans les mouvements de population ;
étant donné que le bruit du vent dans les feuilles ne
saurait être évalué sur aucune autre échelle, encore moins sur
celle mise au point pour prévoir ou contrôler les tremblements
de terre ou les soubresauts du cœur aux prises avec les raisons de
la raison, si fondées soient-elles ;
étant donné qu’il est obligatoire de regarder ailleurs
pour quantifier les éléments d’une solution rarement imputable
au vide, à notre désarroi ou à notre confusion d’osciller sur place
au niveau des faits, et considérant par ailleurs que plusieurs de
ces idées ont fait leur temps ;
étant donné ce qui s’ensuit et ce qui s’en vient, l’on
estime qu’il est toujours essentiel de reprendre sur soi ou de faire
en sorte que la route demeure une dimension constante de notre
entreprise même si, comme ce fut si souvent le cas, il y a lieu de
revoir l’intensité des cris d’oiseaux et la résistance des pierres.
8 |
5. Énigmes.indd 8 14-05-16 13:34accélération
tout corps en mouvement tend à garder sa trajectoire, à
moins d’être perturbé par un autre corps qui se déploie à ses
côtés sous forme de panoplie, d’éventail ou de paravent ;
près de moi, à la hauteur de ma tête, se profile un objet
dont je ne connais ni la nature, ni la teneur, ni la résistance ;
admettons que cet objet soit une balle ou un quelconque
projectile fatal ;
ces deux objets voyagent à la même vitesse, à la même
distance, avec la même intensité, si bien qu’en fixant son regard
sur l’un ou l’autre on en arrive à un état de suspension ;
le reste du monde n’est plus alors qu’un flot de
sensations, un flou optique, un influx nerveux défilant à une
vitesse affligeante sans qu’on s’en rende compte, conservant
néanmoins ses charges fatales en cas d’inattention ou de
distraction ;
combien de temps peut-on poursuivre ainsi,
le regard fixé sur ce corps étranger,
la fascination névrotique qu’il enclenche,
la direction important ici beaucoup moins que le tracé
hasardeux dont on s’applique si souvent à faire abstraction ?
9|
5. Énigmes.indd 9 14-05-16 13:34évaluation
j’ai connu autrefois un homme qui, à son réveil, se
plaisait à parcourir du regard une grille composée de
quatreving-quatre rectangles répartis sur quatorze rangées comportant
chacune six éléments mesurant deux fois la hauteur de leur
largeur ;
son obsession provenait du fait qu’en tirant une ligne
imaginaire destinée à traverser en diagonale les trois premières
rangées sur la hauteur, il complétait la figure d’un carré parfait ;
dans une deuxième opération, il reprenait la diagonale
dans l’autre sens, répétant son geste mental quatre fois, ce qui lui
laissait les deux dernières rangées pour se rendre au haut du
panneau, puis il refaisait le même mouvement en sens contraire,
en tenant compte du fait que les deux dernières rangées lui
laissaient deux carrés dans lesquels il pouvait tirer une dernière
diagonale courte avant de recommencer le manège contraire et
de redescendre de la même manière qu’il avait escaladé la surface
du regard une première fois ;
en refaisant trois fois cette opération, il revenait à son
point initial ;
il pouvait refaire ce parcours des dizaines de fois,
ajoutant cette constante à plusieurs autres gravitant pour la
plupart autour d’unités dont il s’appliquait à noter les quantités,
les répétitions ou les occurrences ;
cet exercice, découvert jadis par hasard, l’avait aidé à
traverser un immense chagrin, la grille agissant comme une
prison dont il s’échappait grâce à ce jeu absurde du regard
survolant à basse altitude l’étendue des dégâts.
10 |
5. Énigmes.indd 10 14-05-16 13:34équation
si l’on accorde à x une valeur constante, admettons que
ce soit le courage, l’amour ou, plus simplement, une certaine
propension à nier les attributs du destin ;
si l’on accorde à y une valeur contraire, du fait que ce
genre de vertu provoque la plupart du temps des variations de
tempérament dont on connaît peu ou pas l’explication ;
si l’on met en place un mécanisme permettant de
combiner ces deux valeurs dans un mouvement opposé aux
fluctuations ayant cours dans le milieu immédiat,
y aurait-il lieu alors d’en arriver à une sorte de
considération, ne serait-ce que temporaire, qui permettrait de
prévoir avec justesse certaines pertes d’amitié, une désaffection,
ou encore une prise en charge de ces éléments dans un tout dont
les parties seraient pour une fois plus grandes que l’ensemble,
si l’on considère qu’il s’est produit une grande
désaffection au moment même où ces deux forces se sont mises
en mouvement dans leur effort mutuel d’exclusion ?
maintenant, qu’en est-il de ces deux forces qui, autrefois,
se complétaient et qui, désormais, ne sont plus que des
accélérateurs de douleur, le constat navrant d’un fossé
infranchissable ?
en d’autres mots, si l’on multiplie ces tensions l’une par
l’autre, si on les conjugue ou encore si on leur permet de fluctuer
à l’infini, est-ce qu’il est toujours possible de faire en sorte que la
courbe de l’amour en arrive à refermer le cercle ?
11|
5. Énigmes.indd 11 14-05-16 13:34Table des matières
addition 7 révélation 27
proposition 8 énumération 28
accélération 9 observation 29
évaluation 10 question 30
équation11 trivialisation 31
constatation 12 indiscrétion32
projection 13 prémonition 33
supposition14 variation 34
identification 15 occupation 35
attraction 16 mystification36
perception 17 orientation 37
fabulation18 constellation38
fixation 19 discrétion 39
observation 20 signification40
dévastation21 superstition 41
objectivation 22 interpellation42
circulation 23 constatation 43
approximation 24 multiplication 44
supposition 25 soustraction 45
« devination»26 introspection46
5. Énigmes.indd 49 14-05-16 13:34Herménégilde CH
supposition
si un homme voyage à cheval sur une grande
distance, dans un effort lucide et conscient d’annuler
le temps et de revenir à cette époque où l’humanité
ne pouvait faire autrement ;
si, tout à coup, par un effet de la lumière, du
temps ou de la distance, il en arrive à un certain état
de sérénité, tout en étant tout à fait conscient que cet
état dépend de la vitesse ;
P
maintenant, si nous compliquons les choses et
accordons à cet homme le moyen de s’élever au-dessus
de la petitesse et du commun de sa condition pour
autoportrait Vvoir le monde en surface ou dans son étendue ;
si, en poussant le raisonnement jusqu’à l’absurde,
nous supposons que cet homme ait aussi le pouvoir
de se téléporter jusqu’aux étoiles ou simplement dans
le temps,
dans ces conditions optimales et dégagées de
toutes contraintes, est-il possible de prévoir si le bleu
du ciel en sera modifié, ou le vert des arbres dans ces
forêts mystérieuses où il anticipait malgré lui tous ces
déplacements ; et
en présumant que son voyage se passe bien, se
souviendra-t-il des sensations partagées avec les -ani
maux, des fleurs et du chant des oiseaux ou, sur sa
peau, des mystères du vent qui efface toute chose ou
de l’eau qui donne sa raison d’être à la soif ?
Prise
deparole1
Récits
PdP_cEnigmeS_140515.indd 1 14-05-15 14:52
www.prisedeparole.ca
5,26 mm
iasson
0,2071 po

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Petit Traité des étoiles

de fayard-mille-et-une-nuits

Bavarderies

de le-magazine-des-livres

Proteus, tomes 1 et 2

de editions-glyphe13546

Rêve totalitaire de dieu l'amibe

de editions-prise-de-parole

Corbeaux en exil

de editions-prise-de-parole

Strip

de editions-prise-de-parole

suivant