Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Entre les deux il n'y a rien

De
144 pages
À l’orée des années soixante-dix, à Paris, à Rome, à Berlin, les mouvements de contestation nés dans le sillage des manifestations étudiantes de 68 se posent tous peu ou prou en même temps la question du recours à la lutte armée et du passage à la clandestinité. S’ils y répondent par la négative en France, ce n’est pas le cas en Allemagne ni en Italie, mais pour les trois pays s’ouvre une décennie de violence politique ouverte ou larvée qui laissera sur le carreau des dizaines et des dizaines de morts, sans compter ceux qui, restés vivants mais devenus fantômes, s’en sont allés peupler les années quatre-vingt de leurs regrets, leurs dépressions ou leur cynisme. Témoin de cette décennie de rage, d’espoir et de verbe haut, le narrateur s’éveille au désir et à la conscience politique, qui sont tout un, mais quand son tour viendra d’entrer dans le grand jeu du monde, l’espoir de ses aînés se sera fracassé sur les murs de la répression ou dans des impasses meurtrières. Il aura pourtant eu, dans un bref entretemps, loisir de s’adonner aux très profonds bonheurs comme aux grandes détresses de la politique et du corps aux côtés de tous ceux qui, de Berlin à Bologne, de Billancourt à Rome, de Stammheim à Paris, tentèrent de combattre les forces mortifères qui, dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, s’attachèrent à faire de l’Europe le continent à bout de souffle où nous vivons encore.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

MàThîeU RîBoUeT
ETre eŝ deUx î ’y à rîe
Verdîer
w w w.editions-verdier.fr
OUvràge édîTé àvec ’àîde de à Régîo àgUedoc-RoUŝŝîo
© ÉdîTîoŝ Verdîer, 2015 Isbn : 978-2-86432-816-2
Ceux qui survivent aux pires crimes sont condamnés à les réparer. SaInt-Just
1 Nous ne voulons pas vivre comme en Pologne 
NoUŝ àvoŝ prîŝ e Tràî e màrche, moî comme eŝ àUTreŝ. E 1972 e ce qUî me cocere, poUr àUTàT qUe je pUîŝŝe e jUger màîTeàT, eTre ’àŝŝàŝŝîàT de Pîerre Overey eT U voyàge e Pooge qUe je iŝ àvec meŝ pàreTŝ, qUî ŝ’àchevà ŝUr eŝ évéemeTŝ deŝ JeUx oympîqUeŝ de MUîch. ET j’e ŝUîŝ proBàBemeT deŝcedU àU déBUT deŝ àéeŝ qUàTre-vîgT-dîx, À ’orée deŝ màŝŝàcreŝ yoUgoŝàveŝ. O e peUT pàŝ ToUjoUrŝ ŝUîvre e Tempŝ dU mode. J’îŝcrîŝ îcî ceŝ éémeTŝ d’Ue chrooogîe perŝoee, je eŝ Bore àvec eŝ dàTeŝ de à chrooogîe hîŝTorîqUe doT oUŝ coveoŝ ToUŝ peU oU proU qU’ee reLèTe U cerTàî déroUemeT deŝ àîTŝ, U ordre dU mode àUToUr dUqUe oUŝ TeToŝ d’orgàîŝer U peU de peŝée. Màîŝ ceŝ chrooogîeŝ, Bîe ŝûr, ŝoT deŝ icTîoŝ.
Càr çà commece ToUjoUrŝ àvàT, eT î iîT ToUjoUrŝ pàr màqUer qUeqUe choŝe. Çà ŝorT dU BroUîàrd verŝ 1871, çà qUîTTe eŝ îvreŝ, çà ŝ’îŝcrîT dàŝ eŝ corpŝ hérîTéŝ, çà vîeT À à coŝcîece, çà Tràvàîe eT pUîŝ çà reLUe eT çà pàrT, eT ce qUî ŝerà proogé, oU pàŝ, de oTre hîŝToîre, oUŝ e e ŝàUroŝ jàmàîŝ. C’eŝT compexe, pàroîŝ TordU, ŝoUveT emBer-îicoTé, màîŝ qUe qUe ŝoîT e i qUe je Tîre, ToUTe à peoTe eUropéee vîeT. Je ŝUîŝ àîT de çà, c’eŝT e moî qUe ’hîŝ-Toîre pred corpŝ, c’eŝT de mo corpŝ qU’ee pred poŝŝeŝŝîo. C’eŝT àîŝî qUe oUŝ moUroŝ pàroîŝ dàŝ à rUe, comme deŝ chîeŝ, àorŝ qUe à pàîx rège.Benno Ohnesorg vingt-sept ans. QUàd oUŝ moUroŝ dàŝ ’opàcîTé àrîcàîe, ŝUr deŝ ràioTŝ Bîrmàŝ croîŝàT e mer de Chîe oU dàŝ ’eer gàcé de Màgàdà, oUŝ e moUroŝ pàŝ, hommeŝ, comme deŝ chîeŝ, oUŝ ŝommeŝ deŝ chîeŝ eT comme Teŝ oUŝ moUroŝ. Màîŝ qUàd oUŝ moUroŝ À où ’eŝprîT occîdeTà à pàcé ŝo ceTre de gràvîTé eT dîcTe ŝo Tempŝ àU mode, oUŝ moUroŝ comme deŝ chîeŝ pàrce qUe oUŝ ŝommeŝ deŝ hommeŝ eT qUe eŝ hommeŝ e meUreT pàŝ dàŝ à rUe àBàTTUŝ comme deŝ chîeŝ màîŝ dàŝ eUr îT, pàUmeŝ oUverTeŝ. eŝ heUreŝ e
11
ŝoT pàŝ eŝ mêmeŝ poUr ToUT e mode, à chrooogîe eŝT Ue icTîo.Une balle tirée à bout portant en pleine rue.
AvàT 1871 ’hîŝToîre eŝT poUr moî cee deŝ îvreŝ, romàŝ épopéeŝ récîTŝ RocevàUx MîcheeT à Frode ChàTeàUBrîàd 89 STedhà, e 1871 çà qUîTTe eŝ îvreŝ eT çà vîeT ŝ’écrîre dàŝ e corpŝ de mo àrrîère-gràd-mère qUî, me TeàT ŝUr ŝeŝ geoUx qUàTre-vîgT-qUàTorze àŝ pUŝ Tàrd, împrîme e moî e ŝoUle qU’ee à prîŝ àU ŝorTîr de Sedà eT dU màŝŝàcre deŝ commUàrdŝ. Ce ’eŝT pUŝ à icTîo ràcoTée dàŝ eŝ îvreŝ poUr écàîrer ’eŝprîT, c’eŝT cee qUî ŝorT de meŝ eTràîeŝ àU pUŝ orT deŝ àUŝéeŝ, c’eŝT e BoeT de àîe oîre de ’àeUe, ŝeŝ mîTàîeŝ, ŝo crocheT, ŝeŝ BoBîeŝ de coTo, e pàîer À oUvràge eT à ŝoUpe qUî rémîT, ’éTroîTe màîŝo jeTée àU creUx dU pàyŝ perdU où rîe ’eŝT àdveU qUe e Tràvàî, à vîe pàTîeTe, àU oî e grodemeT îqUîéTàT de ’hîŝToîre eT devàT ŝoî e chemî creUx eT ŝoUveT dUr jUŝqU’À à morT. Sî ogUe À veîr pàroîŝ qU’o ŝe croîT oUBîé, eT qU’o rémîT À ’îdée de devoîr dUrer : dUrer poUrqUoî eT poUrqUoî pàŝ moUrîr pUTôT, poUrqUoî ecore deŝ joUrŝ eT ecore deŝ TràvàUx qUàd TàT meUreT dàŝ eŝ rUeŝ ?Benno Ohnesorg comme un chien le 2 juin 1967.
Çà qUîTTe eŝ îvreŝ eT çà vîeT dàŝ e corpŝ, eT poUr àvoîr à pàîx î àUT qUe de oUveàU çà pàrTe dàŝ eŝ îvreŝ, c’eŝT poUr çà qU’o écrîT. ï àUdràîT qUe çà qUîTTe e corpŝ, o àîme-ràîT ’àvoîr U peU vîde, poUvoîr y meTTre ce qU’o àîme, ceUx qU’o déŝîre, y êTre chez ŝoî àvàT de e àîŝŝer, çà và veîr ŝî vîTe. Noŝ àrmeŝ où ŝeroT-eeŝ qUàd oŝ oŝ poUrrîroT ? ÊTre dàŝ oŝ corpŝ comme chez oUŝ eT poUvoîr dîre : c’eŝT À DîeU qUe je e doe, À à RévoUTîo, À ’àmoUr, àU ŝexe, À à drogUe, À à peŝée. O reŝTe ogTempŝ ŝàŝ poUvoîr pàrce qU’o TroUve U Terràî joché de ŝàoperîeŝ : eŝ împàyéŝ deŝ àeUx, eŝ împeŝéŝ de ’hîŝToîre, eŝ emBûcheŝ de à mààdîe, ’omBre deŝ morTŝ, eT pedàT deŝ àéeŝ o ŝ’îmmoBîîŝe o
12
peŝe o prêche o cherche ŝerre eŝ deTŝ od e àrmeŝ àU îeU d’oUvrîr coUrîr joUîr àîre joUîr vàcîer. FàUchéŝ comme deŝ chîeŝ àvàT d’àvoîr à pàîx.
À où ’orgUeî occîdeTà peŝe qUe eŝ choŝeŝ ŝ’ordoeT, oUŝ ŝommeŝ TràqUîeŝ depUîŝ e 8 màî 1945, àprèŝ TreTe eT U àŝ de gUerre eT deŝ mîîoŝ de morTŝ doT o ŝe demàde Bîe où ŝoT pàŝŝéŝ eŝ corpŝ.D’une balle tirée à bout portant par un représentant en civil des forces de police de la République fédérale d’Allemagne.cherchoŝ À peŝer comme deŝ NoUŝ hommeŝ màîŝ î àrrîve ecore qU’o oUŝ àBàTTe comme deŝ chîeŝ pàrce qUe pàrmî eŝ hommeŝ î ŝ’e TroUve ToUjoUrŝ qUî ŝe ŝeTeT ŝUpérîeUrŝ àUx chîeŝ.
E 1972, j’àî doUze àŝ, je ŝeŝ ToUT ŝàŝ rîe compredre, je ŝeŝ eT je voîŝ ToUT màîŝ ToUT me màqUe eT je e voîŝ rîe. Aorŝ ce qUî eŝT gràve ŝe gràve àU pUŝ prood, eT déŝormàîŝ je ŝàîŝ qUe À-Bàŝ, dàŝ ’eàce, ToUT ŝ’eŝT joUé : ’écrîTUre à poîTîqUe ’hîŝToîre e ŝexe, eT à pàroe doée àU corpŝ pàrce qUe ’âme eŝT îerTe, ŝîdérée pàr ’àmpeUr dU déŝàŝTre, pàr à àîBeŝŝe deŝ moyeŝ, oyée dàŝ ’émoTîo. Je ŝàîŝ qUe ToUT eŝT îUTîe eT poUrTàT je e meUrŝ pàŝ, je ’àî pàŝ ’âge poUr çà eT à pàîx rège e màTre. PàrToUT eŝ hommeŝ meUreT comme deŝ chîeŝ, je ’e ŝàîŝ rîe ecore, màîŝ e 25 évrîer de ceTTe àée-À dàŝ e pàyŝ e pàîx U homme À Troîŝ ŝTàTîoŝ d’àUToBUŝ de chez moî À BoUT porTàT comme U chîe, ŝà morT eTre dàŝ à màîŝo porTée pàr eŝ àmîŝ, eŝ voîŝîŝ, à coŝcîece qU’o àvàîT de ormer U eŝemBe, moî qUàTîTé égîgeàBe eT À meŝ pîedŝ oU preŝqUePierre Overney vingt-trois ans abattu par un représentant en civil des forces de gardiennage privé de la Régie Renault.
E 1978 je vàîŝ e ïTàîe, j’àî dîx-hUîT àŝ, c’eŝT À U jeT de pîerre de 1972 màîŝ déŝormàîŝ je ŝàîŝ qUe ’écrîTUre à poîTîqUe ’hîŝToîre e ŝexe c’eŝT poUr moî, c’eŝT À moî c’eŝT mo àfàîre
13
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin